Dossier d’œuvre architecture IA60001112 | Réalisé par
Dufournier Benoît
Dufournier Benoît

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Fournier Bertrand
Fournier Bertrand

Chercheur de l'Inventaire du patrimoine - Région Hauts-de-France

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • patrimoine industriel, arrondissement de Compiègne
Ancien moulin à tan, puis à blé dit Moulin Pluchart ou de Rumigny, filature de viscose La Soie de Compiègne, puis usine de pneumatiques Englebert, puis Uniroyal, puis Michelin, puis Continental
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Ministère de la culture - Inventaire général
  • (c) AGIR-Pic

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération de la région de Compiègne et de la Basse-Automne - Compiègne-Nord
  • Hydrographies canal latéral de l' Oise
  • Commune Clairoix
  • Lieu-dit le Bas-à-l'Aumône
  • Adresse route de la République
  • Cadastre 1982 C 74, 75, 77 à 79
  • Dénominations
    moulin, filature, usine de pneumatiques
  • Précision dénomination
    moulin à tan, filature de viscose
  • Appellations
    Moulin Pluchart, La Soie de Compiègne, Englebert, Uniroyal, Michelin, Continental
  • Parties constituantes non étudiées
    atelier de fabrication, atelier de réparation, magasin industriel, entrepôt industriel, chaufferie, cheminée d'usine, réservoir industriel, château d'eau, bureau, stationnement, voie ferrée

C'est sur l'emplacement d'un ancien moulin à tan, converti en moulin à blé, dit moulin Pluchart ou moulin de Rumigny qu'est projetée, à partir de 1923, la construction de la filature de viscose La Soie de Compiègne. L'usine, implantée en bordure de la voie ferrée Paris Saint-Quentin, est opérationnelle en 1928. Elle comprend alors un grand atelier de fabrication avec un magasin en retour au sud-est, un atelier de mécanique et une centrale électrique. En 1936, le site est acheté par la famille Englebert qui, depuis 1867 travaille le caoutchouc dans son usine de Liège (Belgique). La filature est alors convertie en usine de chambres à air pour l'automobile. En 1938, la production évolue vers la fabrication de pneumatiques. De nombreux agrandissements sont alors entrepris vers le canal de l'Oise, au sud. En 1955, la société Englebert devient partenaire d'Uniroyal, dont elle prend le nom. A partir 1972, de nouvelles infrastructures sont construites, notamment pour les nouvelles unités de production. Enfin, en 1995, un magasin de stockage est élevé à l'emplacement de l'ancien parc de stationnement. Exploité pendant un temps par Michelin, l'usine l'enseigne Continental au moment de l'enquête. Au 19e siècle, le moulin Pluchard est équipé de deux paires de meules. En 1937, l'usine emploie 64 ouvriers. Elle connaît un développement très important et emploie 1051 personnes en 1941. En 1960, elle atteint 1400 personnes, dont 80% d'hommes, et 1500 en 1983. En 1995, l'usine compte 1220 salariés. En 2007, face à la menace de fermeture de l'usine, les salariés acceptent le retour des 40 h de travail hebdomadaire. En dépit des accords passés entre la direction et les salariés, et surtout des bénéfices du groupe Continental, la direction annonce, le 11 mars 2009, la fermeture de l'usine de Clairoix pour janvier 2010. Cette annonce est vécue comme une véritable trahison par les 1120 salariés, qui se mettent en grève. L'évenement constitue l'un des conflits sociaux les plus durs et les plus médiatique de l'année 2009. Le 6 juin 2009, la direction et les syndicats parviennent à un accord qui prévoit le paiement de 50.000 euros par personne en plus des indemnités liées à l'ancienneté, ainsi qu'un accompagnement jusqu'au 31 décembre 2011.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 20e siècle, 2e quart 20e siècle, 2e moitié 20e siècle

Site desservi par un embranchement ferroviaire et une voie navigable. Les ateliers de l' ancienne filature sont construits en béton armé et brique. Ils comportent deux vaisseaux de 32 travées avec un étage et sont couverts de toits à longs pans et pignons découverts. L'atelier de réparation est en brique, couvert d' une toiture à longs pans avec comble à surcroît. Les ateliers de fabrication centraux sont en béton armé, parfois recouverts d'un essentage de tôles. Leurs toitures en shed sont en matériaux synthétique et sont couverts en shed. Les anciens magasins industriels sont en pan de fer et brique avec lanterneau d' aération Ils comportent deux étages et sont couverts de toits à longs pans et pignons couverts. La cheminée d' usine et le château d' eau sont en béton armé.

  • Murs
    • brique
    • fer
    • béton
    • essentage de tôle
    • pan de fer
    • béton armé
    • parpaing de béton
  • Toits
    tuile mécanique, ciment amiante en couverture, matériau synthétique en couverture, béton en couverture
  • Étages
    2 étages carrés, étage de comble, comble à surcroît
  • Couvrements
    • charpente métallique apparente
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • terrasse
    • toit à longs pans
    • shed
    • toit bombé
    • appentis
    • pignon couvert
    • pignon découvert
    • croupe
    • lanterneau
  • Escaliers
  • Énergies
    • énergie thermique
    • énergie électrique
    • produite sur place
    • achetée
  • État de conservation
    établissement industriel désaffecté
  • Techniques
    • céramique
  • Précision représentations

    Décor géométrique sur le pignon du magasin industriel.

  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • AD Oise. Série M ; 5 Mp 2443. Etablissements insalubres, incommodes et dangereux, Commune de Clairoix, 1922-1940.

  • AD Oise. Série M ; 5 Mp 2444. Etablissements insalubres, incommodes et dangereux. Dossier S.A. La Soie de Compiègne. 1924-1925.

  • AD Oise. Série M ; 5 Mp 2445. Etablissements insalubres, incommodes et dangereux. Dossier S.A. "La Soie de Compiègne". 1924-1930.

  • AD Oise. Série S ; 7 Sp 223 : Cours d'eau et usines. Clairoix. 1827-1927.

Bibliographie

  • GRAVES, Louis. Précis statistique sur le canton de Compiègne, arrondissement de Compiègne (Oise). In Annuaire de l´Oise. Beauvais : Achille Desjardins,1850.

    p. 249.
  • HEMERY, Marcel. La vallée de l´Aronde : histoire d´une petite rivière de Picardie. Compiègne : Société historique de Compiègne, 1964.

    p. 92-97
  • THIBAULT, André. L'industrie dans l'Oise, [s.d.].

    p. 191
  • Uniroyal Story, juillet 1990, numéro 21b.

Documents figurés

  • [Plan d'une partie de la rivière d'Aronde comprise entre le moulin du sieur Rumigny et celui du sieur Bove, dans la commune de Clairoix, détail du moulin à tan Pluchart], dessin, 14 septembre 1821 (AD Oise ; 7 Sp 223).

  • [Plan masse du moulin], dessin annexé au règlement du régime des eaux de ce moulin, 2 mai 1854 (AD Oise ; 7 Sp 223).

  • [Détail du plan de l'usine de soie artificielle de Clairoix], dessin, par Derville géomètre à Compiègne, 19 septembre 1923 (AD Oise ; 5 M).

  • Coupe des ateliers, dessin, [vers 1923] (AD Oise ; Mp 2444).

  • Société la Soie de Clairoix. Plan d'ensemble, dessin, par L. Derville, géomètre, 27 novembre 1928 (AD Oise ; Mp 2445).

  • Société la Soie de Clairoix. Plan de détail, dessin, par L. Derville, géomètre, 27 novembre 1928 (AD Oise ; Mp 2445).

  • Clairoix. Plan de détail, dessin, par Y. Gruson, géomètre à Compiègne, [s.d.] (AD Oise ; Mp 2444).

  • Coupes et plan du schéma de ventilation des métiers à filer, dessin, [s.d.] (AD Oise ; Mp 2444).

  • Plan et coupe de l'atelier de sulfuration, dessin, [s.d.] (AD Oise ; Mp 2444).

  • Coupe et plan des bacs de décantation, dessin, [s.d.] (AD Oise ; Mp 2444).

Date d'enquête 1990 ; Date(s) de rédaction 2000
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Dufournier Benoît
Dufournier Benoît

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Fournier Bertrand
Fournier Bertrand

Chercheur de l'Inventaire du patrimoine - Région Hauts-de-France

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.