Dossier d’œuvre architecture IA80002559 | Réalisé par
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Amiens métropole
Maison, puis ancienne mairie et école primaire de garçons, devenue école primaire mixte
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Amiens Métropole - Boves
  • Commune Saint-Fuscien
  • Adresse 9 rue de Cagny
  • Cadastre 1810 A 400, 401 ; 2002 AA 38
  • Dénominations
    maison, mairie, école primaire
  • Parties constituantes non étudiées
    cour, jardin, logement, citerne, remise, étable, portail

Comme le montre les dessins réalisés par l'instituteur de Saint-Fuscien, en 1878, l'édifice d'origine est conservé. S'il n'abrite plus la mairie, il conserve sa fonction d'enseignement, agrandi de salles de classe au milieu du 20e siècle (analyse stylistique). Les dépendances agricoles ont disparu et le corps principal formant la mairie école d'origine a été remanié (distribution et ouvertures).

Comme Bertangles, l'école de Saint-Fuscien s'inscrit dans le corpus des premiers édifices de l'enseignement construits ou aménagés au milieu du 19e siècle.

Les documents conservés aux archives départementales (série O) signalent un projet de construction d´une école communale et d´aménagement d´un logement pour l´instituteur dans une partie du presbytère, dont le plan est jugé incomplet, en 1841 et 1842, puis l´acquisition d´une maison (bâtiment et dépendances), appartenant à M. Salmon, destinée à installer une école, en 1844. En 1864, des travaux y sont réalisés par l´entrepreneur Etienne Pascal, charpentier à Rumigny qui pratique l´ouverture de huit portes et fenêtres, construit une cave voûtée, démonte le pigeonnier et une cheminée et fabrique du mobilier pour la classe. En 1883, une fenêtre est percée dans le pignon sud, agrandie la même année. Des travaux d´aménagement du logement de l´instituteur et de l´institutrice sont réalisés en 1896 et 1901. L´école, devenue mixte, est dotée d´un préau construit en 1906 par l´entrepreneur amiénois Emile Bouchon, sur les plans de l´architecte A. Cuvillier. Des travaux d´entretien sont réalisés en 1920 (pavage) et 1932 (toiture).

La réponse au questionnaire de 1878 rédigée par l´instituteur de Saint-Fuscien indique que la mairie et école de garçons est aménagée dans une maison acquise en 1844. Les travaux sont réalisés par l´entrepreneur Pascal, sur les plans de l´architecte Plantard. L´édifice comprend un ancien corps de logis à étage implanté perpendiculairement à la voie, prolongé par des dépendances en rez-de-chaussée (cuisine et étable). Un mur sépare la cour, au sud de laquelle se situe la remise à pompes, du jardin où se trouve la citerne. La façade sur cour à 3 travées porte unique. Une cloison mince sépare la salle de classe de la salle de la mairie éclairée par une fenêtre. La salle de classe est éclairée par deux fenêtres, l´une correspondant à une large ouverture sur la rue, l´autre plus petite, sur la cour. Le logement de l´instituteur est formé d´une cuisine aménagée dans le corps secondaire et dans le corps principal, l´escalier donne accès à trois chambres situées à l´étage, dont une seule dispose d´une cheminée.

L'édifice se compose de quatre corps de bâtiment disposés en U autour d'une cour en coeur de parcelle fermée par une clôture à deux accès piéton et cocher. Le corps principal, implanté perpendiculairement à la voie sur la limite ouest de la parcelle, est construit en briques avec bandeau et chaînages en calcaire ; le pignon sur rue (enduit) est percé d'une fenêtre à chaque niveau (rez-de-chaussée, étage et comble). La couverture est en tuiles mécaniques. La façade est (sur cour) présente trois travées ; les ouvertures du rez-de-chaussée ont été remaniées (inversion porte-fenêtre). Ce corps principal est prolongé par un corps en rez-de-chaussée. Un corps de bâtiment en briques (salles de classe) est construit au nord de la cour ; à l'est se situent des dépendances en rez-de-chaussée.

  • Murs
    • brique
  • Toits
    tuile mécanique
  • Étages
    1 étage carré, en rez-de-chaussée
  • État de conservation
    remanié
  • Statut de la propriété
    propriété publique

Documents d'archives

  • AD Somme. Série O ; 99 O 3372. Saint-Fuscien. Administration communale (avant 1870).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 3373. Saint-Fuscien. Administration communale (après 1870).

  • AD Somme. Série T ; 99 T 3807 705/1. Plan de la mairie et école de garçons. (questionnaire de 1878).

Documents figurés

  • Plan de la mairie et école de garçons. Dessin, 1878 (AD Somme ; 99 T 3807 705/1).

Date d'enquête 2003 ; Date(s) de rédaction 2003
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers