Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien débit de boissons, devenu maison de tisserand, puis école primaire de garçons et mairie, puis école primaire de filles de Pernois

Dossier IA80009690 inclus dans Le village de Pernois réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Genre de tisserand, de garçons
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées jardin
Dénominations débit de boissons, maison, mairie, école primaire
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Adresse Commune : Pernois
Adresse : 21 rue de l Église
Cadastre : 1984 AC 226-228

Une maison avec ses dépendances entourée de deux jardins apparaît sur le plan cadastral de 1832 (sections B 130 à 132). L'ensemble appartient en 1836 à Louis-François Brasseur, cabaretier, qui fait construire une maison en 1843 sur la parcelle B 132 (matrice des propriétés foncières).

Cette dernière maison et ses dépendances (parcelle B 132 et parcelle B 131 en partie) sont acquises par la commune en 1855 à Louis Vasseur, fabricant de toiles, pour la somme de 4 755 francs, afin d'accueillir l'école des garçons, le logement de l'instituteur et la mairie.

L'instituteur Corbillon, qui en dresse les plans en 1878, indique que les bâtiments ont été construits en 1838 pour abriter un débit de boisson, avant d'accueillir un "fabricant de toile qui récoltait". À cette époque, la cour était accessible par un passage charretier traversant le corps de logis au sud. La cour était fermée à l'ouest par une grange, et bordée au nord d'une aile basse en retour d'équerre, occupée par un puits, une écurie et un magasin. Le rez-de chaussée était partagé entre la salle de classe à gauche, et une partie du logement de l'instituteur à droite. Les deux chambres de ce dernier, ainsi que la salle de mairie, étaient situées au premier étage. L'aile en retour d'équerre sur la cour arrière abritait les dépendances du logement de l'instituteur et les toilettes. Les travaux d'appropriation ont été réalisés en 1866 sur les plans de l'instituteur Corbillon, qui fait remplacer la porte charretière par une porte pour la salle de classe, détruire la grange de fond de cour et réaménager les locaux. Une chambre, reliée à la cuisine par un petit passage maçonné est aménagée en 1869, dans l'ancien magasin du marchand de toiles, car comme l'indique l'instituteur, le logement ne comprenait pas de chambre.

Le projet de construction d'une salle de mairie accompagnée de deux écoles et de deux logements, envisagé en 1882, n'a pas été mené à bien. En revanche, la mairie et l'école des filles ont été transférées rue de la Ville à la fin du 19e ou au début du 20e siècle. Le bâtiment, devenu entre-temps l'école des filles, a changé d'affectation après l'aménagement de la nouvelle mairie-école en 1960, pour devenir une habitation particulière.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle, 20e siècle
Dates 1838, daté par source
1866, daté par source
Auteur(s) Auteur : Corbillon, maître d'oeuvre, attribution par source

Le bâtiment, en rez-de-chaussée surélevé, est aligné sur rue et dispose de deux accès précédés de petits escaliers.

Construit en pan de bois hourdé en torchis masqué par un enduit et couvert d'ardoise, il compte un étage carré.

Remaniements : la porte de gauche a été murée récemment, et la fenêtre de droite agrandie. Les trois lucarnes ont été remplacées par des châssis vitrés.

Murs bois pan de bois
torchis enduit
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies mutation, école, mairie et logement sous un même toit
États conservations remanié

Bien que très transformé, cet édifice, qui a accueilli l'ancienne école de garçons de Pernois, constitue un exemple bien documenté des installations faites dans des locaux achetés par les communes, anciennes fermes ou, comme c'est le cas ici, ancien débit de boisson acquis par un marchand de toiles. Le plan et la notice de l'instituteur, renseignent sur la disposition et la composition des dépendances de cette demeure, construite dans les années 1830.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 2983. Pernois. Administration communale, avant 1869.

    Acquisition de maisons pour servir de mairie et d'école, 1858. Acquisition d'une maison pour servir de logement à l'instituteur, 1910.
  • AD Somme. Série O ; 99 O 2984. Pernois. Administration communale, 1870-1939.

    Projet de construction d'une mairie-école, conseil municipal du 14 mai 1882.
  • AD Somme. Série P ; 3 P 619/3. Pernois. Etat de sections des propriétés bâties et non-bâties.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 619/4. Pernois. Matrice des propriétés foncières, 1836-1882.

Documents figurés
  • Commune de Pernois. Plans de l'école des garçons et de la mairie , dessin à l'encre et à l'aquarelle sur papier par Corbillon, 1878 (AD Somme. Série T ; 99 T 3807/620).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric