Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Verrière figurée décorative, de style Art déco : sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus (baie 55)

Dossier IM02004629 réalisé en 2008

Fiche

Voir

Dénominations verrière
Titres Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus
Appellations style Art déco
Aire d'étude et canton Saint-Quentinois - Saint-Quentin
Adresse Commune : Saint-Quentin
Adresse : Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin
Emplacement dans l'édifice quatrième chapelle nord de la nef baie 55

A peine les peintres-verriers parisiens Georges et A. Bourgeot ont-ils réalisé en 1931 une verrière pour une chapelle du collatéral sud de la nef, qu'une nouvelle verrière leur est commandée en 1932 pour la chapelle du collatéral nord, située en vis-à vis. De même disposition et de même tonalité que la précédente, également financée par une paroissienne, cette verrière est consacrée à sainte Thérèse, patronne des missionnaires et des soldats. La maquette de Georges Bourgeot, approuvée par la Commission des Monuments historiques du 30 janvier 1932, sous réserve de quelques modifications de détails, a été réalisée dans le courant de l'année (d'après les archives des Monuments historiques et les inscriptions portées sur la verrière).

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1932
Lieu d'exécution Édifice ou site : Ile-de-France, 75, Paris
Auteur(s) Auteur : Bourgeot Georges, cartonnier, peintre-verrier
Auteur : Bourgeot A., peintre-verrier
Personnalité : Legrand-Guilbaut Madame Ch., donateur

La baie est composée de trois lancettes juxtaposées, surmontées chacune d'un arc chantourné. Le tympan ajouré qui les domine renferme dix-sept jours de réseau de tailles variées, dont quatre trilobes et deux quadrilobes. La verrière est formée de verre antique et de verre cordelé. Le verre incolore semble totalement absent, les verres les plus clairs étant légèrement teintés dans la masse. Les détails sont rendus par des rehauts de grisaille et quelques touches de jaune d'argent.

Catégories vitrail
Structures lancette, 3, juxtaposé, chantourné tympan ajouré jour de réseau, 17
Matériaux verre transparent, coloré, soufflé, taillé, peint, grisaille sur verre, jaune d'argent
plomb, réseau
Précision dimensions

Largeur approximative : la = 260.

Iconographies figure, carmélite, en pied, de face, auréole, crucifix, I.N.R.I., rose, lys, sainte Thérèse de l'Enfant Jésus
figure, Français, figuration partielle, de face, drapeau, soldat
figure, Français, figuration partielle, de face, prière, marin
scène, femme, missionnaire, à mi-corps, de face, crucifix, désigner
ornementation, fleur, rose, ornement à forme géométrique, écu
Précision représentations

La verrière est consacrée au thème de sainte Thérèse, patronne des soldats et des missionnaires. La sainte occupe le centre de la verrière, représentée de manière traditionnelle : vêtue de l'habit de carmélite, debout, de face et nimbée, elle serre contre elle un crucifix et est environnée de roses et de lys. Elle est accompagnée à gauche d'un fantassin français, tenant le drapeau national, et d'un marin en prière. Les deux militaires sont représentés à mi-corps et de face. De l'autre côté de la sainte, leur répondent un missionnaire qui brandit un crucifix de la main droite et désigne de la main gauche une jeune femme africaine en costume traditionnel et en prière. Ces deux derniers personnages sont également représentés de face et à mi-corps. Autour de la partie figurée, règne un décor géométrique, basé sur un motif de fleurs et de roses stylisées. Des armoiries de villes prennent place dans la partie inférieure de la verrière.

Inscriptions & marques signature, peint, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution, peint, sur l'oeuvre
inscription concernant le donateur, peint, sur l'oeuvre
date, peint, sur l'oeuvre
inscription concernant l'iconographie, peint, sur l'oeuvre
armoiries, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Toutes les inscriptions sont peintes à la grisaille. L'inscription : HONNEUR ET PATRIE se lit sur le drapeau du fantassin ainsi que les initiales RF, avant la pointe de la hampe. La signature et le lieu d'exécution sont inscrits dans l'angle inférieur droit de la partie figurée : G & A. BOURGEOT / A PARIS. On peut lire dans des cartouches superposés, au bas de la lancette centrale : JE VEUX PASSER MON / CIEL A FAIRE DU BIEN / SUR LA TERRE / APRES MA MORT / JE FERAI TOMBER / UNE PLUIE DE ROSES. OFFERT PAR / MADAME CH LEGRAND GUILBAUT / EN SOUVENIR DE SES PARENTS DEFUNTS - 1932. La partie inférieure de la verrière est occupée successivement par l'inscription : ALENCON 1873 (ville et année de naissance de sainte Thérèse) accompagnant les armoiries de cette ville réalisées en vitrail : d'azur, à l'aigle éployée d'or ; puis, par l'inscription : ROME 1925 (canonisation de sainte Thérèse) ; enfin, par l'inscription : LISIEUX 1897 (ville et année de décès de sainte Thérèse) accompagnant les armoiries de cette ville réalisées en vitrail : d'argent à deux clefs de sable posées en sautoir cantonnées de quatre étoiles du même ; au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or posées en fasce.

États conservations grillage de protection
Précision état de conservation

Plusieurs pièces ont été remplacées et restaurées. Dans la partie inférieure de la verrière, quelques verres sont fendus ou percés.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AMH (Médiathèque du Patrimoine) : 81/02, carton 159.

    sous-dossier : projet de vitrail pour une fenêtre nord de la nef
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Riboulleau Christiane