Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) Sanson

Dossier IA80004731 inclus dans Plaine L réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsSanson
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 45 plaine L
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession est acquise en 1849 par le marchand bonnetier Sanson, décédé en 1880.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que le caveau ainsi que le monument funéraire en granite ont été construits en 1880 par le marbrier Coënen.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1880, daté par source
Auteur(s)Auteur : Coënen entreprise de marbrerie et de monuments funèbres
Coënen entreprise de marbrerie et de monuments funèbres

Entreprise de marbrerie et de monuments funèbres dirigée par Bernard Coënen, marbrier Belge né en 1831 et établi à Amiens au milieu du 19e siècle.

Successeur de Deventer, Bernard Coënen est domicilié à Amiens, 47 boulevard du Mail en 1862 (annuaire) et 1872 (recensement de 1872).

53 boulevard du Mail.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marbrier attribution par source

Cette concession adossée au mur d'enceinte du cimetière, est délimitée par une grille en fer et en fonte. Elle contient une stèle et un sarcophage, en pierre de Tournai. La stèle épaulée est ornée d'une croix (en médaillon) et de deux couronnes mortuaires disposées sur la tranche (ill.). Le sarcophage est orné d'une croix.

Inscriptions :

Dates des décès (stèle) : 1849 ; 1888 ; 1889 / 1866 ; 1880.

Mursmarbre
Typologiesstèle funéraire épaulée ; tombale en forme de sarcophage
Techniquessculpture
fonderie
Précision représentations

Le sarcophage est orné d'une croix formée de deux bandes imitant des étoles.

Mesuresl : 512.0
la : 203.0

Ce tombeau en pierre de Tournai, composé d'une stèle épaulée et d'un sarcophage, a sans doute été réalisé vers 1880 (date de la construction du caveau) et peut être attribué au marbrier Coënen. Il pourrait constituer un des premiers exemples de ce type mixte associant une stèle et un sarcophage, qui se généralise entre les deux guerres. La stèle, ici ornée de couronnes mortuaires disposées sur la tranche, présente une forme étroite et évasée à la base, qui devient très fréquente autour de 1900.

On peut signaler la clôture en fer assez bien conservée.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Schill-Fenninger Hélène - Nicolas Laurent