Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) Seabrook-Briggs

Dossier IA80004766 inclus dans Plaine S réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsSeabrook-Briggs
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 2006 plaine S
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession est acquise en juillet 1891 par Elisabeth Seabrook-Briggs, rentière à Amiens. Elle est située dans le quartier protestant du cimetière.

La base de la stèle porte la signature de l'entrepreneur de monuments funèbres Lamolet Veuve.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Lamolet - St-Maurice entreprise de monuments funèbres , dit(e)
Lamolet - St-Maurice entreprise de monuments funèbres , dit(e)

Entreprise de monuments funèbres fondée à Amiens par Hippolyte François Lamolet (1821-1873), qui se déclare débitant dans le recensement de 1856. L'entreprise est signalée 135 Grande-rue Saint-Maurice (annuaire 1862) et 153 Grande-rue Saint-Maurice (1873).

L'entreprise est ensuite dirigée par sa veuve Sophie Damerval, qui y emploie ses deux fils Théophane (21 ans) et Georges (22 ans), comme tailleurs de pierre (recensement de 1881). Certains monuments portent la signature Lamolet Veuve et Lamolet fils.

L'entreprise est ensuite reprise par Théophane Lamolet-Tattegrain, entrepreneur de monuments funèbres, établi 365-367 rue Saint-Maurice (recensements de 1906 et 1911).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature

Cette concession de type couloir, adossée au mur ouest de l'enceinte du cimetière, est délimitée par des piliers reliés par des barres et une chaîne (antérieure). Elle contient une stèle en calcaire de style néogothique, sur laquelle est fixée une table en marbre. La base de la stèle est ornée d'une lampe (fig. 4).

Inscriptions :

Epitaphe : In affectionate remembrance of / James SEABROOK / who died November the 14 1878 / aged 65 years / [suit une inscription gravée superficiellement : ] il fut contremaître de l´usine [ ? ] de St Maurice [ ? ] /Art thou gone my husband dear / on whom I did depend / yes thou art gone and am left / with God my only friend / long days and nights he spent in pain / To wait for e[ ? ]se. It was all in vain but God above who thought it best / eased his pain he gave him rest.

Murscalcaire
marbre
Typologiesstèle funéraire architecturée ; style néogothique
État de conservationmauvais état, envahi par la végétation
Techniquessculpture
fonderie
Mesuresl : 230.0
la : 97.0

Ce tombeau-stèle en calcaire, signé Lamolet Veuve, a sans doute été réalisé en 1891, date d'acquisition de la concession. Illustrant la typologie des stèles de style néogothique, il présente un décor remarquable, tant du point de vue iconographique que par la qualité de la sculpture. C'est l'un des deux seuls tombeaux attribuables à Lamolet veuve, avec le tombeau de la famille Wattebled-Féret (P 117). On signalera l'épitaphe (en anglais), dédiant ce tombeau à James Seabrook (1813-1878), ancien contremaître d'une usine du quartier de Saint-Maurice, représentative du style des tombeaux protestants.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Schill-Fenninger Hélène - Nicolas Laurent