Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle funéraire de la famille de Berny à Ribeaucourt

Dossier IA80009702 réalisé en 2011

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Appellations de la famille de Berny
Dénominations chapelle funéraire
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Adresse Commune : Ribeaucourt
Adresse : rue de l' Église
Cadastre : 1835 B1 303 ; 1984 B 191

La chapelle funéraire de la famille de Wargemont, construite vers 1770, a été vendue en 1821 par la marquise de Persan à Jean-Charles Deberny en même temps que le château et le domaine.

En 1840, la reconstruction de la nef de l'église a entraîné la destruction accidentelle de l'ancienne chapelle seigneuriale.

Par arrêté préfectoral du 10 mars 1857, la commune cède à Charles de Berny, maire et propriétaire du château, un terrain adjacent au flanc nord de l'église, et situé pour partie sur la voie publique et le cimetière (B1 304), pour qu'il puisse y établir la chapelle funéraire de sa famille. En échange de quoi celui-ci s'engage à donner un presbytère à la commune, à faire réparer le toit de l'église et construire le clocher.

Le devis estimatif de ces travaux est dressé par l'architecte de l'arrondissement de Doullens, Louis Henry Antoine, qui a travaillé ces mêmes années pour la famille de Berny au château et qui est probablement également l'auteur de la chapelle funéraire. Les travaux sont achevés avant 1860, comme l'atteste un graffiti portant cette date sur le mur de l'avant-corps arrière.

À la fin du 19e siècle, la concession est fermée par une simple clôture bornée. En 1933, Gérard de Berny demande aux architectes et décorateurs Pierre et Gérard Ansart de construire un enclos autour de la chapelle et de sa parcelle.

Endommagée durant la Seconde Guerre mondiale, la chapelle a été restaurée dans les années 1960 à l'initiative de l'héritier de Gérard de Berny, Alain de Mieulle d'Estornez. La chapelle et son enclos appartiennent toujours à sa famille.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle , (détruit)
Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1857, daté par source
Auteur(s) Auteur : Antoine Louis Henry,
Louis Henry Antoine (1820 - 1900)

Architecte, président de la société régionale des architectes du nord de la France, président d'honneur de la société des Antiquaires de Picardie, membre du conseil départemental des constructions et bâtiments publics.

Arrive à Amiens en 1846 pour construire la gare.

Architecte de la ville jusqu'en 1856 (démission).

Architecte de l'arrondissement de Doullens (Somme).

Père de Georges Antoine et d'Antoine Joseph. Grand-père d'Henry.

1862 : domicilié 21 rue des Saintes-Maries (annuaire).

1881 : domicilié 10 rue des Saintes-Maries à Amiens avec son fils Joseph (19 ans) élève architecte.

chevalier de la légion d'honneur, capitaine commandant honoraire de la compagnie des sapeurs-pompiers, membre du conseil municipal,

Voir le site http://www.purl.org/inha/agorha/002/75226.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte d'arrondissement, (?), attribution par source
Personnalité : Berny Charles de, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Mieulle d'Estornez d'Angosse Alain-René de,
Alain-René de Mieulle d'Estornez d'Angosse
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par tradition orale

La chapelle est construite en pierre de taille sur un plan rectangulaire. Le mur est en brique. L'élévation extérieure est ponctuée de contreforts, tandis que les rampants des découverts font saillie sur les deux murs-pignons. La porte ouverte dans le mur ouest est couverte d'un arc surbaissé. Elle est surmontée d'une baie en arc brisé, comme les deux baies du mur gouttereau. Les deux pignons sont éclairés d'une rose.

La chapelle est séparée de l'église par une large arcade garnie en partie inférieure d'une clôture en fer forgé. La fausse voûte en berceau brisé est couverte d'un lambris. Les parois sont couvertes jusqu'à mi-hauteur de dalles de marbre poli. Le fond de la chapelle est occupé par l'autel et sa plate-forme, flanqués de deux portes donnant accès à un dégagement et à l'escalier menant au caveau, qui forment un avant-corps en pierre de taille à pans coupés à l'arrière de la chapelle.

Murs calcaire pierre de taille
brique
Toit ardoise
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 vaisseau
Couvrements fausse voûte en berceau brisé
lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans pignon découvert
Techniques mosaïque
sculpture

Succédant au milieu du 19e siècle à une chapelle seigneuriale d'Ancien Régime, la chapelle funéraire de la famille de Berny en reprend également le symbole, accentué par l'enclos funéraire construit au 20e siècle.

Autres réalisations de Louis Henry Antoine dans le Val de Nièvre : écoles primaires de Beauval (filles), Berteaucourt-les-Dames (filles), Canaples (filles), L'Étoile (filles et garçons), Ribeaucourt (filles) et Saint-Ouen (garçons), presbytères de Ribeaucourt et Saint-Léger-lès-Domart et agrandissement du château de Ribeaucourt.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 3216. Ribeaucourt. Administration communale, avant 1869.

    Restauration de l'église et reconstruction de la chapelle funéraire, 1840-1857
Documents figurés
  • Plan du cimetière, dessin à l'encre et à l'aquarelle sur papier, 19 mars 1853 (AD Somme ; 99 O 3217).

  • Eglise de Ribeaucourt, aquarelle sur papier par Oswald Macqueron, 27 mars 1872 (BM Abbeville, collection Macqueron ; Dom. 67).

  • Basilique de Ribeaucourt, carte postale colorisée, phototypie Desaix à Paris, avant 1932 (coll. part.).

  • Ribeaucourt (Somme). L'église, carte postale, Damervalle photographe, années 1930 (coll. part.).

Bibliographie
  • INVENTAIRE GENERAL DU PATRIMOINE CULTUREL. Région PICARDIE. Le Val de Nièvre, un territoire à l'épreuve de l'industrie. Réd. Frédéric Fournis, Bertrand Fournier, et al. ; photogr. Marie-Laure Monnehay-Vulliet, Thierry Lefébure. Lyon : Lieux Dits, 2013. (Images du patrimoine ; 278).

    p. 42

Liens web

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric