Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cimetière communal de Salouël (ancien cimetière communal de Saleux-Salouël)

Dossier IA80003002 réalisé en 2003

Fiche

Œuvres contenues

Le cimetière de Salouël est un des plus anciens de l'aire d'étude. Comme ceux de Glisy et de Saveuse, sa création est antérieure au début du 19e siècle. Il sera agrandi en 1834, puis vers 1868. L'élargissement du chemin d'accès est réalisé en 1887 et 1888. Comme le montre le plan de 1868 (fig. 2), il englobe un cimetière particulier, encore visible (enclos funéraire de la famille Bralant) et se distingue par l'ancienneté et la qualité des tombeaux conservés, témoins de l'essor économique de la commune, au cours du 19e siècle.

Parties constituantes non étudiées cimetière militaire, borne fontaine, banc public, columbarium
Dénominations cimetière
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Boves
Adresse Commune : Salouël
Lieu-dit : Mont-Saint-Quentin, Noires-Terres
Adresse : allée Pierre-Bourgeois
Cadastre : 1827 B 286, 287, 289 partiel, 290 partiel, 292 partiel ; 2003 AE 223

Documents figurés :

Un plan réalisé en 1862, à l'occasion d'un projet d'agrandissement du cimetière, donne une représentation du cimetière (quadrilatère irrégulier de 30 m de large et 47 m de profondeur). Y sont figurées les concessions Elisée Joly, Bralant-Beauvais et Deverloy, ainsi que la concession perpétuelle de la famille Joly-Monmert.

Un projet d´agrandissement réalisé en 1868 (fig. 1 et 2) donne une représentation du cimetière à cette date.

Sources :

Les sources conservées aux archives départementales (série O) font état de l'acquisition de terrains pour l'aménagement d'un chemin d'accès au cimetière et pour son agrandissement, en 1834. L'agrandissement du cimetière est jugée nécessaire en 1862 mais la commune n'a pas fait l'acquisition des terrains par suite de la séparation projetée entre Saleux et Salouël. L'agrandissement est à nouveau projeté en 1868 (ill.) et déclaré d'utilité publique l'année suivante. L'acquisition autorisée comprend un terrain réservé à la sépulture privée de la famille Bralant-Beauvais.

Les matrices cadastrales conservées aux archives départementales signalent la création d´un nouveau cimetière sur un terrain appartenant à la commune de Salouël, au lieu-dit le Mont-Saint-Quentin (D 289), agrandi des parcelles D 286 et 287, en 1874, et D 290 en 1875. L´élargissement du chemin d´accès est réalisé en 1887 et 1888.

Plusieurs monuments repérés portent la signature des entrepreneurs amiénois Benoît, Lamolet-Tattegrain, Geevers, Dessein et Galampoix.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle
Dates 1834, daté par source
1868, daté par source
Auteur(s) Auteur : Benoît A.,
A. Benoît

Entrepreneur actif à Amiens au début du 20e siècle, établi 585 route de Rouen.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature
Auteur : Dessein entreprise de monuments funèbres,
entreprise de monuments funèbres Dessein

Entreprise de monuments funèbres établie à Amiens, route de Rouen, à proximité du cimetière du Petit-Saint-Jean.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature
Auteur : Galampoix marbrerie et entreprise de monuments funèbres,
marbrerie et entreprise de monuments funèbres Galampoix

Entreprise de marbrerie et monuments funèbres fondée par Joseph Galampoix (1819-1901). Lui succède l'entreprise Cavillon-Galampoix, dirigée par son gendre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature
Auteur : Lamolet - St-Maurice entreprise de monuments funèbres, dit(e) Lamolet, H. Lamolet, T. Lamolet,
entreprise de monuments funèbres Lamolet - St-Maurice , dit(e) Lamolet, H. Lamolet, T. Lamolet

Entreprise de monuments funèbres fondée à Amiens par Hippolyte François Lamolet (1821-1873), qui se déclare débitant dans le recensement de 1856. L'entreprise est signalée 135 Grande-rue Saint-Maurice (annuaire 1862) et 153 Grande-rue Saint-Maurice (1873).

L'entreprise est ensuite dirigée par sa veuve Sophie Damerval, qui y emploie ses deux fils Théophane (21 ans) et Georges (22 ans), comme tailleurs de pierre (recensement de 1881). Certains monuments portent la signature Lamolet Veuve et Lamolet fils.

L'entreprise est ensuite reprise par Théophane Lamolet-Tattegrain, entrepreneur de monuments funèbres, établi 365-367 rue Saint-Maurice (recensements de 1906 et 1911).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature
Auteur : Geevers entreprise de marbrerie et sculpture de monuments funèbres,
entreprise de marbrerie et sculpture de monuments funèbres Geevers

Entreprise de marbrerie et sculpture de monuments funèbres fondée par François Geevers, sculpteur et marbrier d'origine belge, né en 1835 et installé à Amiens au milieu du 19e siècle.

François Geevers est domicilié esplanade de Beauvais (recencement de 1872) et papier à entête de 1882 (13 esplanade de Beauvais).

Son frère Jean-Baptiste Geevers, marbrier, né en 1839, est domicilié rue du Moulin.

Le nom semble ensuite se franciser et devient GEVERS.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature

Le cimetière de Salouël est situé à la périphérie du village. La parcelle enclavée de forme trapézoïdale, d´une superficie d´environ 3700 m2, est relié à la route par une avenue plantée. Le cimetière dispose de deux accès ; il est distribué par un réseau d´allées orthogonales, couvertes de gravier. La croix de cimetière (moderne) est placée à l´extrémité de l´allée principale.

L´aménagement végétal se limite à la haie de la clôture et à quelques arbres situés dans l'angle nord-ouest du cimetière.

Le cimetière militaire occupe l´angle nord-est du cimetière.

Quatre enclos funéraires (dont 2 étudiés) et trente tombeaux (dont 16 étudiés) ont été repérés dans le cimetière.

Caractéristiques des monuments non étudiés :

Datation : 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle.

Matériau : marbre belge, calcaire.

Typologie : stèles funéraires, croix funéraires, niche, sarcophages.

Signatures : Benoît / Lamolet-Tattegrain / Geveers / Dessein / Galampoix.

Typologies cimetière indépendant (graveyard) de plan régulier
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 3467. Saleux-Salouël (avant 1869).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 3471. Salouël (1870-1939).

Documents figurés
  • Commune de Salouël. Projet pour l'agrandissement du cimetière, dessin, 1868 (AD Somme ; 99 O 3471).

  • Commune de Salouël. Plan du cimetière. Projet d'agrandissement, dessin, 10 février 1862 (AD Somme ; 99 O 3471).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.