Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne usine de fabrication de cuir reconstitué SALPA, puis Hutchinson, puis Novim (désaffectée)

Dossier IA60001797 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale de la Salpa.
    Vue générale de la Salpa.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • conciergerie
    • bureau
    • voie ferrée
    • château d'eau
    • centrale électrique
    • cité ouvrière

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Appellations Salpa, Hutchinson, Novim
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, conciergerie, bureau, voie ferrée, château d'eau, centrale électrique, cité ouvrière
Dénominations usine de peausserie
Aire d'étude et canton Grand Creillois - Pont-Sainte-Maxence
Hydrographies Oise l'
Adresse Commune : Pont-Sainte-Maxence
Adresse : 943 rue Louis-Pasteur
Cadastre : AD 373

La Société Anonyme de La Peau Artificielle (SALPA) fait construire en 1928, sur des terrains achetés à la société Air Liquide et située entre l'Oise et la voie de chemin de fer, une usine spécialisée dans la fabrication de cuir reconstitué, le synderme, pour la chaussure, la maroquinerie et la reliure. La matière première constituée de déchets de cuir arrive à l´usine par wagons. Ces déchets subissent des opérations de dépoussiérage, de lavage, de défibrage et de raffinage dans les ateliers afin de constituer une pâte transformée en feuille sans fin sur une machine analogue à celle utilisée dans la papeterie et la cartonnerie. Le cuir obtenu est séché puis enduit mécaniquement et traité pour lui donner son grain définitif. L´ensemble de la production est réexpédié par wagons. En 1952, la SALPA fait construire un atelier pour le blanchiment et le traitement des vieux papiers pour obtenir une pâte blanche. A la fermeture du site en 1976 et jusqu´en 1986, 26 500 t de déchets de cuir, de refentes au chrome et de plastiques ont été évacués vers des décharges adaptées. Après être passé aux mains de la société Hutchinson entre 1979 et 1989, puis de la société Novim, le site de 8 ha est acheté en 2004 par la société Azur Foncière qui souhaite aménager dans les anciens locaux une centaine de lofts-ateliers. Le projet, mené sous l´égide de Pierre Bertheau, prévoit la conservation des bâtiments les plus emblématiques comme le château d´eau, les halles en béton de l´atelier de fabrication datant de 1928, la centrale électrique et le bassin de la station d´épuration. Faute de financements suffisants, le projet est finalement abandonné et la SALPA attend toujours une réaffectation.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1928, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Société Anonyme de La Peau Artificielle-SALPA,
Société Anonyme de La Peau Artificielle-SALPA
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

La parcelle située entre l'Oise et la rue Louis-Pasteur couvre 10 ha : l'entrée au nord s'ouvre sur le bâtiment de la conciergerie-pointeuse, construit en béton sur un étage carré et couvert d'un toit en terrasse, et par l'accès ferroviaire qui irrigue l'ensemble de la parcelle. Face à l'entrée se trouve le bâtiment des bureaux : il est construit en béton et comporte un rez-de-chaussée surélevé et un sous-sol. Il est sommé au-dessus de l'entrée d'une tour-horloge, cette dernière ayant été déposée et couvert d'un toit en terrasse. Le hall d'accueil des bureaux est éclairé par une verrière carrée de style Art déco aux motifs géométriques (quadrillage) et ondulés (courbes, entrelacs) à dominante jaune qui répond au carrelage jaune et vert du sol. Le hall dessert de nombreux bureaux. Au sous-sol se trouve une salle qui accueillait le réfectoire des ouvriers. Derrière ce bâtiment se trouve les deux ateliers de fabrication : le premier, construit en béton, comporte deux travées intérieures et est couvert en sheds (verre et tuile mécanique). La hauteur sous poutre est de 6,85 m. Le second bâtiment vient s'appuyer sur la façade ouest du premier. Il est construit en béton (façade extérieure ouest), et constitué de deux halles parallèles à charpente métallique couvertes de tuile mécanique. La hauteur sous-poutre est de 6,90 m. A l'est et parallèlement aux deux ateliers de fabrication, la parcelle est bordée par un ensemble de bâtiments construits en parpaings de béton et essentage de tôle. Ces bâtiments ont une charpente métallique et sont couverts d'une succession de toit à longs pans en tuile mécanique et tôle. L'atelier des enduits, l'atelier d'entretien et le magasin général sont situés au centre de la parcelle, ils sont en béton armé couvert en sheds (verre et tuile mécanique). La centrale électrique haute de 13 m est constituée de deux bâtiments accolés avec ossature métallique et béton couverts d'un toit à longs pans en tuile mécanique. Le château d'eau, haut de 20 m est à ossature de béton, sur le réservoir est inscrit en lettres capitales le nom de la raison sociale de l'entreprise : SALPA FRANCAISE. La feutrerie construite dans son prolongement est constituée d'une succession de trois halles à ossature et charpente métallique (poteaux en treillis) couverts de toits à longs pans en tuile mécanique. Elles ont conservé leurs lanterneaux d'origine. Sur la façade est, les halles sont longées par des quais de chargements et par un embranchement ferroviaire. La parcelle est fermée au sud par le magasin des déchets de cuir : il est constitué de deux halles à ossature et charpente métallique, cette dernière étant couverte de tuile mécanique et de verre. La structure métallique est remplie par une maçonnerie en parpaings de béton. Le local technique situé dans la continuité ouest du magasin des déchets de cuir est construit en béton armé tout comme le décanteur mesurant 10 m de hauteur.

Murs béton
essentage de tôle
parpaing de béton
Toit verre en couverture, tuile mécanique, béton en couverture, tôle ondulée
Étages 1 étage carré
Couvertures terrasse
verrière
toit à longs pans
shed
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Oise. Série W ; sous-série 753W : 753W27721. Dommages de guerre de la SALPA, Pont-Sainte-Maxence, 1939-1945.

Documents figurés
  • [Vue des usines de la Salpa et de la papeterie]. Impr. photoméc. (carte postale), noir et blanc, sans date (AD Oise ; 4FI5066).

  • [Vue générale de la Salpa, au premier plan l'atelier de fabrication, à gauche, la tour-horloge]. Photographie, noir et blanc, 1954 (Les pays de l'Oise, Paris : L'opinion économique et financière).

  • [Buvard annonçant les commandements de François Salpa]. Papier, couleur, sans date (collection particulière).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de l'Oise (c) Département de l'Oise ; (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise - Lorieux Clarisse