Dossier d’œuvre architecture IA59001593 | Réalisé par
Grembert Lucie (Rédacteur)
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Luchier Sophie (Rédacteur)
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • enquête thématique départementale, Patrimoine XXe Maubeuge et Val de Sambre
Maisons en série (série de trois)
Œuvre recensée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Maubeuge Val-de-Sambre - Maubeuge
  • Commune Maubeuge
  • Lieu-dit Sous-le-Bois
  • Adresse 19bis, ter, quart rue de la Liberté
  • Cadastre 2003 S 225 à 227
  • Dénominations
    maison
  • Précision dénomination
    maisons en série (série de 3)

Série de trois maisons construites par Adolphe Danis (1886-1969) entre 1927 et 1934.

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 20e siècle
  • Dates
    • daté par source
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Danis Adolphe
      Danis Adolphe

      Né à Jeumont en 1886, Adolphe Danis est issu d'une famille d'architectes. Il obtient le diplôme d'architecte en 1904, puis celui de géomètre. Il suit des cours à l'École des Beaux-Arts de Mons et Liège entre 1905 et 1911. Il s'établit à Hautmont en 1912 et élabore les plans de plusieurs édifices communaux de la région. Il réalise aussi des maisons individuelles. Il continue son activité après la Seconde Guerre mondiale et transmet son cabinet à l'architecte cambrésien André Gaillard en 1957. Il décède à Maubeuge en 1969.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par source

Les trois maisons forment un ensemble stylistiquement cohérent. L'élévation antérieure est composée d'un seul mur en brique et l'ensemble est couvert d'une seule toiture. Situées en retrait par rapport à la rue, une grille en ferronnerie marque la limite de propriété. Chaque maison a un garage en sous-sol et s'élève sur deux niveaux. L'implantation du garage est inspiré de la cour anglaise. Les deux maisons situées aux extrémités ont également un étage de comble habitable en surcroît, couvert d'un toiture à deux pans brisés. Un jeu de volumes et de formes d'ouvertures (plein cintre, ovale, losange, en accolade, rectangulaire) anime les façades. Cet ensemble est à rapprocher de la série de maisons (IA59001594) construites par l'architecte Adolphe Danis à la même époque rue d'Hautmont.

  • Murs
    • brique
    • enduit partiel
  • Toits
    tuile flamande mécanique
  • Étages
    1 étage carré, étage de comble
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • toit à deux pans
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2001 ; Date(s) de rédaction 2002, 2023
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Grembert Lucie
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Luchier Sophie
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers