Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne cité des ingénieurs Saint Frères à Flixecourt

Dossier IA80009649 inclus dans L'ensemble industriel textile Saint Frères réalisé en 2013

Fiche

Genrede cadre
Appellationsdes ingénieurs Saint Frères
Parties constituantes non étudiéesmaison, jardin
Dénominationscité
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois - Picquigny
AdresseCommune : Flixecourt
Adresse : 55-65 rue
Pierre-Legrand
Cadastre : 2012 AL 13-24

Selon la tradition orale, l'entreprise Saint Frères aurait fait construire cet ensemble de six logements, destinés aux familles de cadres ou d'ingénieurs, en 1947 ou 1948.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1947, daté par tradition orale
1948, daté par tradition orale
Auteur(s)Personnalité : Saint Frères commanditaire attribution par tradition orale

L'ensemble de logements comprend trois maisons à deux unités d'habitation, implantées le long d'une voie existante, qui mène à la commune de L'Étoile, face au domaine du château Saint, sans toutefois que la perspective du château de l'industriel n'en soit altérée.

Chaque maison à deux unités d'habitation à étage carré est construite en brique et couverte d'un toit en tuile mécanique à longs pans et pignons découverts. Précédées d'une cour plantée, elles présentent une élévation sur rue de quatre travées. Les pièces sont éclairées de larges baies horizontales.

L'entrée de chaque logement, située dans l'angle extérieur, est traitée sous la forme d'un porche dans oeuvre, plaçant le perron sous abri. Les pignons sont percés d'une baie éclairant l'escalier et d'un oculus éclairant le comble. La façade sud se signale également par la présence d'un balcon filant, côté jardin.

Enfin la déclivité du terrain permet à l'arrière de disposer d'un sous-sol utilisé tantôt en abri de jardin ou en garage. Il est protégé par la saillie d'un balcon en béton armé.

Chaque logement dispose d'un jardin, à l'arrière.

Mursbrique
béton béton armé
Toittuile mécanique
Étagesétage de soubassement, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans pignon découvert
Typologieslogement individuel ; maison à deux unités d'habitation ; type filant

Ensemble de logements destinés aux cadres de l'entreprise Saint Frères, construit en 1947 ou 1948, qui se signale encore par l'emploi de la brique.

Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournier Bertrand - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.