Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Devillers-Mongrenier

Dossier IA80006766 inclus dans Plaine N réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Devillers-Mongrenier
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 11 plaine N
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en novembre 1873, par Jean-Baptiste Henri Devillers-Mongrenier, propriétaire, domicilié à Amiens, 164 rue des Corroyers.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur Lefebvre fils a réalisé des travaux en 1873.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1873, daté par source
Auteur(s)Auteur : Lefebvre Edouard , dit(e)
Lefebvre Edouard , dit(e)

Edouard Lefebvre, maçon et monuments funèbres, établi à Amiens, rue de l'Ecluse (actuelle rue Baillon), en 1856 (recensement de population) et en 1862 (annuaire de 1862). Actif à Poulainville en 1871 (entrepreneur de maçonnerie & monuments funèbres).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par un mur-bahut antérieur en granito fermé par une chaîne centrale en fonte peinte et par une grille latérale en fonte peinte, fixée sur une bordure en pierre de Tournai. Le sol est recouvert de dalles en pierre de Tournai. Elle contient une stèle à entablement et fronton triangulaire à acrotères également en pierre de Tournai. Deux tablettes en marbre blanc sont fixées à droite de la base.

Inscriptions :

Dates des décès : 1873 ; 1904 ; 1911 / 1887 ; 1922 ; 1927 / (base) 1938 / 1941.

Epitaphe : Adéodat DEVILLERS / contrôleur principal / des C[ontribu]tions Directes / époux de Louise HAVET / décédé le 21 mai 1904 / à 48 ans.

Inscription concernant le destinataire (entablement) : Famille Devillers-Mongrenier.

Murspierre
marbre
fonte
Typologiesstèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

La grille latérale de clôture est ornée de fleurons. Le fronton de la stèle, surmonté d'une croix, est sculpté d'un décor végétal et les acrotères sont gravés de palmettes. Un Christ en croix ainsi qu'une croix en barbotine sont déposés au pied du monument.

Cette concession, conservant sa clôture, contient une stèle à entablement et fronton triangulaire à acrotères en pierre de Tournai, probablement élevée vers 1873 (date d'acquisition de la concession et de l'une des inhumations).

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/3. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1870-1874).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline