Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Fleury

Dossier IA80007054 inclus dans Plaine O réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Fleury
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 176 plaine O
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession est acquise en septembre 1856, par Edouard Victor Fleury, teinturier, domicilié à Amiens, 10 Ile Saint-Germain.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur M. Sueur a réalisé des travaux d'agrandissement du caveau en 1906.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates1906, daté par source
Auteur(s)Auteur : Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres , dit(e)
Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres , dit(e)

Marbrerie et entreprise de monuments funèbres amiénoise dirigée par Marcel Sueur, neveu de Léopold Delalieux, dont il prend la succession.

En 1881, Marcel Sueur (né en 1864 à Auchevillers) et Léopold Sueur (né en 1867 ou 1868) sont ouvriers tailleurs de pierre chez leur oncle (recensement de population), Grande rue Saint-Maurice.

Marcel Sueur-Mallart est établi rue 381-383 Saint-Maurice (recensements de population de 1906 et 1911). Lui succède son fils Robert Sueur (né en 1894), domicilié 381 rue Saint-Maurice, en 1937-1938 (AC Amiens 2M 17/27).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte moulée peinte, à portillon antérieur central à deux vantaux (déposé), fixée sur un mur-bahut en pierre de Tournai. Le sol est recouvert de gravillons et de chaque côté, deux bouches en calcaire permettent l'aération du caveau. Elle contient une stèle à entablement et fronton triangulaire à acrotères en calcaire, agrémentée de trois tables en marbre (la table centrale est déposée sur la dalle en pierre de Tournai fermant le caveau).

Inscriptions :

Dates des décès : 1847 ; 1872 ; 1884 ; 1969 ; 1970 / (table déposée) 1861 ; 1868 ; 1875 ; 1876 / 1906 ; 1947 ; 1914 ; 1920.

Inscription concernant le destinataire (entablement, en creux) : Famille Fleury.

Murscalcaire
marbre
pierre
fonte
Typologiesstèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

La grille est ornée, dans sa partie supérieure, d'une belle frise géométrique.

Le fronton de la stèle est sculpté d'une étoile centrale à cinq branches en relief et les acrotères sont gravés de palmettes.

Cette concession, délimitée par une grille en fonte moulée peinte, contient une stèle à entablement et fronton triangulaire à acrotères en calcaire, probablement élevée entre 1856 (date d'acquisition de la concession) et 1861 (date de l'une des inhumations).

Notons que l'entrepreneur M. Sueur a agrandi le caveau en 1906 (autorisations de construction).

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/9. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1905-1906).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline