Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) Fournier-Monchaux et Fournier-Quillet

Dossier IA80006644 inclus dans Plaine A réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsFournier-Monchaux et Fournier-Quillet
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 14 plaine A
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en mars 1840, par Augustin Etienne Fournier, domicilié à Amiens, boulevard des Frères, par Augustin Nicolas Fournier, domicilié à Amiens, rue des Orfèvres et par Pierre Ferdinand Quillet-Fournier, domicilié à Amiens, rue du Four des Champs. Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur Legrand fils, domicilié à Amiens, faubourg de Beauvais, a réalisé des travaux en 1858.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates1858, daté par source
Auteur(s)Auteur : Legrand fils entrepreneur attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille ouvragée en fonte et fer forgé (dont la partie antérieure est manquante), fixée sur un mur-bahut en briques appareillé de pierre de taille. Elle s'appuie à gauche sur la clôture de la concession voisine et contient une stèle à entablement et fronton triangulaire en calcaire, agrémentée de trois tables en marbre (ou pierre d'Ecaussine). Un porte-couronne mortuaire de style néogothique en pierre de Tournai se dresse au centre de la sépulture.

Inscriptions :

Dates des décès : [disparue] / 1850 / 1852 ; 1925 / 1871 / 1880.

Épitaphe : Mr. Etienne Augustin / FOURNIER / Rentier en cette ville / décédé le 2 mars 1852 / âgé de 78 ans et 4 mois / - / Monsieur / Pierre Ferdinand / QUILLET / ancien notaire / décédé le 17 octobre 1880 / à l'âge de 75 ans / et 7 mois / Veuf de Mme Ma. FOURNIER.

Inscription concernant le destinataire (fronton) : Fournier-Monchaux / Fournier-Quillet.

Murscalcaire
brique
pierre
fonte
fer
Typologiesstèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
État de conservationétat moyen, envahi par la végétation
Techniquesfonderie
ferronnerie
sculpture
Précision représentations

Le fronton de la stèle, surmonté d'un élément inidentifiable à cause de la végétation, est souligné par une frise perlée. Une couronne d'immortelles en céramique blanche est suspendue à la croix latine qui surmonte le porte-couronne mortuaire, gravé d'un décor végétal.

Cette concession conserve sa grille ouvragée en fonte et fer forgé et contient une stèle funéraire en calcaire élevée entre 1840 (date d'acquisition de la concession) et 1847 (date de la première inhumation). L'entrepreneur amiénois Legrand fils a réalisé des travaux en 1858 (autorisations de construction).

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/2. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1849-1859).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.