Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne demeure (détruite) de l'industriel Edouard Riquier (actuelle place du Château-Brûlé)

Dossier IA80010059 inclus dans Le village de Fressenneville réalisé en 2012
Genre d'industriel
Dénominations demeure, place
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Friville-Escarbotin
Adresse Commune : Fressenneville
Adresse : place du Château-Brûlé , ancienne rue de la Gare , ancienne rue de Feuquières
Cadastre : 1825 D2 528 à 530

Les sources conservées aux archives départementales indiquent qu'une maison, imposée en 1873, est construite pour Charles Zéphyr Guerville sur un terrain acquis en 1871. A cette date, il est âgé de 58 ans et se déclare négociant.

Cette demeure devient la propriété d'Édouard Riquier, vers 1889, date de son association avec son cousin Julien Riquier, petit-fils de Charles-Zéphyr Guerville, à la tête de l'usine Guerville-Riquier. Édouard Riquier fait procéder à un agrandissement et à une modernisation de la façade sur rue et de la clôture, qui s'achèvent peu de temps avant la grève de 1906.

Le recensement de 1906 indique qu'il y résidait avec sa femme et ses deux filles, nées à Fressenneville, ainsi que ses domestiques (cocher, femme de chambre, cuisinière et chauffeur). Les récits de la grève indiquent cependant qu'il n'y habitait qu'une partie de l'année, sa résidence principale étant située à Abbeville.

Les cartes postales du début du 20e siècle en donnent une représentation avant sa transformation.

La demeure, construite en brique et couverte d'un toit d'ardoise à la Mansart, présentait une façade antérieure à six travées. Implantée en retrait d'une cour plantée, délimitée par une clôture formée de gros piliers et d'un mur bahut surmonté d'une grille, elle comptait un étage carré et un étage de comble.

Les cartes postales qui la montrent après l'incendie de 1906 permettent d'observer l'importance des transformations. Le logis a été agrandi de deux travées à l'est, l'une présentant un haut pignon sur rue. La façade sur rue a également été rhabillée d'un décor de style régionaliste, à faux pas de bois, et de pignons à pas de moineau. Les piliers de la clôture ont également fait l'objet d'une transformation, coiffés de petits toits en double bâtière.

Inaugurée en 1989, à l’occasion du bicentenaire de la Révolution Française, la place du Château-Brûlé commémore l'emplacement de cette demeure qui ne fut jamais reconstruite.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle , (détruit)
Principale : 4e quart 20e siècle
États conservations détruit

Construite vers 1873 pour Charles Zéphyr Guerville, la vaste demeure était devenue la propriété d'Édouard Riquier vers 1889, date de son association avec son cousin Julien Riquier à la tête des établissements Guerville, Riquier et Cie. A peine les importants travaux de modernisation achevés, la demeure sera ravagée par un incendie survenu durant les émeutes de la grève de 1906. Édouard Riquier (1864-1941) y résidait une partie de l'année avec sa famille et ses domestiques.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 360/4. Fressenneville. Matrice des propriétés foncières, 1829-1914.

  • AD Somme. Série M ; 6 M 360. Fressenneville. Recensement de la population, 1836-1911.

Documents figurés
  • Fressenneville. Maison de M. Edouard Riquier (avant l'incendie), carte postale, [avant 1906] (coll. part.).

  • Fressenneville. Maison de M. Édouard Riquier (après l'incendie), carte postale, édition Jules Fache, Escarbotin, photographe Lenne, 1906 (coll. part.).

  • Fressenneville (Somme). Carrefour des quatre chemins, carte postale, L. Martincourt, photographe Paris, 1912 (coll. part.).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Association de Préfiguration du PNR Picardie maritime ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme - Grimaud Romain
Romain Grimaud

Chargé de l'inventaire du patrimoine du Vimeu industriel de 2011 à 2012.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.