Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Carpentier-Dheilly

Dossier IA80004811 inclus dans Plaine S réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Carpentier-Dheilly
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 800 plaine S
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession est acquise en mai 1901 par Paul Dheilly, boucher.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que le caveau est construit en 1901 par l'entrepreneur Lesot frères et que l'entrepreneur Lamolet-Tattegrain a réalisé des travaux en 1905.

La stèle est signée Lesot.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1901, daté par source
1905, daté par source
Auteur(s)Auteur : Lesot Frères
Lesot Frères

1900 : 203 rue Saint-Maurice.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature
Auteur : Lamolet - St-Maurice entreprise de monuments funèbres , dit(e)
Lamolet - St-Maurice entreprise de monuments funèbres , dit(e)

Entreprise de monuments funèbres fondée à Amiens par Hippolyte François Lamolet (1821-1873), qui se déclare débitant dans le recensement de 1856. L'entreprise est signalée 135 Grande-rue Saint-Maurice (annuaire 1862) et 153 Grande-rue Saint-Maurice (1873).

L'entreprise est ensuite dirigée par sa veuve Sophie Damerval, qui y emploie ses deux fils Théophane (21 ans) et Georges (22 ans), comme tailleurs de pierre (recensement de 1881). Certains monuments portent la signature Lamolet Veuve et Lamolet fils.

L'entreprise est ensuite reprise par Théophane Lamolet-Tattegrain, entrepreneur de monuments funèbres, établi 365-367 rue Saint-Maurice (recensements de 1906 et 1911).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature

Cette concession de type couloir, adossée au mur nord de l'enceinte du cimetière, est délimitée par des piliers en pierre de Tournai reliés par des chaînes en fonte. Elle contient une stèle cintrée ornée d´une croix et surmontée d´un pot à feu.

Inscriptions :

Dates des décès : 1893 ; 1901 / 1908 ; 1938.

Date du décès (base) : 1942.

Epitaphe (pot à feu) : Ici reposent (fig. 4).

Inscription concernant le destinataire : famille CARPENTIER-DHEILLY.

Monogramme : CD.

Inscription : concession à perpétuité.

Signature : LESOT.

Murspierre
Typologiesstèle funéraire architecturée (urne)
État de conservationenvahi par la végétation
Techniquessculpture
fonderie
Mesuresl : 442.0
la : 104.0

Ce tombeau-stèle en pierre de Tournai, signé Lesot, a vraisemblablement été réalisé vers 1901, date d'acquisition de la concession et de la construction du caveau par l'entrepreneur Lesot frères. Exemple de la production du fabricant, il s'inscrit dans la typologie des stèles architecturées, dont il constitue un modèle original. La stèle cintrée, ornée d'une grande croix, est flanquée de deux colonnettes cannelées surmontées de flambeaux et surmontée d'une urne voilée.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/8. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1900-1904).

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/9. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1905-1906).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Schill-Fenninger Hélène - Nicolas Laurent