Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne église paroissiale Saint-Nicolas (détruite) et cimetière de Vauchelles-lès-Domart

Dossier IA80009814 inclus dans Le village de Vauchelles-lès-Domart réalisé en 2010

Fiche

Vocables Saint-Nicolas
Parties constituantes non étudiées tombeau
Dénominations église paroissiale, cimetière
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Adresse Commune : Vauchelles-lès-Domart
Adresse : rue Guilbert
Cadastre : 1832 B1 122, 123 ; 1984 B 83

L'histoire de l'ancienne église de Vauchelles, entourée du cimetière, n'est pas connue, et sa datation peut seulement s'appuyer sur les représentations du 19e siècle. Le plan cadastral de 1832 (parcelle B 123) indique simplement un édifice à nef unique et abside polygonale, étayé de contreforts.

L'aquarelle de 1868 montre un édifice entièrement construit en pierre de taille, avec une solide façade occidentale construite probablement au 13e ou 14e siècle, et un chœur sans doute élargi au 16e siècle.

Sous l'Ancien Régime, la cure était à la présentation de l'abbaye de Berteaucourt qui percevait également le tiers de la dîme, le reste revenant à l'abbaye de Saint-Riquier. Lors du rétablissement du culte après le Concordat, l'ancienne église de Vauchelles est devenue une chapelle de secours rattachée à la succursale de Mouflers. Elle a été érigée en chapelle secondaire en 1854.

Désaffectée après la construction de la nouvelle église, entre 1877 et 1882, l'ancienne église a subsisté durant presque vingt ans, et le cahier des charges de la vente de ses matériaux de démolition a seulement été publié en 1899. Le cimetière a pu s'étendre à l'ensemble de l'espace consacré après la destruction de l'édifice et le déblaiement des matériaux de démolition.

En 1883, Agathe des Essarts, comtesse de Saint-Sauveur, a demandé l'autorisation de faire transférer la sépulture de son grand-oncle et de sa grande-tante, le marquis et la marquise du Sauzay, dans la crypte du nouveau sanctuaire. Quelques tombeaux datent de la fin du 19e siècle, notamment plusieurs croix de fer forgé avec épitaphe gravée sur plaque de tôle, mais la plupart des monuments datent du 20e siècle, notamment du dernier quart du 20e siècle.

Période(s) Principale : 13e siècle , (?)
Principale : 16e siècle
Secondaire : limite 19e siècle 20e siècle
Dates 1899, daté par source

Situé en bordure du plateau ouest qui surplombe le village, le cimetière a gardé la même emprise au sol. De forme triangulaire, il est bordé à l'est par la route de Mouflers et au nord par la sente montant depuis le village, qui formait à l'origine une partie de la rue Guilbert détourné aujourd'hui entre le cimetière et le château. Il est clos par un simple grillage. Le sol est couvert de gravillons. L'espace est organisé autour d'une allée centrale, avec les rangées de sépultures perpendiculaires. Les tombeaux les plus anciens sont situés au fond de l'enclos, et plus particulièrement dans la partie sud-ouest.

Typologies cimetière d'enclos paroissial (churchyard), cimetière indépendant (graveyard) de plan régulier, mutation
États conservations détruit, vestiges
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 3655. Vauchelles-lès-Domart. Administration communale, 1870-1939.

    vente des matériaux de démolition de l'ancienne église, 1897-1899
Documents figurés
  • Vauchelles-lès-Domart. Plan cadastral : section B1, dessin à l'encre, à l'aquarelle et au lavis sur papier, Papin et Poissant géomètres, 1832 (AD Somme ; 3 P 1491/3).

  • Église de Vauchelles-les-Domart, canton de Domart-en-Ponthieu. Dessin, L. Gillard (BM Abbeville ; Dom. 73).

  • Eglise de Vauchelles-lès-Domart, aquarelle sur papier par Oswald Macqueron, 25 février 1868 (BM Abbeville, collection Macqueron ; Dom. 72).

  • Cimetière de Vauchelles-lès-Domart, dessin sur papier par L. Gillard (BM Abbeville, collection Macqueron ; Dom. 76).

Liens web

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric