Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Cordier-Labroy

Dossier IA80005265 inclus dans Plaine O réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Cordier-Labroy
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 83 plaine O
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en mars 1857, par Albertine Labroy, veuve Cordier, faïencière, domiciliée à Amiens, 57 Grande-Rue de Beauvais.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle

Cette concession, adossée au second mur d'enceinte, est délimitée dans sa partie antérieure par une grille en fer forgé peinte à barreaux croisés et à portillon antérieur central, fixée sur un sol en béton. Elle s'appuie à gauche sur la clôture de la concession voisine. Elle contient une stèle à fronton en forme de chapeau de gendarme en calcaire. Sur la base sont fixées trois plaques en marbre. Devant se trouve une tombale en granite gris poli (remaniement) fermant l'entrée du caveau.

Inscriptions :

Dates des décès : 1857 ; 1865 ; 1869 ; 1870 / 1873 ; 1874 ; 1880 ; 1910 ; 2004.

Dates des décès (base) : 1958 ; 1963 / 1943 / 1958.

Epitaphe : Guillain / CORDIER / Faïencier / décédé le 13 janvier / 1857 / âgé de 52 ans et 6 mois.

Epitaphe (base) : Edouard / HECQUET / pharmacien / 1880-1958.

Inscription concernant le destinataire (entablement) : Famille Cordier-Labroye.

Inscription concernant le destinataire (tombale fermant l'entrée du caveau) : Famille Cordier-Hecquet.

Inscription (plaque commémorative) : L'Union médicale / de Lillers / à son regretté / pharmacien-directeur.

Murscalcaire
marbre
granite
béton
fer
Typologiesstèle funéraire cintrée (chapeau de gendarme)
Techniquesferronnerie
Précision représentations

La grille est ornée de pommes de pin et le portillon est décoré en son centre d'une fleur.

Cette concession, délimitée dans sa partie antérieure par une grille en fer forgé peinte à barreaux croisés, contient une stèle funéraire en calcaire, sans doute réalisée vers 1857 (date d'acquisition de la concession) à la mémoire de M. Guillain Cordier, faïencier.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline