Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien tissage de tulle et dentelle mécanique Camus-Fagnet, broderie mécanique Henri Graf, usine de meubles Weandendries, puis Ateliers d'art de l'Aisne

Dossier IA02002873 inclus dans Les établissements industriels et commerciaux de la ville close et des boulevards réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination tissage de tulle
Appellations Camus-Fagnet, Graf Henri et Cie, Société Anonyme des Etablissements Waendendries, Ateliers d'art de l'Aisne
Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication
Dénominations tissage, usine de dentelle mécanique, usine de broderie mécanique, usine de meubles
Aire d'étude et canton Saint-Quentinois - Saint-Quentin
Adresse Commune : Saint-Quentin
Lieu-dit : Ville close
Adresse : 15 bis à 17 rue des Cordeliers , 65 à 65 bis rue d' Isle
Cadastre : 2004 AD 308, 309, 320, 430, 445, 446

Un tissage de tulle et une usine de dentelle mécanique sont attestés sur ce site en 1855. A cette date, Eugène Camus-Fagnet, fabricant de tulle à Saint-Quentin depuis 1838, rue du Wé, demande l'autorisation d'y installer une machine à vapeur pour actionner des métiers de type Leaver et Warp. Il procède alors à l'extension des ateliers. Vers 1874-1875, son fils, Albert lui succède. En 1893, un industriel de Rebstein (près de Saint-Gall, en Suisse), Henri Graf, reprend les ateliers, où il implante une usine de broderie mécanique. En 1904 est fondée la société H. Graf et Cie, réunissant l'usine de la rue des Cordeliers, l'usine de dentelle mécanique de la route de Cambrai, et l'usine de broderie de Serain. Elle est dissoute en 1925, au profit d'une société anonyme, la Manufacture Saint-Quentinoise de Broderies et Dentelles, résultant de la réunion des dommages de guerre avec les Etablissements Cogne, autre société de Saint-Quentin. Toute la production est alors concentrée sur le site reconstruit de la route de Cambrai. Une partie des ateliers de la rue des Cordeliers est reprise en 1930 par la Société Anonyme des Etablissements Waendendries, qui y transfere une usine de meubles, implantée alors de l'autre côté de la rue d'Isle (anciens Ets Dossu fondés en 1885). En 1946, les Etablissements Waendendries deviennent les Ateliers d'Art de l'Aisne. Dans les années 1950, l'usine est spécialisée dans la production de meubles de bureau, commercialisés sous les marques Burwood et Atlar. A la fin des années 1960, les ateliers sont transférés dans le faubourg d'Isle, rue Jules-César, dans de nouveaux ateliers édifiés à partir de 1956. Au début des années 2000, les ateliers de la rue des Cordeliers sont détruits, pour laisser place à un parking. Seuls subsistent un ensemble d'ateliers orientés vers la rue d'Isle et reconvertis en logements. L'usine est équipée d'une machine de 6 ch en 1855. Elle est dotée de 19 métiers en 1861, 24 en 1868, 32 en 1877 et 1885 (15 métiers du type leavers pour la fabrication de tulle bobin ou twist net, et 17 métiers du type warp pour la production de tulle chaîne ou warp net) ; 29 sur 32 sont équipés d'une mécanique jacquard. En 1910, la puissance installée de l'usine est de 40 ch. L'usine de tulle emploie 36 ouvriers en 1855, 60 en 1876. En 1870, la fabrique de tulle Camus-Fagnet est équipée d´une machine 12 CV à vapeur (12 CV). Elle emploie 115 ouvriers, dont 17 de moins de 12 ans et 38 de 12 à 16 ans. L'usine de meubles emploie une cinquantaine d'ouvriers dans les années 1960.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : Camus-Fagnet Eugène, commanditaire
Personnalité : Graf Henri, commanditaire

L'entrée du site, rue d'Isle, est close par un bâtiment d'habitation, avec commerces en rez-de-chaussée, composé d'un sous-sol, de deux étages carrés et d'un étage de comble. Il est construit en brique, avec chaînages et encadrements de baies en pierre de taille. Il est couvert d'un toit à longs pans en ardoise. A l'arrière, en fond de cour, s'élèvent d'anciens ateliers reconvertis en logements. Ils sont construits en brique, à un étage carré, couvert d'un toit à longs pans en ardoise. La façade postérieure, à travées, visible depuis la rue des Cordeliers, est partiellement enduite. De part et d'autre de la cour, sont implantés deux bâtiments en brique, à un étage carré et étage de comble. Leurs couvertures sont à longs pans brisés, avec et sans croupe. Une partie de la cour est occupée par des constructions en appentis. A l'arrière, s'étend un vaste espace de stationnement automobile ouvert sur la rue des Cordeliers, où s'élevait un atelier de tissage à deux étages carrés et étage en surcroît, aujourd'hui détruit.

Murs brique
enduit partiel
Toit ardoise
Étages sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
toit à longs pans brisés
croupe
Énergies énergie thermique
produite sur place
États conservations établissement industriel désaffecté

Waendendries dispose par ailleurs de magasins de vente à Saint-Quentin (anciens ateliers, 60-62 rue d'Isle), à Laon et Soissons.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Saint-Quentin. Série D ; 3 D 85. Correspondance générale - Travail des enfants dans les manufactures - Arrondissement de Saint-Quentin. Liste des manufactures, usines, ateliers et fabriques soumis à la loi du 22 mars 1841. [1869].

  • AC Saint-Quentin. Série F ; 3 F 4. Statistiques.

    Année 1878
  • AC Saint-Quentin. Série F ; 3 F 5. Statistiques.

    Année 1876
  • AC Saint-Quentin. Série F ; 7 F 12. Conseil des Prudhommes - Liste des électeurs : patrons et ouvriers, 1883 à 1886.

    1885 - Camus Albert (né le 09-07-1847)
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 24 à 93. Matrices des contributions personnelles et des patentes. 1864-1914.

    années 1868 (1 G 25), 1877 (1 G 26), 1881 (1 G 30), 1885 (1 G 34), 1901 (1 G 67/68), 1907 (1 G 74/75), 1914 (1 G 89/90)
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 50 à 53. Registres des patentes pour les années 1861, 1862 et 1863.

  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 54 à 59. Contributions et patentes : réclamations, avis, conclusions, décisions définitives.

  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 61. Matrice des propriétés baties [1842-1846].

    Eugène Camus (rue du Hué)
  • AC Saint-Quentin. Série I ; 5 I 2. Hygiène et salubrités - Etablissements insalubres et dangereux - [1836-1877].

    5-07-1855 - Camus-Fagnet - Demande d'autorisation pour l'installation d'une machine à vapeur
  • AC Saint-Quentin. Série O ; 3 O 20. Estimation approximative des unités de vapeur installées dans les usines de Saint-Quentin - [vers 1910].

  • AD Aisne. Série P ; 4 P 691/10. Matrices des propriétés mixtes et non bâties - Première série (1827-1883).

    registre des augmentations et des diminutions - Années 1855 et 1859
  • AD Aisne. Série P ; 4 P 691/11 à 19. Matrices des propriétés mixtes et non bâties - Première série (1827-1883).

    Albert Camus fils - folio 3435 ; [Eugène Camus-Fagnet] - folio 2812, manquant
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 183. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    1925 - Dissolution de H. Graf et Cie
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 188. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    15-05-1926 - Création de la S.A. Manufacture Saint-Quentinoise des Broderies et Dentelles
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 187. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    1926 - Dissolution de H. Graf et Cie
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 134. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    Ets Dossu - 1924
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 135. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1925 - Dissolution de H. Graf et Cie ; 1926 - Création de la S.A. Manufacture Saint-Quentinoise des Broderies et Dentelles
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 136. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1930 - Création de la S.A. des Ets Waendendries
  • AD Aisne. 9409. Industrie - Etudes du Comité d'Etudes et de Liaison Interprofessionnel du Département de l'Aisne - Recensement des industries pour 1960, 1964, 1966 et 1868.

  • AD Aisne. 9410. Industrie - Implantations industrielles de 1964 à 1966 - Mouvement des entreprises : 1960, 1967 à 1969.

  • BM Saint-Quentin. Fonds local. GL 445. [Recueil de pièces relatives à la préparation de l'Exposition Universelle de 1855]. Gomart, Charles. 665 pièces, [4] p. 37 cm.

    documents 329 à 332, 239
  • BM Saint-Quentin. Fonds local. Annuaires et almanachs.

    années 1855 à 1954
Documents figurés
  • Fabrique de tulles Camus-Fagnet. Papier à en-tête, 27-03-1876 (AC Saint-Quentin. Série F ; 3 F 5. 1880-1894 - Statistique : [réponses individuelles des industrielles pour les statistiques de décembre 1875]).

  • Propriété de Monsieur Sénéchal - 65 rue d'Isle à St-Quentin - façade sur rue d'Isle. Tirage de plan, 1 : 50, 49 x 52,5 cm, [23-02-1923], par Malgras-Delmas (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 325-6 - rue d'Isle).

  • 13 - Saint-Quentin - Vue générale sur le faubourg d'Isle. Imp. photoméc. (carte postale), [avant 1914] (BM Saint-Quentin. Fonds local : cartes postales).

  • 68 - Saint-Quentin - Vue générale, partie Sud. Imp. photoméc. (carte postale), [avant 1914] (BM Saint-Quentin. Fonds local : cartes postales).

  • Vue aérienne. Photogr. pos., n. et b., 16 h, altitude 5000 m., format 178 x 238 mm., 30-06-1918 (AD Aisne ; 28 Fi Saint-Quentin 1).

  • Etablissements Albert Dossu - Etablissements Waendendries. Papier à en-tête, 29-06-1930 (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 325-6 - rue d'Isle).

  • P. Waendendries. Papier à en-tête, 29-06-1930 (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 325-6 - rue d'Isle).

  • Atelier d'Art de l'Aisne - Immeuble rue des Cordeliers à Saint-Quentin. Tirage de plan, 1 : 100, 66 x 60 cm, 11-01-1947, par Brassart Henry (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 159-1 - rue des Cordeliers).

  • Atelier d'Art de l'Aisne - Saint-Quentin - Plan masse - M. Waendendries - 17 rue des Cordeliers - Ateliers. Tirage de plan, 1 : 200, 37 x 31 cm, [1955], par Thorel Maurice (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 159-1 - rue des Cordeliers).

  • [Catalogue de meubles Burwood - Extrait]. Catalogue imprimé, 12 x 29 cm, 14 p., [1955] (coll. part.).

  • Vue générale sur la rue d'Isle et la Basilique. Photogr. pos., n. et b., 18 x 13 cm, [1950-1960], par Lapie (AD Aisne ; 10 Fi Saint-Quentin 15).

  • [Vue aérienne du site vers 1989]. Photogr. pos., coul., n° 90, 17,5 x 24,5 cm, [1989] (BM Saint-Quentin. Fonds local : photographies aériennes).

Bibliographie
  • La reconstitution des régions dévastées. Tome 6 : L'Aisne 1918-1922. Le monde Illustré, 65ème année, 1922 (Imprimerie E. Defossés, 1922).

    p. 68
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin - Pillet Frédéric - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.