Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cité ouvrière à L'Étoile, dite cité Beldame

Dossier IA80010030 inclus dans L'ensemble industriel textile Saint Frères réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

Appellations cité Beldame
Parties constituantes non étudiées maison, remise, jardin potager
Dénominations cité ouvrière
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Picquigny
Adresse Commune : L'Étoile
Lieu-dit : Moulins-Bleus (les)
Adresse : 1-19 rue Beldame , ancien chemin de l' Abbaye
Cadastre : 1978 AH 115 à 124

Le long de l'ancien Chemin de l'abbaye, la parcelle C 215 qui appartient à Jeanne Beldame est achetée par la société Saint Frères en 1923, afin d'y construire un ensemble de logements ouvriers complémentaires à la cité des Moulins-Bleus. Les dix logements sont construits en 1924 (cinq logements sont taxés à 90 francs et cinq autres à 82,50 francs).

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1924, daté par source
Auteur(s) Auteur : Saint Frères

La petite cité ouvrière Beldame est située sur une portion de rue, à environ deux cents mètres de la cité des Moulins-Bleus. Elle est composée de dix logements. Chaque propriété se compose d'un logement sur rue, d'une remise attenante au logement, possédant son propre accès depuis la rue et desservant une cour à l'arrière. Les logements sont individuels mais contigus les uns aux autres. Ils se composent d'un rez-de-chaussée sur cave, et d'un comble à surcroit éclairé de deux lucarnes rampantes sur rue. Les toitures en tuiles flamandes mécaniques, à longs pans et pignons couverts, sont individuelles à chaque logement. Bien que beaucoup plus tardive que la cité des Moulins-Bleus, cette cité en reprend une partie du vocabulaire architectural, dans la forme des fenêtres, le bandeau qui souligne la base du comble à surcroit, et les modillons de briques en corniche. La plupart de ces logements ont été remaniés par l'application de crépi ou le revêtement en façade de briquettes de parement.

Murs brique
Toit tuile flamande mécanique
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, étage de comble
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Typologies logement individuel, implantation en rangée
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 296/8. L’Étoile. Matrice des propriétés bâties.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournier Bertrand