Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Galmant-Lefebvre

Dossier IA80004218 inclus dans Cimetière communal d'Amiens, dit Vieux cimetière Saint-Acheul réalisé en 2005

Fiche

Appellations famille Galmant-Lefebvre
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations tombeau
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : 114 plaine A Vieux cimetière de Saint-Acheul

Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur Galmant-Lefèvre.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Galmant Jean-Baptiste,
Jean-Baptiste Galmant (1821 - 1899)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, (?), attribution par analyse stylistique

La concession, délimitée par une clôture en fer forgé, contient une stèle architecturée en calcaire, à trois registres. Le sarcophage en trompe-l'oeil est orné d'un emblème de profession.

Dates des décès (table gauche) : 1866 / 1867 / 1886 / 1897 / 1898.

Dates des décès (stèle centrale) : 1872 / 1876 / 1894.

Date des décès (table droite) : 1885.

Epitaphe (table droite) : ici reposent / Rosa Alexandrine DEMANNESSE / née à Amiens le 9 octobre 1825 / décédée le 12 septembre 1885 / épouse de J-Bte GALMANT.

Signature : GALMANT-L.

Murs calcaire
fer
Typologies stèle funéraire architecturée (retable), emblème de profession
Techniques sculpture
Représentations symbole funéraire symbole professionnel
Précision représentations

La stèle est ornée d'un cartouche et de couronnes mortuaires (registre inférieur), d'un sarcophage en trompe l'oeil surmonté d'une urne voilée et de lampes à huile (registre médian) ; des colonnes à chapiteau corinthien supportent un entablement et un fronton triangulaire à acrotères, surmonté d'une croix et orné d'un sablier ailé et de flambeaux. Le sarcophage est orné d'une guirlande de fleur, d'acanthe, d'un symbole christique et d'un emblème de profession (compas).

Ce tombeau en calcaire a été réalisé par l'entrepreneur Jean-Baptiste Galmant, comme le suggère la présence de l'emblème de profession, sans doute vers 1874 ou 1876, dates des décès de Marie Madeleine Florence Lefebvre et de Nicolas Galmant. La stèle présente une variante architecturée (colonnes) de la stèle à entablement et fronton, ici associée à un sarcophage simulé en trompe-l'œil, comme le tombeau de la famille Guérin (Glisy).

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.