Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Casemate à mitrailleuse 113

Dossier IA59004920 réalisé en 2012

Fiche

Précision dénomination casemate à mitrailleuse
Appellations 113, blockhaus
Dénominations casemate
Aire d'étude et canton Les Weppes durant la Première Guerre Mondiale - Annoeullin
Adresse Commune : Illies
Cadastre : 2014 0A 472

Cet édifice appartenant à la seconde position allemande, a vraisemblablement été construit très tardivement, comme le laissent supposer sa construction majoritairement constituée de blocs de béton préfabriqués et son plan, plus complexe qu'à l'ordinaire. Ces éléments laissent à penser que l'on a peut-être affaire à un des derniers édifices de la guerre. Relativement bien conservé et unique dans sa forme comme dans son gros-œuvre, cet édifice mériterait largement une protection.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

Cette casemate à mitrailleuse, de plan polygonal possède deux entrées situées sur les pans coupés de la face antérieure et encadrant une large banquette de tir. Une large et profonde cuve à mitrailleuse creuse le couvrement. La face postérieure est flanquée aux angles deux tourelles polygonales demi-hors-oeuvre tout à fait inédite sur le secteur des Weppes ! De surcroît, si des blocs de béton moulé apparaissent parfois dans la construction de casemates, c'est toujours associés au béton coulé, or il semble ici constituer le matériau principale ! L'intérieur de l'édifice, accessible par deux entrées en chicane, confirme l'utilisation massive de blocs de béton préfabriqué de diverses tailles, à l'exception du couvrement et du mur de refend, ce qui fait de cet abri un unicum ! Les tourelles d'angle disposent chacune de deux larges embrasures de tir munies d'un dispositif de fixation de l'arme. Un relevé précis de l'édifice révèle un peu plus l'unicité et le soin apporté dans la construction. Contre toute attente, l'édifice n'est pas symétrique : La tourelle sud possède en effet un plan à 6 côtés contre 7 pour la tourelle nord, ce qui élargit un peu plus l'angle couvert par l'artillerie.

Murs béton béton armé
Toit béton en couverture
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures terrasse
Typologies entrée en chicane, banquette de tir, cuve à mitrailleuse, bloc de béton
États conservations désaffecté, envahi par la végétation
Précision représentations

Les blocs de béton, majoritaires dans le gros-oeuvre de l'édifice, alliés aux deux tourelles demi-hors-oeuvre font de cette casemate un unicum sur le secteur des Weppes

Cette casemate à mitrailleuse appartient aux ouvrages allemands de seconde position. Elle partage donc de larges similitudes avec ses proches voisines : plan polygonal, entrées situées sur les pans coupée de la face antérieure et encadrant une large banquette de tir, enfin, une large et profonde cuve à mitrailleuse creusée dans le couvrement

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre vestiges de guerre, à signaler
Éléments remarquables casemate

Références documentaires

Documents figurés
  • Gebrauchsanweisung bei den Unterstand-bau mit Eisenbetonsteinen (Bayerisches Hauptstaatsarchiv, Munich ; Pls militaerbauwesen allgem 194).

  • Photographie aérienne du 06/09/1918 (Imperial War Museum, Londres ; 33115).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Ramette Jean-Marc