Dossier d’œuvre architecture IA80004364 | Réalisé par
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Amiens métropole
  • patrimoine funéraire
Monument sépulcral (stèle funéraire) de la famille Crignier-Hubault
Œuvre étudiée
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Grand Amiénois
  • Commune Amiens
  • Adresse 066 plaine A6 Cimetière du Petit-Saint-Jean , rue d' Elbeuf , rue Lescouvé
  • Dénominations
    monument sépulcral
  • Appellations
    famille Crignier-Hubault
  • Parties constituantes non étudiées
    clôture

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que la concession est acquise en 1854 et transformée en 1859, date de la construction d'un caveau par l'entrepreneur Galampoix.

Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur Galampoix.

La concession, délimitée par une clôture en palis, contient une stèle architecturée monumentale en calcaire.

La stèle à trois tables est surmontée d'une stèle de couronnement à deux registres ornés d'un abondant décor en relief.

Stèle de couronnement : emblème militaire, flambeaux renversés, guirlande de lauriers, rubans.

Base de la stèle de couronnement : guirlande de cyprès et rubans.

Inscription concernant le destinataire : famille CRIGNIER-HUBAULT.

Epitaphe : Ici / repose le corps / d´un brave soldat / J. Bte Alfred / CRIGNIER / s. officier au 4e régiment / d´infanterie légère / né au Petit-St-Jean / le 15 mai 1823 / mort à Paris le 8 mai 1849.

A la mémoire de / Louis François / CRIGNIER / capitaine d´infanterie / né à Amiens paroisse St Leu / le 4 mars 1820 / tué d´un coup de feu / sur le champ de bataille / en Kabylie le 7 octobre 183[non lu].

Signature : GALAMPOIX.

  • Murs
    • calcaire
  • Typologies
    stèle funéraire monumentale (stèle de couronnement)
  • État de conservation
    mauvais état
  • Représentations
    • flambeau
    • laurier
    • symbole professionnel
    • symbole funéraire
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler

Cette stèle funéraire architecturée a été réalisée par l'entrepreneur Galampoix, vers 1859, date de la construction du caveau. L'emblème militaire évoque la profession de plusieurs des défunts.

Le modèle est inspiré des tombeaux de Lapostolle et de Dijon au cimetière de la Madeleine.

Documents d'archives

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 17/2. Cimetières d'Amiens.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884).

Date d'enquête 2006 ; Date(s) de rédaction 2006
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.