Confessionnaux de l'église Saint-Nicolas de Bapaume
Auteur
Bouvet Hubert
Bouvet Hubert

Photographe au service régional de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes du Sud-Artois - Bapaume
  • Commune Bapaume
  • Adresse Église paroissiale Saint-Nicolas , rue de l'Église
  • Emplacement dans l'édifice deuxième travée, entre la nef et les bas-côtés gauche et droit

L'inventaire du mobilier de 1906, repris dans le dossier des dommages de guerre, ne permet pas de se faire une idée de la physionomie des confessionnaux d'avant-guerre mais il indique qu'il y en avait deux paires, situées dans les chapelles 3 et 8 "ordinaires en chêne", et 2 et 9 "très hauts et très beaux, en chêne sculpté et deux grilles", ainsi qu'un réservé au doyen dans la chapelle Notre-Dame-de-Pitié "en chêne sculpté, très joli".

Une petite plaque fixée sur le confessionnal de gauche porte la mention "Fabrique de mobilier d'église - Camille Lenclos - Beuvry (P. de C.)".

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
  • Dates
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Lenclos Camille
      Lenclos Camille

      En 1926, après une formation à l’école des Beaux-Arts de Lille, Camille Lenclos rejoint l'atelier de Gaston Lefèbvre, son beau-frère. Il acquiert sa notoriété en 1928 après la commande de quatre confessionnaux pour l’église Saint Vaast de Béthune.

      L'atelier connait une période de prospérité pendant les deux périodes de reconstruction qui ont suivi les deux conflits mondiaux. Le changement de liturgie en 1953 marque le début du déclin de l'activité. L'atelier ferme définitivement en décembre 1971.

      (Pour plus de détails sur l'histoire de l'entreprise et les caractéristiques stylistiques de l'atelier Lenclos, voir l'annexe : L'atelier Lenclos : une entreprise au service de la reconstitution du mobilier religieux).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.

Situés entre la nef et les bas-côtés, dans la deuxième travée, les deux confessionnaux sont strictement identiques.

La logette centrale est plus haute que les loges latérales. L'accès des loges se fait par le côté et non par l'avant.

Le décor de la partie basse de la logette et des loges est identique : trois petits degrés droits sont surmontés d'une table rentrante muette. Cette table a des angles coupés sur le côté extérieur des loges. Le reste de la décoration est très différent. La partie centrale est organisée autour d'une croix latine gravée de chevrons entourée de quadrilobes ajourés. Les panneaux latéraux sont sculptés d'une profusion de fruits (raisins), de fleurs (roses qui symbolisent l'amour ; lys qui représente la pureté de la Vierge ; pivoine qui rappelle la mort du Christ ; anémones qui évoquent la résurrection) et d'épis de blé.

Contrairement au reste du mobilier, ces deux confessionnaux sont très fortement marqués par l’esthétique Art déco, dans leur forme très géométrique, dans le traitement de la bordure des panneaux des loges mais surtout dans le dessin des décors floraux, bien que la forme des quadrilobes inscrits dans un cercle soit identique à celle du banc d’œuvre. Ce dernier, à côté de la production de mobilier néogothique qui constitue l'essentiel de son activité jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, a également réalisé des meubles liturgiques de style Art Déco, comme l’illustre le confessionnal de la cathédrale Notre Dame de Boulogne sur Mer réalisé vers 1945.

  • Catégories
    menuiserie ébénisterie
  • Matériaux
    • chêne, teint, ciré
  • Mesures
    • l : 262 cm (totale)
    • l : 94 cm (logette)
    • h : 201 cm
    • pr : 117 cm
  • Iconographies
    • blé
    • vigne
    • rose
    • lys
    • rosace
    • croix latine
  • État de conservation
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • AD Pas-de-Calais. Série R : Reconstruction. 10R21 : Coopérative de reconstruction des églises dévastées du diocèse d'Arras. 10R21/52 : dossier de dommages de guerre de l'église Saint-Nicolas de Bapaume : dommages de guerre (copie de l'inventaire des biens de l'église de 1906, demande d'indemnité, PV de non conciliation), dossiers de travaux et de fournitures.

    Liste des documents figurés utilisés dans la notice Église paroissiale Saint-Nicolas de Bapaume :

    - Église Saint-Nicolas de Bapaume - Plan sans titre [église avant-guerre]. Ni daté ni signé.

    - Église Saint-Nicolas de Bapaume - Façade côté nord (bleu) [église avant-guerre]. Ni daté ni signé.

    - Église Saint-Nicolas de Bapaume - Façade côté ouest (bleu) [église avant-guerre]. Ni daté ni signé.

    - Église Saint-Nicolas de Bapaume - Coupe transversale (bleu) [église avant-guerre]. Ni daté ni signé.

    - Société coopérative de reconstruction des églises du diocèse d'Arras - Saint-Nicolas de Bapaume - Fondations. Signé et daté, Bidard, 12 novembre 1924.

    - Société coopérative de reconstruction des églises du diocèse d'Arras - Saint-Nicolas de Bapaume - Gros œuvre façades latérales des petites chapelles. Signé et daté, Bidard, 9 novembre 1925.

    Liste des documents figurés utilisés dans la notice autels latéraux de l'église Saint-Nicolas :

    - Ville de Bapaume, église Saint-Nicolas - bancs de communion en fer forgé : autels latéraux (deux semblables), chapelle N.D de Pitié. Signé et daté Eugène Bidard, le 3 février 1934.

    Liste des documents figurés utilisés dans la notice chapelle Notre-Dame de Pitié de l'église Saint-Nicolas :

    - Ville de Bapaume, église Saint-Nicolas - bancs de communion en fer forgé : autels latéraux (deux semblables), chapelle N.D de Pitié. Signé et daté Eugène Bidard, le 3 février 1934.

    Liste des documents figurés utilisés dans la notice Maître-autel de l'église Saint-Nicolas :

    - Église Saint-Nicolas de Bapaume - Maître-autel : élévation, plan. Daté et signé, Eugène Bidard, 20 mars 1933.

    Dommages de guerre (copie de l'inventaire des biens de l'église de 1906, demande d'indemnité, PV de non conciliation), dossiers de travaux et de fournitures.

Bibliographie

  • DEGARDIN, Gaston. Rues et monuments de Bapaume. Arras : Presses de l'imprimerie centrale de l'Artois, 1945.

  • DEBEVE, Arnaud, Lefèbvre - Lenclos, un atelier de sculpture en Artois, 100 ans d'art sacré, 1875-1975. Catalogue de l'exposition qui s'est tenue à Béthune (Hôtel de Beaulaincourt, 2006). Béthune : ville de Béthune et Communauté d'agglomération de l'Artois, 2006.

Date d'enquête 2019 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général