Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) Pité-Bocquet [ancien enclos funéraire Grené et Pité-Bocquet]

Dossier IA80005723 inclus dans Plaine F réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationsenclos funéraire
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice, 196-197 plaine F Cimetière de la Madeleine

D'après le registre communal, la concession n°196 acquise en juillet 1861 par Eugène Balfournier, domicilié à Amiens, 64 rue Saint-Fuscien. La concession n°197 acquise en avril 1861 par Clotilde Hyacinthe Bocquet veuve Pité, sans profession, domiciliée à Amiens, 46 rue des Cordeliers.

La stèle subsistant à l'état de vestiges porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres Carette.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Carette-Andrieux Jean-Baptiste Adolphe
Carette-Andrieux Jean-Baptiste Adolphe (1854 - 1905)

Entrepreneur de marbrerie à Amiens.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte et fer forgé (en partie manquante), à portillon antérieur central (déposé), fixée sur une bordure en calcaire et s'appuie à gauche sur la clôture de la concession voisine. La sépulture contient deux monuments. A gauche, s'élève une stèle à entablement et fronton triangulaire à beaux acrotères en calcaire, remarquablement sculptée. Elle était initialement agrémentée d'une table centrale, probablement en marbre, qui a aujourd'hui disparu et sa base, percée d'une petite niche circulaire et ornée d'une tablette inférieure illisible en marbre blanc, est agrémentée d'un petit fronton triangulaire à acrotères. A droite, subsiste à l'état de vestiges la base d'une stèle en calcaire.

Inscriptions :

Dates des décès (stèle à entablement et fronton, socle) : [illisible].

Signature (base de la stèle subsistant à l'état de vestiges, en haut à droite, en creux) : Carette.

Murscalcaire
Typologiesstèle funéraire architecturée

Cette concession regroupe deux terrains acquis en 1861, délimités par une même clôture en fonte et fer forgé. La sépulture conserve une disposition symétrique de type couloir et chaque partie contient son monument funéraire. La stèle à entablement et fronton triangulaire à acrotères en calcaire de gauche (n°197) a probablement été élevée vers 1861 (date d'acquisition de la concession et de l'une des inhumations). La stèle en calcaire de droite (n°196), subsistant à l'état de vestiges et signée par l'entrepreneur Carette, a sans doute été réalisée entre 1840 (date de la première inhumation) et 1865 (date de la dernière inhumation).

Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.