Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Leroy-Boinet

Dossier IA80004947 inclus dans Plaine O réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations famille Leroy-Boinet
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations tombeau
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 121 plaine O Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession est acquise en 1858 par Joseph Pierre Leroy et Angélique Boinet son épouse, domiciliés rue des Briques.

La stèle porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres Lamolet et la grille en fonte est signée T. Lamolet.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Lamolet - St-Maurice entreprise de monuments funèbres, dit(e) Lamolet, H. Lamolet, T. Lamolet,
entreprise de monuments funèbres Lamolet - St-Maurice , dit(e) Lamolet, H. Lamolet, T. Lamolet

Entreprise de monuments funèbres fondée à Amiens par Hippolyte François Lamolet (1821-1873), qui se déclare débitant dans le recensement de 1856. L'entreprise est signalée 135 Grande-rue Saint-Maurice (annuaire 1862) et 153 Grande-rue Saint-Maurice (1873).

L'entreprise est ensuite dirigée par sa veuve Sophie Damerval, qui y emploie ses deux fils Théophane (21 ans) et Georges (22 ans), comme tailleurs de pierre (recensement de 1881). Certains monuments portent la signature Lamolet Veuve et Lamolet fils.

L'entreprise est ensuite reprise par Théophane Lamolet-Tattegrain, entrepreneur de monuments funèbres, établi 365-367 rue Saint-Maurice (recensements de 1906 et 1911).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature

Cette concession, adossée au mur d'enceinte, est délimitée par une bordure, par des piliers de pierre de Tournai, reliés par des barres de fer (latérales) et par un portillon antérieur à deux battants. Elle contient une stèle surmontée d'une grande croix en pierre de Tournai. Un crucifix en granite et en fonte constitue le mobilier.

Inscriptions :

Epitaphe : Georges BETHOUART / otage de la ville d'Amiens 1914, 1862-1941.

Inscription concernant le destinataire : Famille LEROY-BOINET.

Signature (stèle) : LAMOLET.

Signature (portillon) : T. LAMOLET constructeur / 17 Gde Re St Maurice à Amiens.

Murs pierre
fonte
Typologies stèle funéraire à croix
Techniques sculpture
ferronnerie
Précision représentations

Une croix est placée sur un vantail du portillon. La grille est formée de panneaux constitués d'arabesques et de fleurs.

Cette stèle funéraire à grande croix, signée Lamolet, a sans doute été élevée vers 1883, date du décès du concessionnaire. La clôture est issue des ateliers du constructeur Lamolet-Tattegrain, établi à Saint-Maurice.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1986/06/25

Annexes

  • Extraits du Journal d'Amiens

    « [...] M. Georges Béthouart, ancien négociant, très connu et très estimé avait été élu conseiller municipal d´Amiens en 1908 sur la liste Catoire. Deux ans après, en 1910, il succédait au regretté Catoire, comme conseiller général Henriville-faubourg de Beauvais, lors de l´arrivé des allemands à Amiens en 1914, il fut l´un des 13 otages de la ville dont il ne reste plus à l´heure actuelle qu´un survivant, M. Pascal. Réélu pour la troisième fois en 1919, il devint adjoint de M. Caumartin et se vit confier les plus importants services : voirie, eau, gaz, électricité... tant à l´hôtel de ville qu´à l´assemblée départementale, il travailla consciencieusement, avec modestie, sans veine réclame et gagna l´estime de tous. Depuis 1932 il était secrétaire général de la section de la Somme de la fédération républicaine. M. Béthouart, ancien élève de Saint-Riquier, membre du conseil paroissial de St-Jacques, esprit profondément religieux, consacra une bonne partie de ses loisirs aux oeuvres de jeunesse et de bienfaisance [...]. Depuis longtemps déjà il faisait partie du conseil d´administration du journal d´Amiens. En 1928 il fut nommé président et de 1930 à 1937, cumula cette fonction avec celle de directeur [...]. Une congestion cérébrale le terrassa brusquement hier matin [...]. »

    Journal d´Amiens - Mémorial de la Somme, 9 janvier 1941.

    « Les jeunes gens du cercle catholique St-Jacques feront célébrer demain dimanche à 10h, chapelle du lycée, une messe pour le repos de l´âme de M. Georges Béthouart, président du comité du cercle. »

    Journal d´Amiens - Mémorial de la Somme, 1er février 1941.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Bibliographie
  • Journal d'Amiens - Moniteur de la Somme.

    9/01/1941 ; 1/2/1941
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Nicolas Laurent