Dossier IA59005079 | Réalisé par
Casemate à mitrailleuse 319 de la Ferme du Bois de la Rive
Auteur
Thibaut Pierre
Thibaut Pierre

Photographe au service régional de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Métropole européenne de Lille - Lille-6
  • Commune Santes
  • Lieu-dit Ferme du Bois de la Rive
  • Adresse chemin du Marais de Santes
  • Cadastre 2014 AN 3
  • Dénominations
    casemate
  • Précision dénomination
    casemate d'artillerie, casemate à mitrailleuse
  • Appellations
    319, Ferme du Bois de la Rive, blockhaus

Cette vaste casemate à mitrailleuses qui occupe toute l'aile ouest de la Ferme du Bois de la Rive, s'inscrit dans la Wotan Stellung, cette ligne de défense édifiée vers 1917 et qui ceinture Santes et le canal de la Deûle.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 20e siècle

Cette vaste casemate, d'une trentaine de mètres de longueur pour 8 de largeur, a été établie à l’intérieur de la ferme de la Rive dont elle occupe toute l'aile ouest (certaines parties ont conservé leurs murs initiaux). Son extrémité sud obstrue au deux tiers l'ancienne porte charretière de la ferme. La casemate dispose d'au moins trois ouvertures accessibles depuis la cour de la ferme. Une est située au niveau de l'avant corps central, les deux autres à chacune des extrémités de l'édifice. On accède au niveau supérieur par un escalier menant à un poste de tir comprenant une table maçonnée équipée en son milieu d'un pivot pour mitrailleuse. De là, quelques marches permettent d'accéder à un demi-niveau dont le mur ouest est percé de 6 créneaux de fusillade. A son extrémité quelques marches conduisent au rez-de-chaussée dont l'extrémité sud est occupée par au moins deux pièces communicantes se flanquant l'une l'autre, grâce à des créneaux de fusillade. Certaines parties de l'abri étaient fermées lors de la visite rendant la compréhension de l'édifice mal aisée. La partie nord du rez-de-chaussée semble inaccessible et rien ne semble expliquer les deux niveaux de planchers de l'étage...

  • Murs
    • béton béton armé
  • Toits
    béton en couverture
  • Étages
    en rez-de-chaussée
  • Couvertures
    • terrasse
  • Typologies
    créneau de fusillade
  • État de conservation
    désaffecté
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    vestiges de guerre
Date d'enquête 2012 ; Dernière mise à jour en 2014
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général