Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Casemate à personnel 188

Dossier IA62002834 réalisé en 2012

Fiche

Précision dénomination casemate à personnel
Appellations 188, blockhaus
Dénominations casemate
Aire d'étude et canton Les Weppes durant la Première Guerre Mondiale - Douvrin
Adresse Commune : Lorgies

Cet édifice, construit sous le couvert des arbres, se trouvait légèrement en retrait de la seconde ligne de la première position allemande située à quelques 900m. des lignes britanniques. Il est difficile, au vu de la violence des bombardements dont témoigne la photographie aérienne de 1918, de s'avancer quant à la date de construction de cet édifice qui doit se situer probablement vers la fin de la guerre. Une carte postale réalisée dans l'immédiate après-guerre mentionne que la casemate aurait servi de chapelle allemande pendant le conflit et nous montre son utilisation en habitation provisoire.

Lors de l'étude, la coupe réglée de cette partie du Bois du Biez avait totalement dégagé les abords antérieurs et l'élévation principale de cette casemate allemande en béton armé. Les bas-cotés ainsi que le couvrement en extrados, couverts d'arbres, donnaient l'impression d'une construction à flanc de colline. L'édifice est précédé d'une cour maçonnée, courant sur toute sa largeur et dans laquelle on accède au moyen d'un un petit escalier droit et central (une disposition semblable existe encore à Fromelles *) Il comporte deux salles en arc en plein-cintre réalisées à partir de tôle ondulée cintrée. Ces salles, disposées plan de et d'autre du plan de symétrie, ont chacune deux baies carrées. en arc en plein-cintre.

Murs béton béton armé
Toit béton en couverture
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures terrasse
États conservations désaffecté
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre vestiges de guerre
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Ramette Jean-Marc