Dossier de présentation du mobilier IM62004007 | Réalisé par
Grembert Lucie (Rédacteur)
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Léger Sophie (Enquêteur)
Léger Sophie

Animatrice culturelle du comité d'Histoire du Haut-Pays (société savante, Fauquembergues (Pas-de-Calais)).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • opération ponctuelle, Inventaire participatif à Fléchin
Le mobilier de l'église Saint-Jacques de Cuhem, Église Saint-Jacques de Cuhem
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Comité d'Histoire du Haut-Pays

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération du Pays de Saint-Omer - Fruges
  • Parties constituantes non étudiées
    statue, cloche, chemin de croix, verrière, fonts baptismaux, confessionnal, autel, bénitier, chandelier d'église, clochette d'autel, croix de procession, plat à quêter, seau à eau bénite, chandelier d'autel, plaque commémorative, tabernacle, ciboire, crèche de Noël, calice, baiser de paix, photographie, chasublier

Les objets d’Ancien Régime conservés dans l’église Saint-Jacques de Cuhem sont tous protégés au titre des monuments historiques.

Quatre statues en bois polychrome datent du XVIe siècle : Saint Jacques (PM62000676) situé dans la nef, Saint Nicolas (PM62000677) et une Vierge à l’Enfant (PM62003066) situés dans deux niches du mur ouest ; Sainte Catherine (PM62003067), placée devant une verrière. Un Christ en croix (PM62008217), de style art populaire, placé dans le chœur, daterait du XVIIe siècle.

Plusieurs objets liturgiques anciens sont également protégés au titre des Monuments historiques : un seau à eau bénite du XVe siècle (PM62008214), deux plats de quête (PM62003070) du XVIIIe siècle et deux chandeliers d’autel (PM62003069) du XVIIIe siècle également. Le baiser de paix (PM62003071) et les deux croix d’autel (PM62008215 et PM62008216) datent du XIXe siècle.

Le confessionnal qui semble dater du XIXe siècle est également protégé (PM62003068).

Une série de statues en plâtre polychrome datent de la fin XIXe siècle (deux d'entre elles portent la mention La statue religieuse Paris, maison Raffi). La collecte de mémoire des habitants (réalisée par le Comité d’Histoire du Haut-Pays) nous renseigne sur l’histoire du mobilier de l’église dans la seconde moitié du XXe siècle. Deux statues en plâtre sont des dons d’habitants de Cuhem : Sainte Thérèse de Lisieux offerte par un couple après la Seconde Guerre mondiale en remerciement de la guérison de leur fils et Saint Jacques, don d’un couple de cultivateurs souhaitant offrir à l’église une nouvelle statue du saint, plus moderne que la statue du XVIe siècle. Peu de temps après ce don, un orage s’abat sur le village et tue l’une des vaches du couple. Ces derniers tiennent la nouvelle statue pour responsable de ce malheur. Ils décident de la remiser et de faire replacer l’ancienne statue au centre de l’église.

L’église possède deux cloches.

Celle qui est située dans le clocher date de 1880 ; elle est fondue par Drouot à Douai à partir de la cloche datant de 1837 (Épigraphie du département du Pas-de-Calais, 1908). L'inscription de la cloche a été partiellement relevée : "FONDEUR A DOUAI  NORD  DROUOT FONDERIE. JE M’APPELLE AUGUSTINE REINE. J’AI POUR PARRAIN LOUIS DECROIX ET POUR MARRAINE  REINE CARLIER J’AI ETE  BAPTISEE EN 1880 PAR [...]". (PM62003072)

La seconde cloche est située à l’extérieur de l’église sur un portique. Elle porte l’inscription suivante : "J’AI ÉTÉ LÉGUÉE PAR MADAME JEANNE DELACRESSONNIÈRE, VEUVE DE MONSIEUR AMÉDÉE BONNIÈRES, À L’ÉGLISE DE CUHEM PAR TESTAMENT DÉPOSÉ AU RANG DES MINUTES DE MAÎTRE LIMOUSIN, NOTAIRE À FLÉCHIN, LE 4 AOÛT 1959. BÉNITE EN L’AN DE GRÂCE 1976". D'après un habitant de Fléchin, vers 1959, le maire Antoine Limousin a nommé son fils parrain de la nouvelle cloche de Fléchin et madame Jeanne de la Cressonnière, en réaction, aurait offert sa propre cloche pour l'église de Cuhem.

Une plaque commémorative est dédiée à Charles Célestin Auguste Jonnart, homme politique né à Cuhem en 1857, au titre de son statut d’ambassadeur de France auprès du Vatican. Elle est posée en 1928 (AC Fléchin) : elle devait être plus grande car le registre historique de la paroisse mentionne qu’elle a été sciée (A Évêché d'Arras. Série Z).

D’après les témoignages des habitants, de nouveaux lambris (en matériau synthétique imitant le bois) sont posés en 1956 le long de la nef par les menuisiers de la place de Cuhem, et, dans le sillage du concile de Vatican II, un nouvel autel est installé vers 1969 par des maçons de Cuhem.

En 2019, le clocheton et le coq sont restaurés.

  • Auteur(s)
  • A Évêché d'Arras. Série Z ; 4Z393/33. Registre historique de la paroisse Saint-Martin de Fléchin, 1854-1966.

Bibliographie

  • PAS-DE-CALAIS. COMMISSION DÉPARTEMENTALE DES MONUMENTS HISTORIQUES. Épigraphie du département du Pas-de-Calais : canton de Fauquembergues. Arras : Ségaud, 1908. Tome V. Fascicule 5.

     Parution en tomes, fascicules et addendum. [Lieux divers] : [Éd. divers], 1883-1937.

Lien web

Annexes

  • Liste des objets mobiliers de l'église Saint-Jacques de Cuhem
Date d'enquête 2023 ; Date(s) de rédaction 2023
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Comité d'Histoire du Haut-Pays
Grembert Lucie
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Léger Sophie
Léger Sophie

Animatrice culturelle du comité d'Histoire du Haut-Pays (société savante, Fauquembergues (Pas-de-Calais)).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Édifice
Église Saint-Jacques de Cuhem

Église Saint-Jacques de Cuhem

Commune : Fléchin
Lieu-dit : Cuhem
Adresse : rue de la Chapelle