Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Delaux

Dossier IA80006774 inclus dans Plaine N réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Delaux
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 19 plaine N
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise puis agrandie en mai 1874, par Estelle Delattre, veuve Delaux, domiciliée à Amiens, 24 Impasse des Cordeliers.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur Lesot-Flament a réalisé des travaux en 1913 sur la concession Delaux-Delattre.

La stèle porte la signature de l'entrepreneur Lesot-Flamant.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates1913, daté par source
Auteur(s)Auteur : Lesot-Flament Emilien
Lesot-Flament Emilien (1858 - )

Marbrier installé à Amiens, 375 rue Saint-Maurice (recensement de population 1906 et annuaire 1920), marié à Catherine Flament.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par deux poteaux monumentaux antérieurs en pierre de Tournai, reliés par une chaîne antérieure et des barres latérales en fonte, encastrées dans le monument. Ces poteaux sont fixés sur un sol rehaussé en pierre de Tournai, auquel on accède par deux marches et la dalle fermant l'entrée du caveau est également en pierre de Tournai. Elle contient une stèle architecturée en calcaire, agrémentée d'un fronton triangulaire à acrotères, soutenu par deux colonnes en granite gris poli.

Inscriptions :

Dates des décès : 1874 ; 1903 ; 1913 / 1928 ; 1929.

Epitaphe : Alfred Amable DELAUX / négocaint / décédé à Charleville / le 20 avril 1874 / âgé de 50 ans.

Inscription concernant le destinataire : Famille Delaux.

Signature (sol, face antérieure à droite) : Lesot-Flamant.

Murscalcaire
granite
pierre
fonte
Typologiesstèle funéraire architecturée (colonnes)
Techniquesfonderie
sculpture
mosaïque
Précision représentations

Les poteaux de clôture sont sculptés de roses et de frises en ondes et la dalle fermant le caveau est gravée d'une croix latine en relief.

Le fronton triangulaire de la stèle est sculpté de fleurs, de roses et de feuillages entrelacée de rubans. Il est également orné de mosaïques rouge et or, dont le médaillon central représente une croix, entourée d'une corde en calcaire. Les colonnes sont coiffés de chapiteaux gravés de pommes de pin et le socle des colonnes est sculpté du même décor que les poteaux de clôture. La partie médiane de la stèle est gravée d'une frise en croix et la base est gravée de frise en ondes.

Cette concession, rehaussée et conservant sa clôture, contient une stèle architecturée en calcaire, à fronton triangulaire à acrotères et à colonnes en granite gris poli, signée par l'entrepreneur Lesot-Flamant et sans doute réalisée vers 1913 (autorisations de construction et date de l'une des inhumations), en remplacement du monument d'origine élevé probablement vers 1874 (date d'acquisition et d'agrandissement de la concession et de la première inhumation) pour le négociant Alfred Amable Delaux.

On signalera le beau décor sculpté ainsi que les mosaïques caractéristiques du style Art Nouveau.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/11. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1913-1917).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline