Dossier d’œuvre architecture IA80004362 | Réalisé par
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Amiens métropole
  • patrimoine funéraire
Tombeau (chapelle) de la descendance Caron
Œuvre étudiée
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Grand Amiénois
  • Commune Amiens
  • Adresse 077 plaine A5 Cimetière du Petit-Saint-Jean , rue d' Elbeuf , rue Lescouvé
  • Dénominations
    tombeau
  • Appellations
    descendance Caron
  • Parties constituantes non étudiées
    clôture

Les sources conservées aux archives municipales (série M) indiquent que la caveau est construit en 1882 et que la chapelle est construite l'année suivante par l'entrepreneur A. Baudot. Le tombeau porte la signature du sculpteur Daragon. Une plaque de fabriquant fixée sur la grille porte le nom du serrurier Corbillon. Le catalogue des œuvres du sculpteur amiénois Albert Roze (1946) signale la présence d'un buste de l'ingénieur mécanicien Auguste Edmond Caron, aujourd'hui disparu.

La concession contient un tombeau en forme de chapelle, précédé d'un parvis clos. L'édicule est construit en calcaire appareillé en pierre de taille et en brique ; la clôture à portillon antérieur est en fer forgé, comme la porte du tombeau.

La façade est soulignée par des pilastres cannelés. Le fronton à acrotères stylisés, initialement surmonté d'une croix (manquante), est orné d'un décor en relief (couronne de lauriers et emblème de profession), comme les écoinçons (rameaux d'olivier). Les battants de la porte en fer sont ornés de couronnes mortuaires.

L'édicule contient une console d'applique et deux consoles d'angle (fig. 4) sur lesquelles subsistent deux vases en fonte (fig. 5). Plusieurs tables à épitaphes sont fixées au mur.

Inscription concernant le destinataire : Descendance CARON ; monogramme C.

Epitaphe (mention de profession) :

A notre père regretté / Auguste Edmond CARON / mécanicien / inventeur de la routière / à vapeur perfectionnée / né à Galametz (Pas de Calais) / décédé à Amiens le 17 7bre 1882 / âgé de 59 ans et 10 mois.

Théophile WALLET / instituteur / 1861-1919.

Jules Emile PECOURT / époux Juliette CARON / représentant industriel / ex-chef d'atelier / né à Louvencourt le 25 janvier 1856 / décédé à Amiens Le 17 octobre 1923 / PAX LUX.

Signature (sous l'entablement) : DARAGON SCULPT.

Signature (grille) : CORBILLON SERRURIER / Rue Dijon 19 / Amiens.

  • Murs
    • calcaire
    • brique
    • pierre de taille
  • Typologies
    tombeau en forme de chapelle à parvis enclos ; style néoclassique
  • État de conservation
    mauvais état
  • Techniques
    • sculpture
  • Représentations
    • couronne mortuaire
    • olivier
    • symbole funéraire
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler

La construction du monument, en 1883 par l'entrepreneur A. Baudot, suit presque immédiatement celle du caveau, réalisée en 1882. Une variante contemporaine a été élevée dans le cimetière pour la famille Lebel.

On y découvre le décor sculpté de Daragon, dans la tradition des sculpteurs dont S. Comte (1847) cite plusieurs exemples à la Madeleine, au milieu du 19e siècle. L'artiste a également réalisé des monuments conservés dans le cimetière de Vers-sur-Selles.

Le buste de l'ingénieur mécanicien Auguste Edmond Caron (1822-1882), exécuté par Albert Roze et signalé dans le catalogue de 1946, serait l'une des plus anciennes œuvres sculpteur.

Documents d'archives

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884).

Bibliographie

  • Œuvres d'Albert Roze. Monuments, sculptures, plaquettes. Amiens : Yvert, 1946.

    p. 9
Date d'enquête 2006 ; Date(s) de rédaction 2006
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.