Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de construction aéronautique Potez, puis Société nationale de construction d'avions du Nord, puis Nord Aviation, puis Aérospatiale, Aérolia, puis Stélia

Dossier IA00076540 réalisé en 1988

Fiche

  • Vue aérienne, flanc sud-est.
    Vue aérienne, flanc sud-est.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • bureau
    • conciergerie
    • hangar industriel
    • remise
    • magasin industriel
    • entrepôt industriel
    • cour

De la naissance de l'usine d'aéronautique au plus vaste ensemble industriel de construction aéronautique mondial (1924-1937)

Après avoir créé en 1916 la Société d'Etude Aéronautique (S.E.A.) avec Marcel Bloch (alias Marcel Dassault), Henry Potez fonde sa propre société en 1919. L'Atelier Aviation Henry Potez est officiellement créée le 8 juin 1919, à Aubervillers (Seine-Saint-Denis) d'abord, puis à Levallois (Hauts-de-Seine). En 1921, la société prend le nom de Société des Aéroplanes Henry Potez, et crée de nombreux prototypes pour l'aviation civile de luxe, dans laquelle elle se spécialise alors. Elle est même une des premières à investir ce secteur et à croire en son avenir économique. Les premiers avions Potez (Potez 8) sont notamment remarqués pour leur rapidité de décollage, lors du grand meeting aérien de Buc (Yvelines), inauguré le 8 octobre 1920 par le Président de la République, Alexandre Millerand. Face au succès croissant de l'entreprise qui rend les ateliers de Levallois inadaptés aux besoins de la production, Henry Potez décide, en 1922, de construire une nouvelle usine, sur des terrains vierges qui lui permettent de développer ses ateliers comme il l'entend, et surtout de manière rationnelle et fonctionnelle. Ses premières expériences dans le domaine de la construction aéronautique lui permettent de concevoir lui même l'implantation des bâtiments entre eux. En décidant de s'installer à Méaulte, il bénéficie de l'apport des indemnités de dommages de guerre du moulin du Vivier, la minoterie familiale, exploitée avant guerre par son père. Ces indemnités constituent un apport à l'achat des 15 ha de terrain sur lesquels Henry Potez projette de s'installer. La "première pierre" des grandes halles de montage est posée le 1er juillet 1922. Il s'agit alors de deux long bâtiments accolés de 100 m de long sur 30 m de large chacun occupant à eux seuls une surface de 21.000 m².. L'entreprise Restani d'Albert est chargée de la construction des grands halls. La première phase de construction de l'ensemble industriel est pratiquement achevé en 1924. Les premières productions concernent les Potez 15 et les Potez 25

Parallèlement, Potez fait édifier plusieurs maisons dans le village même de Méaulte, alors en ruine, pour loger une partie des ouvriers qui travaillent à la construction des édifices.

Mais dès 1930, cette première phase est complétée.

A l'issue de cette seconde phase d'extension, l'usine de Méaulte est le plus grand atelier de construction aéronautique au monde et le plus moderne d'un point de vue technologique.

Le processus de nationalisation et la naissance de la Société Nationale de Construction aéronautique du Nord (1937-1957)

A partir de 1937 débute le processus de nationalisation de l'entreprise qui aboutit en 1957 par la création de la Société Nationale de Construction aéronautique du Nord

Premier avion assemblé sur les lignes de fabrication de l'usine de Méaulte, le Potez 25 est un succès commercial sans précédent. Produit à 4000 exemplaires, il est également l'avion le plus exporté durant l'entre-deux-guerres.

En 1958, enfin, le domaine de la construction aéronautique est à nouveau découpé avec la création, de Nord Aviation.

AppellationsPotez, Sté nationale de construction d'avions du Nord , Nord Aviation , Aérospatiale
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau, conciergerie, hangar industriel, remise, magasin industriel, entrepôt industriel, cour
Dénominationsusine de construction aéronautique
Aire d'étude et cantonSanterre Haute-Somme - Albert
AdresseCommune : Méaulte
Lieu-dit : Bécordel
Adresse : route de
Bray-Sur-Somme
Cadastre : 1987 A 271 à 274

La première implantation industrielle sur le site de Méaulte remonte à 1922. Henry Potez s'installe dans le village où son père avait exploité la minoterie du Vivier jusqu'à la guerre. Ruinée par les destructions de la guerre, le moulin n'est pas reconstruit. Les indemnités de dommages de guerre affectées à l'édifice sont transférées et permettent à Henry Potez de construire son usine, sur un terrain vierge de toute construction. L'industriel préside lui même à la conception de son usine. Le chantier débute en 1922 avec la construction des grandes halles de montage. La première phase de construction de l'ensemble industriel est pratiquement achevé en 1924. Cette première phase est complétée en 1930. A l'issue de cette seconde phase d'extension, l'usine de Méaulte est le plus grand atelier de construction aéronautique au monde et le plus moderne d'un point de vue technologique.

Premier avion assemblé sur les lignes de fabrication de l'usine de Méaulte, le Potez 25 est un succès commercial sans précédent. Produit à 4000 exemplaires, il est également l'avion le plus exporté durant l'entre-deux-guerres.

A partir de 1933, le Potez 43, doté d'un moteur de 100 chevaux, est considéré à l'époque comme l'avion de tourisme le plus fiable.

Après la Seconde Guerre mondiale, l'usine est intégrée dans la société nationale de construction aéronautique Nord Aviation, devenue Aérospatiale S.N.I.A.S. (structures d'avions et voilures équipées).

1962 : plus de 1000 salariés. 1983 : 1290 salariés.

Existence d'un fonds d'archives privées.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1922, daté par source
1924, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Potez Henry
Potez Henry (1891 - 1981)

Ingénieur aéronautique, industriel fondateur de l'usine aéronautique de Méaulte.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, propriétaire attribution par source

Visite de l'usine non autorisée.

Mursbrique
essentage de tôle
béton armé
pan de fer
Toitciment en couverture, matériau synthétique en couverture, béton en couverture, métal en couverture
Étages2 étages carrés
Couvrementscharpente métallique apparente
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturesterrasse
toit à longs pans
shed
toit bombé
appentis
pignon couvert
Escaliers

Énergiesénergie thermique
État de conservationrestauré
Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • Centre des Archives Économiques et Financières (CAEF) ; B-0009113/1 : Dossier de dommages de guerre de l'usine Henry Potez (1929-1931).

  • Centre des Archives Économiques et Financières (CAEF) ; B-0009124/1 : Dossier de dommages de guerre de l'usine Henry Potez (1932-1933).

  • Centre des Archives Économiques et Financières (CAEF) ; B-0009126/1 : Dossier de dommages de guerre de l'usine Henry Potez (1932-1933).

  • Centre des Archives Économiques et Financières (CAEF) ; B-0009130/1 : Dossier de dommages de guerre de la Société anonyme d'aéroplanes Potez (1933).

  • Roubaix. Centre des Archives du Monde du Travail (CAMT) ; 65 AQ N 366 : Société des aéroplanes Henry Potez.

  • Vincennes. Service historique de l'Armée de l'Air (S.H.A.A.) ; Entretien avec M. Henry Potez, 15 et 17 mars 1977 [n.c.].

Documents figurés
  • Entrée de la cour d'honneur de l'usine Potez, carte postale, vers 1930 (coll.part.).

  • Plan général de l'usine d'aviation Henry Potez à Méaulte (Somme). Juin 1931 (AD Somme ; 26 W 238).

Bibliographie
  • ASSOCIATION HISTORIQUE DE MEAULTE. 75 ans d’activités aéronautiques à Méaulte. Méaulte, 1999.

  • CRUSSON Jacques. Méaulte, l'épopée à la conquête du ciel.

  • DUMONT, Marie-Jeanne. L'architecture de l'aéronautique en France 1900-1940. Paris : [s.n.], 1988 (document dactylographié).

    p 34-35
  • DUNLOP. Bulletin de liaison du personnel, mai 1969.

    p 12
  • FRANCOMME. Aurélie. L'usine aéronautique de Méaulte de 1924 à 1957. Méaulte : AHM, 1998. 202 p.

  • L'Illustration.

    7 juillet 1928, p. XXXIII.
  • Le Républicain Picard.

    9 septembre 1933, 3 et 10 août 1935, 7 novembre 1936, 30 juillet 1938
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Dufournier Benoît
Dufournier Benoît

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Fournier Bertrand