Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Dumoulin-Boutillier

Dossier IA80005267 inclus dans Plaine O réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Dumoulin-Boutillier
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 87 plaine O
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession est acquise en décembre 1860, par Henri, Louis Dumoulin, marchand de levures, domicilié à Amiens, 15 place de l'Hôtel-de-Ville.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent qu'une "pierre tombale" - vraisemblablement une stèle rectangulaire de 2 pieds et 6 pouces de large, et de 5 pieds de haut - a été posée en 1820 et que l'entrepreneur Gadré a réalisé le monument funèbre en 1903.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1820, daté par source
1903, daté par source
Auteur(s)Auteur : Gadré marbrerie et entreprise de monuments funèbres
Gadré marbrerie et entreprise de monuments funèbres

Entreprise de marbrerie et de monuments funèbres fondée à Amiens 401 rue Saint-Maurice par Onésime Gadré-Retourné, marbrier né en 1852, à Rumesnil. En 1906 et 1911 (recensement de population), Onésime y emploie ses deux fils Albert né en 1882 et Alfred né en 1883, également marbriers.

Albert Gadré, entrepreneur de monuments funèbres à Amiens, lui succède vers 1920 au 279 rue Saint-Maurice (annuaire et AC Amiens 2M 17/27). L'entreprise est également attestée 401 rue Saint-Maurice de 1905 à 1945 (annuaire et AC Amiens 2M 17/27).

Le tombeau de la famille Gadré-Tattegrain (cimetière de Montières) mentionne : Omer Gadré (1869-1946), Désiré Gadré (1840-1925) et Jules Tattegrain (1867-1933).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

Cette concession, adossée au second mur d'enceinte, est délimitée par des poteaux en pierre de Tournai reliés par une chaîne antérieure et par une barre en fer à gauche, qui sont fixés sur une pierre de seuil en pierre de Tournai. Elle s'appuie à droite sur la clôture de la concession voisine et contient une stèle à entablement et fronton triangulaire en calcaire. Une plaque en marbre est fixée sur la base. Sur le devant une dalle en granite gris poli (remaniement) ferme l'entrée du caveau.

Inscriptions :

Dates des décès : 1860 ; 1866 ; 1926 / 1861 ; 1909 ; 1958 / 1904 ; 1921 ; 1930.

Inscription concernant le destinataire (fronton / entablement, en relief) : Famille / Dumoulin-Boutillier.

Murscalcaire
marbre
pierre
granite
fonte
Typologiesstèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
Précision représentations

Le fronton de la stèle était initialement surmonté d'un élément (aujourd'hui disparu).

Cette concession, délimitée par des poteaux en pierre de Tournai, contient une stèle en calcaire, probablement élevée vers 1860 (date d'acquisition de la concession et de la première inhumation). Les travaux réalisés par l'entrepreneur Gadré en 1903 (autorisations de construction) n'ont pas été identifiés et le premier tombeau a disparu. L'entourage de la concession a vraisemblablement été remanié et le monument a été nettoyé récemment.

La qualité de l'inscription concernant le destinataire sculptée en relief sur le fronton et l'entablement est à signaler.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/1. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1807-1828).

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/8. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1900-1904).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline