Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien moulin à farine, dit moulin Crignier, à Salouël

Dossier IA00076459 réalisé en 1987

Fiche

Appellations moulin Crignier
Destinations moulin, maison
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, jardin, enclos
Dénominations moulin à farine
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Boves
Hydrographies Selle la
Adresse Commune : Salouël
Adresse : 3 rue des Moutiers
Cadastre : 1978 B 266

Documents figurés :

Les matrices cadastrales conservées aux archives départementales indiquent qu'après le marchand amiénois Morgan, Jean-François Crignier-Gonthier, marchand de farines en gros établi à Salouël, possède maison et moulin, agrandi en 1837 (B 168), jardin (B 167), canal de décharge (B 167b), moulin (B 169), maison et moulin (B 170) et les parcelles B 171, 174, 175, 180, 181, 182b (cf. dossier). L'ensemble devient la propriété du farinier Gustave Gontier, en 1869, puis est divisé.

Le moulin et la maison situés sur la parcelle B 168 deviennent la propriété d'Alexandre Eugène Dhervillez, négociant amiénois, en 1888, de sa veuve en 1897 et de son fils Maxime (Pont-de-Metz), en 1903, puis d'Ernest Cauvin-Desquiens, en 1914.

La maison et le moulin situés sur les parcelles B 169 à 171 deviennent la propriété indivise de la veuve d'Hippolyte Beauvais et consorts, domiciliés à Pont-de-Metz, puis de Clément Robert, domicilié à Amiens, en 1876, enfin d'Ernest Cauvin-Desquiens, en 1921.

L'ensemble des sites de production appartient ensuite à M. Le Prevost de la Moissonnière, domicilié à Canteleu-lès-Rouen, en 1932. Sur la parcelle B 167, une maison est construite en 1864, puis deux maisons en 1886.

Sur la parcelle B 168, un moulin est construit pour Gustave Gontier, en 1880, incendié en 1880. En 1926, Ernest Cauvin-Desquiens déclare la construction d'un hangar, d'une buanderie, d'une écurie et d'un magasin.

Sur la parcelle B 170, une maison démolie est remplacée par une construction neuve déclarée en 1857 et agrandie en 1871, un moulin est déclaré comme construction neuve en 1858.

Une modification du parcellaire intervient en 1872 (B 170-171) pour cession à la voie publique. En 1926, Ernest Cauvin-Desquiens y possède outillage fixe et chute d'eau.

Travaux historiques :

Le Dictionnaire historique et archéologique de Picardie (1919) précise que le fief des Moulins de Salouël est attesté en 1387. Selon le recensement établi par B. Dufournier en 1987, l'usine Grignier (sic) est mentionnée en 1851. Ce moulin à farine lui parait avoir été entièrement reconstruit à la fin du 1er quart 20e siècle. Son activité a cessé avant 1962.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle
Dates 1837, daté par source
1864, daté par source
1871, daté par source
1880, daté par source
1886, daté par source

Le site comprend actuellement deux moulins, implantés sur le bras de la Selle, à l'est, deux bâtiments mitoyens construits au centre d'un jardin, à l'ouest de la Selle, une maison et ses dépendances, au sud de la rue des Moutiers.

Les deux moulins sont construits en briques et couverts de tuiles mécaniques. Roue hydraulique verticale à structure métallique et pales courbes en bois.

Les bâtiments isolés à l'ouest sont construits en pan de bois hourdé en briques, l'un à étage carré, l'autre en rez-de-chaussée est partiellement enduit (mur sud).

Murs brique
bois pan de bois
brique enduit partiel
Toit tuile flamande mécanique
Étages en rez-de-chaussée, 1 étage carré, 1 étage carré, étage de comble
États conservations mauvais état

Subsistent l'ancien manoir du fief des Moulins et les deux moulins reconstruits à leur emplacement d'origine, ainsi qu'une maison.

Dossier établi en 1990 dans la cadre du recensement du patrimoine industriel de la Somme, enrichi et mis à jour en 2003 dans le cadre de l'étude topographique d'Amiens métropole.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 725/1. Salouël. Etat de sections, [s.d].

  • AD Somme. Série P ; 3 P 724/3. Saleux-Salouël. Matrices des propriétés foncières 1827-1914.

Documents figurés
  • Salouël. Plan cadastral, sections B et C, dessin, vers 1805 (AD Somme ; 3 P 1240).

  • Saleux. Plan cadastral, sections B, C et D, dessin, vers 1805 (AD Somme ; 3 P 1240).

Bibliographie
  • SOCIETE DES ANTIQUAIRES DE PICARDIE. Dictionnaire historique et archéologique de la Picardie. Tome I : Arrondissement d'Amiens, cantons d'Amiens, Boves et Conty. Amiens : Société des antiquaires de Picardie, 1919. Réed. Bruxelles : Editions culture et civilisation, 1979.

    p. 249.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.