Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Ducrotoy-Payen

Dossier IA80007146 inclus dans Plaine N réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Ducrotoy-Payen
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 104 plaine N
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en mars 1921, par Marie Joséphine Ismérie Payen, veuve Ducrotoy, sans profession, domiciliée à Amiens, 58 boulevard du Jardin-des-Plantes.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par des poteaux monumentaux en pierre d'Ecaussine, reliés par des chaînes en bronze ouvragé et fixés sur un sol rehaussé en pierre d'Ecaussine, auquel on accède par une marche, avec un soubassement en béton. Deux dalles également en pierre d'Ecaussine ferment l'entrée du caveau. Elle contient une stèle à croix en pierre d'Ecaussine, agrémentée dans sa partie supérieure de deux petites colonnettes en granite noir poli et dont la base est légèrement trapézoïdale.

Inscriptions :

Dates des décès : 1921 ; 1935 ; 1959 / 1942 ; 1940 ; 1965 / 1929.

Epitaphe : DUCROTOY Eugène / Directeur / de teinturerie / 1866-1921 / - / POIREL Pierre / entrepreneur / 1871-1935 / - / POIREL René / entrepreneur / 1896-1959.

Inscription concernant le destinataire : Famille Ducrotoy-Payen.

Murspierre
granite
béton
bronze
Typologiesstèle funéraire à croix
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

La croix fleuronnée de la stèle est agrémentée d'un Christ en bronze surmonté de l'encart "I.N.R.I" et la base de cette croix est soulignée par des frises denticulaire et végétale (feuilles d'acanthe). Les petites colonnettes sont coiffées de chapiteaux à crochets en pierre de Tournai.

Cette concession, conservant sa clôture, contient une stèle à croix en pierre d'Ecaussine, remarquablement ouvragée et sans doute réalisée vers 1921 (date d'acquisition de la concession et de la première inhumation) pour le directeur de teinturerie Eugène Ducrotoy. Ce tombeau est quasiment identique à ceux des concessions voisines (N 87, N 88 et N 90) bien qu'il ne soit pas signé.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline