Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien moulin à blé du Pont-l'Évêque à Pernois, puis moulin Duval

Dossier IA80009713 inclus dans Le village de Pernois réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations du Pont-l'Évêque, Duval
Destinations ferme
Parties constituantes non étudiées grange, remise agricole, cour
Dénominations moulin à blé, ferme
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Hydrographies Nièvre la
Adresse Commune : Pernois
Adresse : 71 rue du Pont-l'Évêque
Cadastre : 1832 B 522 à 527 ; 1984 AB 114, 270

Le moulin à blé élevé près du Pont-l'Évêque n'apparaît pas sur le plan terrier du dernier quart du 18e siècle, mais figure sur le plan cadastral de 1832. Il appartient alors à Casimir Dhavernas, meunier, et comprend un verger, une maison, sa cour et son jardin, le moulin et son jardin (sections B 522 à 527).

Le nom du propriétaire permet vraisemblablement d'identifier le moulin avec celui établi à Pernois en 1792 par un certain Joseph d'Havernas. Le lit de la Nièvre était alors plus large qu'actuellement et formait un véritable bassin de rétention en aval de la roue. Lors du recensement de la population de 1851, le moulin appartient à François Dheilly, mais il est exploité par Florentine Godart, meunière. Comme l'indique la matrice des propriétés foncières, le moulin proprement dit (B 526) est reconstruit, entièrement ou partiellement, en 1858. Une partie des bâtiments sur cour est détruite en 1868, et une partie de la maison est convertie en bâtiment rural en 1872. Une annexe du moulin est construite en 1869, une autre (la même ?) est agrandie en 1872. Le moulin est augmenté d'un magasin à pain en 1879. De 1872 à 1960, le moulin appartient à la famille Duval. Vers 1925, Eugène Duval, meunier et boulanger, cesse son activité et le moulin est converti en ferme. Il appartient en 1958 à André Duval, qui le vend en 1960 à Théo Robert Leclercq, qui fait détruire l'ancienne maison et agrandir la propriété vers l'arrière, où est aménagée la basse-cour avec grange et étable. L'ancien jardin et le verger viennent agrandir la ferme voisine.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle, 3e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1792, daté par source, daté par travaux historiques
1858, daté par source
1869, daté par source
1872, daté par source

Le moulin est établi sur la Nièvre à la sortie du village, en aval du Pont-l'Évêque qui lui a donné son nom. Les bâtiments (logis, grange) ont été remaniés au 20e siècle après la transformation du moulin en ferme. Seul le pignon de l'actuel logis, exposé sur la Nièvre, porte encore la trace de l'amplitude de l'ancienne roue hydraulique.

Murs brique
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans croupe
pignon couvert
Énergies énergie hydraulique
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 619/3. Pernois. Etat de sections des propriétés bâties et non-bâties.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 619/4. Pernois. Matrice des propriétés foncières, 1836-1882.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 619/8. Pernois. Matrice des propriétés bâties, 1883-1891.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 619/9. Pernois. Matrice des propriétés bâties.

Documents figurés
  • Pernois. Plan cadastral : section B, dessin à l'encre, à l'aquarelle et au lavis sur papier, Carette géomètre, 1832 (AD Somme ; 3 P 1447/4).

    détail
  • Pernois. Vue de la Nièvre. Le "Pont-l'Evêque" (environs d'Amiens), carte postale, collection B.D. Paris, avant 1906 (coll. part.).

  • Pernois (Somme). Le moulin Duval, carte postale, Hanoury éditeur, début du 20e siècle (AD Somme ; 8 FI 4649).

Bibliographie
  • GROUE, Lucien. Aux sources de la Nièvre en Picardie. Abbeville : F. Paillart, 2000.

    p. 30

Liens web

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric