Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancien moulin à blé et à huile de Bélettre ou du Soudet à Pernois, puis minoterie du Soudet

Dossier IA80009712 inclus dans Le village de Pernois réalisé en 2009

Fiche

  • Elévation antérieure.
    Elévation antérieure.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • logement
    • remise
    • atelier de fabrication
    • bâtiment d'eau

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

AppellationsBélettre, Soudet
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéeslogement, remise, atelier de fabrication, bâtiment d'eau
Dénominationsmoulin à blé, moulin à huile
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Hydrographiesla Nièvre
AdresseCommune : Pernois
Lieu-dit : le Soudet
Adresse : 922 rue de la
Fontaine
Cadastre : 1832 C 214-221 ; 1984 AE 102

Le moulin apparaît sur la carte de Cassini de 1757, puis sur l'atlas terrier du dernier quart du 18 siècle. Avec le marais de Bélettre, il forme la section n° 154 qui appartenait à la commune, et il est alors formé de deux bâtiments parallèles et perpendiculaires à la Nièvre, qui alimente deux roues. Après la Révolution, il appartient à un certain Létocard.

Comme le montre le plan cadastral de 1832, un des deux bâtiments a été considérablement agrandi au début du 19e siècle, et le site est alors partagé en deux unités distinctes : un moulin à huile avec une maison et un verger (sections C 214 à 216) appartiennent à Charles Ambroise Leroy, fabricant d'huile ; un moulin à blé complété d'une futaie en bord de rivière, ainsi que d'une maison d'un jardin et d'un verger de l'autre côté de la route (C 217 à 221) appartient à Pierre Carpentier, ménager au Soudet. La matrice des propriétés foncières permet de suivre l'évolution de cet ensemble au cours du 19e siècle. Deux nouveau bâtiments sont construits en 1847 et 1860 sur les parcelle C 215 et 216 dépendant du moulin à huile. Celui-ci appartient à Jean-Baptiste Leroy de 1844 à 1880, puis à Oswald Leroy de 1881 à 1905. Un bâtiment de la parcelle C 215 est converti en bâtiment rural en 1889. De son côté, Pierre Carpentier fait reconstruire en 1855 le moulin à blé qui est alors complété d'une maison. Une partie de la parcelle C 219, qui appartient à Gédéon Carpentier, est aliénée en 1878 pour le tracé de la R.D. 57. Le moulin à blé n'est plus mentionné après cette période, probablement annexé par l'ancien moulin à huile, devenu moulin à blé. En tous les cas, l'ensemble des bâtiments (C 215, 216 et 219) appartient au début du 20e siècle à Berthe Binet, propriétaire à Berteaucourt-les-Dames, puis en 1913 à Léon Hubin-Binet, dont la famille a exploité, jusqu'en 1864, l'ancien moulin de l'abbaye à Berteaucourt-les-Dames. André Lecomte est propriétaire du site entre 1921 et 1956. Les bâtiments sont largement reconstruits dans les années 1920 pour constituer une minoterie, tandis que le propriétaire fait construire le logis patronal en 1933. L'entreprise (parcelles C 215 et 219), qui emploie quatre ouvriers, est cédée en 1962 à la société coopérative agricole (S.C.A.) la Doullennaise, mais cesse son activité peu après. Les bâtiments d'exploitation, comme l'ancien logis patronal, servent aujourd'hui de maisons d'habitation.

Période(s)Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle

La route et la rivière délimitent un petit enclos au fond duquel la minoterie est construite le long de la rivière. Le logis patronal est construit en face des bâtiments d'exploitation, de l'autre côté de la route. La minoterie se présente sous la forme d'un long bâtiment bordant la rivière, qui abrite en grande partie l'atelier de fabrication et les espaces de stockage de matière première et de produit fini. Le bâtiment d'eau, en retour d'équerre à l'arrière sur la rivière, occupe une partie de l'ancien moulin. La cour peu profonde est bordée à l'ouest par une remise attenante au bâtiment principal, et à l'est notamment par un ancien logement.

Mursbrique enduit
Toittuile
Étages2 étages carrés, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
Énergiesénergie hydraulique
État de conservationremanié, désaffecté

Important moulin d'Ancien Régime transformé en minoterie au 20e siècle.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 619/3. Pernois. Etat de sections des propriétés bâties et non-bâties.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 619/4. Pernois. Matrice des propriétés foncières, 1836-1882.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 619/8. Pernois. Matrice des propriétés bâties, 1883-1891.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 619/9. Pernois. Matrice des propriétés bâties.

Documents figurés
  • Atlas terrier du village et terroir de Pernois, 4e quart du 18e siècle (AD Somme ; 3G 79-80).

    première carte
  • Pernois. Plan cadastral : section C, dessin à l'encre, à l'aquarelle et au lavis sur papier, Carette géomètre, 1832 (AD Somme ; 3 P 1447/5).

  • Pernois. Le moulin du Soudet sur la Nièvre (Environs d'Amiens) , carte postale, collection B.D., Paris, avant 1914 (coll. part.).

  • Pernois (Somme). Le moulin. Propr. M. Lecomte, carte postale, Damervalle photographe, Fossier éditeur, avant 1933 (coll. part.).

Bibliographie
  • GROUE, Lucien. Aux sources de la Nièvre en Picardie. Abbeville : F. Paillart, 2000.

    p. 29-30
  • INVENTAIRE GENERAL DU PATRIMOINE CULTUREL. Région PICARDIE. Le Val de Nièvre, un territoire à l'épreuve de l'industrie. Réd. Frédéric Fournis, Bertrand Fournier, et al. ; photogr. Marie-Laure Monnehay-Vulliet, Thierry Lefébure. Lyon : Lieux Dits, 2013. (Images du patrimoine ; 278).

    p. 94
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric