Dossier d’œuvre architecture IA00049339 | Réalisé par ; ;
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur de l'Inventaire général du Patrimoine culturel, région Hauts-de-France jusqu'en 2022. Responsable de service région Picardie puis Hauts-de-France jusqu'en 2022.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, canton de Noyon
Ancien prieuré cure de chanoines réguliers de saint Augustin à Beaurains-lès-Noyon (église paroissiale et cimetière Saint-Germain)
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes du Pays Noyonnais - Noyon
  • Commune Beaurains-lès-Noyon
  • Adresse rue de l' Eglise
  • Cadastre 1982 A1 19, 39
  • Dénominations
    prieuré
  • Genre
    de chanoines réguliers de saint Augustin
  • Précision dénomination
    prieuré cure
  • Vocables
    Saint-Germain
  • Parties constituantes non étudiées
    logis prieural, église, cimetière

L'église Saint-Germain de Beaurains était sous l'Ancien Régime le siège d'un prieuré cure desservi par un chanoine régulier de saint Augustin. L'église date du 17e siècle. Une fausse voûte de plâtre a été mise en place au 19e siècle s´étant peut-être substituée à une charpente lambrissée ou à une fausse voûte de bois ancienne. La sacristie, le portail (avec un blason aujourd'hui illisible) et le logis du prieur datent du 18e siècle. Tous les bâtiments ont subi d'importantes restaurations de 1923 à 1925.

Graves (1851) signale une église néogothique, à l'exception du chœur, qui pourrait dater du 17e siècle. H. Lhomond (1946) date la reconstruction de l'église des années 1880. Il mentionne la présence, dans le cimetière, du tombeau des seigneurs de Beaurains et celui de l'architecte Joseph Ramée, dont il transcrit l'épitaphe : Cy gist Joseph Ramée architecte / né à Givet le XXVI avril MDCCLXIV / qui rendit son âme à Dieu le XVIII may MDCCCXLII. Les sources conservées aux archives départementales (série O) indiquent que Beaurains obtient le titre de succursale en 1803 et le conserve malgré son rattachement à Genvry avant 1834. De nombreuses réparations sont effectuées au 19e siècle (réfection des piliers, de la toiture, du carrelage de l'église et du portail cimetière, en1833, d'après un devis de Narcisse Lequeux ; réfection de la toiture en 1844). L'église est déclarée dans un état déplorable, lors de la visite pastorale de 1864, et mérite d'être reconstruite. L'architecte départemental Rendu de Compiègne est chargé du projet. En 1873 l'édifice est toujours dans un état déplorable. La donation de la nouvelle châtelaine de Beaurains, Madame Davignan, permettrait sa reconstruction mais le conseil municipal s'y oppose. L'église fait à nouveau l'objet de nombreuses réparations jusqu'en 1887, date du projet de restauration du géomètre Labarre. Il en dresse les plans l'année suivante et l'adjudication des travaux à Emile Chabannier, entrepreneur au Plessis-Brion, a lieu en 1889. Suite aux dommages causés par les conflits de la Première Guerre mondiale, l'église est restaurée en 1923, par l'entrepreneur de la société de coopérative de reconstruction de Beaurains, sous la direction de l'architecte Dumont.

  • Murs
    • grès
    • calcaire
    • moyen appareil
  • Toits
    ardoise, tuile plate
  • Plans
    plan allongé
  • Étages
    1 vaisseau
  • Couvrements
    • fausse voûte de type complexe
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • flèche carrée
    • pignon découvert
    • croupe
  • État de conservation
    mauvais état
  • Techniques
    • vitrail
    • sculpture
  • Représentations
    • armoiries
  • Précision représentations

    Armes illisibles sur le portail.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Éléments remarquables
    portail

Bibliographie

  • GRAVES, Louis. Précis statistique sur le canton de Noyon. In Annuaire de l'Oise. Beauvais, 1851.

    p. 55-57.
  • INVENTAIRE GENERAL. Canton de Noyon. Oise. Réd. Michel Hérold, Alain Nafilyan. Phot. Fabrice Charrondière, Jean-Michel Perrin. Amiens : AGIR PIC, 1986. (Images du Patrimoine ; 25).

    p. 9.
  • LHOMOND, H. Notes historiques sur Beaurains-les-Noyon. Soc. archéol. hist. et scient. de Noyon : comptes-rendus et mémoires, 1946, t. XXX.

    p. 62-91.
Date d'enquête 1986 ; Date(s) de rédaction 2009
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) AGIR-Pic
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur de l'Inventaire général du Patrimoine culturel, région Hauts-de-France jusqu'en 2022. Responsable de service région Picardie puis Hauts-de-France jusqu'en 2022.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.