Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Butard-Delattre

Dossier IA80006624 inclus dans Plaine A réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Butard-Delattre
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 1C plaine A
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en juillet 1853, par François Flavien Butard, marchand de dégras, domicilié à Amiens, rue de la Veillère, par Maria Elisabeth Butard, domiciliée à Amiens, rue Saint-Denis et par Geneviève Augustine Eugénie Butard, domiciliée à Saint-Valery (80). Elle fut agrandie en avril 1882, par madame veuve Butard, née Delattre, domiciliée à Amiens, 21 Marché au Feurre et par Maria Elisabeth et Geneviève Augustine Eugénie Butard, domiciliées à Saint-Valery (80). Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur Coënen a construit le monument en 1873 et que l'entrepreneur Galampoix a réalisé des travaux en 1882.

Le portillon de clôture porte la signature du serrurier amiénois Tambini.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle
Dates1873, daté par source
1882, daté par source
Auteur(s)Auteur : Coënen entreprise de marbrerie et de monuments funèbres
Coënen entreprise de marbrerie et de monuments funèbres

Entreprise de marbrerie et de monuments funèbres dirigée par Bernard Coënen, marbrier Belge né en 1831 et établi à Amiens au milieu du 19e siècle.

Successeur de Deventer, Bernard Coënen est domicilié à Amiens, 47 boulevard du Mail en 1862 (annuaire) et 1872 (recensement de 1872).

53 boulevard du Mail.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source
Auteur : Galampoix marbrerie et entreprise de monuments funèbres
Galampoix marbrerie et entreprise de monuments funèbres

Entreprise de marbrerie et monuments funèbres fondée par Joseph Galampoix (1819-1901). Lui succède l'entreprise Cavillon-Galampoix, dirigée par son gendre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source
Auteur : Tambini François
Tambini François (1848 - )

Serrurier. Italien.

Recensement de 1872 : ouvrier serrurier domicilié rue Saint-Firmin-le-Confesseur. 24 ans.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
serrurier attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte peinte à portillon antérieur central, fixée sur une bordure en pierre de Tournai. Le sol, rehaussé et auquel on accède par une marche en granito, est également en pierre de Tournai. Deux bouches situées aux angles antérieurs permettent l'aération du caveau et deux trous percés dans la bordure antérieure permettent l'évacuation des eaux. La sépulture contient une stèle à entablement et fronton triangulaire en pierre de Tournai, agrémentée de deux tables en granite noir poli. Deux jardinières à plantes rectangulaires monumentales en pierre de Tournai encadrent la dalle en granite gris poli fermant l'accès au caveau.

Inscriptions :

Dates des décès : 1803 ; 1816 ; 1882 ; 1913 ; [sans date] ; [sans date] ; [sans date] ; 1949 ; 1946 ; 1946 ; 1947 ; 1948 ; 1961 ; 1983 ; 2000 / 1979 ; 2006 ; 1984 ; 1986 / (base) 1930 ; 1946 / 1944 ; 1947 / 1911 ; 1946.

Épitaphe : Colonel Valéry BUTARD + 1816 / Légion d'Honneur / - / (base) Madame Marie Jeanne Eugénie / Esther BUTARD / en religion mère Marie Pauline / de la Congrégation des S.S C.C / de Jésus et de Marie / dite de Louvencourt / décédée à Amiens le 26 août 1930 / dans sa 67e année / - / A la mémoire du R.P / Marie Eugène Pierre BUTARD / Missionnaire de la C[ompagn]ie de Jésus / décédé à Ambalavao (Madagascar) / le 3 mars 1944 / dans sa 73e année.

Inscription concernant le destinataire (entablement) : Famille Butard-Delattre. Inscription (partie médiane) : In Spem Resurrectionis / De Profundis.

Signature (portillon de clôture) : Tambini rue St-Germain 18.

Murspierre
granite
fonte
Typologiesstèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

La grille est ornée de fleurons en forme de feuilles de lierre et de pommes de pin et le portillon est surmonté d'une croix fleuronnée. Le fronton triangulaire de la stèle, surmonté d'une croix fleuronnée, est gravé d'un décor végétal et d'une petite croix centrale en médaillon. Un Christ en croix en fonte est déposé sur la dalle fermant l'accès au caveau.

Cette concession, acquise en 1853 et agrandie en 1882, conserve sa grille en fonte peinte, exécutée par le serrurier amiénois Tambini, et contient une stèle en pierre de Tournai, sans doute réalisée vers 1873 par le marbrier Coënen (autorisation de construction). L'entrepreneur Galampoix aurait réalisé des travaux lors de l'agrandissement de la concession en 1882.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/3. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1870-1874).

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.