Dossier d’œuvre architecture IA80005671 | Réalisé par
  • patrimoine funéraire, le cimetière de la Madeleine
Tombeau (stèle funéraire) de la famile Tavernier-Dumesnil
Œuvre repérée
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Ville d'Amiens

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Grand Amiénois
  • Commune Amiens
  • Adresse rue Saint-Maurice , 144 plaine S Cimetière de la Madeleine
  • Cadastre non cadastré
  • Dénominations
    tombeau
  • Appellations
    famile Tavernier-Dumesnil
  • Parties constituantes non étudiées
    clôture

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en avril 1874, par Pierre, Rose, Natalis Tavernier, rentier, domicilié à Amiens, 41 rue du Don.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que le marbrier-sculpteur A. Dutry, domicilié à Amiens, 71 boulevard du Mail, a réalisé le monument funéraire - une stèle à entablement et fronton, surmontée d'une croix - en 1874.

Cette concession, adossée au second mur d'enceinte, est délimitée par une grille antérieure à barreaux croisés et à portillon central en fer forgé, fixée sur des poteaux en pierre de Tournai reliés par des barres latérales en fer. Elle contient une stèle à entablement et fronton triangulaire en pierre de Tournai. Un porte-couronne de style néogothique également en pierre de Tournai se trouve au pied du monument.

Inscriptions :

Dates des décès : 1874 ; 1880 ; 1872 ; 1947 / 1893 ; 1896 ; 1897 ; 1925 / (base) 1954 / 1954 / [muet].

Epitaphe (base) : Jean Marie / CAMPUZAN / capitaine en retraite / Croix de guerre 14-18 / 1882-1954.

Inscription concernant le destinataire : Famille Tavernier-Dumesnil.

  • Murs
    • pierre
    • fer
  • Typologies
    stèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
  • État de conservation
    envahi par la végétation
  • Techniques
    • ferronnerie
    • sculpture
  • Précision représentations

    Les barreaux croisés de la grille sont ornés d'une fleur centrale.

    Le fronton de la stèle, surmonté d'une croix, est gravé d'un décor végétal.

    Du mobilier funéraire en barbotine (croix ornée de roses, couronne mortuaire ornée de pensées) est déposé sous le porte-couronne mortuaire.

  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler
  • Protections
    inscrit MH, 1986/06/25

Cette concession, délimitée par une grille antérieure à barreaux croisés, contient une stèle funéraire en pierre de Tournai, sans doute réalisée vers 1874 (date d'acquisition de la concession et de l'une des inhumations).

Documents d'archives

  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884).

Date d'enquête 2006 ; Date(s) de rédaction 2006
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Ville d'Amiens
Articulation des dossiers
Fait partie de