Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale de l'Assomption-de-la-Sainte-Vierge à Fort-Mahon-Plage

Dossier IA80001271 inclus dans La station balnéaire de Fort-Mahon-Plage réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Vocables Assomption-de-la-Sainte-Vierge
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Rue
Adresse Commune : Fort-Mahon-Plage
Adresse : avenue de la Plage
Cadastre : 1991 XE 291, 292

A l'emplacement de l'église actuelle se trouvait la chapelle Sainte-Marie, petite construction composée d'un corps de bâtiment principal en rez-de-chaussée couvert de tuiles, et placé longitudinalement à l'avenue de la Plage. A l'origine, cette chapelle était une petite maison, transformée par mesdames Watel et Petit entre 1891 et 1894 (source : matrices cadastrales). Deux avancées latérales étaient en retour sur la façade antérieure. A l'extrémité de la construction, une petite construction ronde était couverte d'un toit conique. L'intérieur de l'édifice présentait un lambris de couvrement en berceau. Après l'érection de la commune de Fort-Mahon-Plage, en 1922, l'architecte Henri Philippe, installé à Arras et Fort-Mahon-Plage, dessine un projet d'église paroissiale, non réalisé. L'église paroissiale est finalement construite en 1931 par Louis Quételard, architecte au Touquet-Paris-Plage, pour la Société Civile Immobilière de Fort-Mahon-Plage. Cependant, le porche et le clocher n'ont pas été réalisés, probablement faute de financements. La cloche est bénie le 28 juillet 1933 et un porche est construit dans les années 1950. Les vitraux du choeur sont signés D. Darquet, peintre verrier à Amiens, et les murs sont décorés par A. Bourgeois, installé à Paris, datés de 1938.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1931, daté par travaux historiques, daté par source
Auteur(s) Auteur : Quételard Louis, architecte, attribution par source
Auteur : Bourgeois A., décorateur, attribution par source
Auteur : Darquet atelier de peintres verriers,
atelier de peintres verriers Darquet

François Darquet, né en 1830 à Poulainville et son fils Daniel Darquet, né en 1884 à Amiens.

Atelier installé rue du Vivier (recensement de 1906).

1934 : 87-89 rue du Vivier, Amiens.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, signature

Edifice non orienté, de plan en croix latine, construit en brique et béton, partiellement recouvert d'enduit (en façade septentrionale). Le toit, très couvrant, est en tuile. La construction présente trois vaisseaux. La nef est couverte d'une voûte composée d'arcs paraboliques. Les bas côtés dont les murs sont peints de couleur bleue, sont couverts d'une voûte en berceau. La tribune, ouverte sur la nef par un triplet, est comprise dans l'extension formant porche hors-oeuvre extérieur.

Murs brique
béton
enduit partiel
Toit tuile
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte de type complexe
Couvertures toit à longs pans
toit à deux pans
demi-croupe
croupe
noue
Techniques peinture
vitrail

Bien que non spécifique à l'architecture de villégiature, la construction de cette église a un lien direct avec l'activité balnéaire. C'est en effet pour accueillir la foule des baigneurs que l'ancienne chapelle a été remplacée. Cette église est aussi le symbole de l'autonomie religieuse de la paroisse, suite à la création de la commune en 1922. Enfin, de par sa position géographique, cet édifice marque le centre religieux de la commune, plus proche de la station balnéaire que de l'ancien quartier. La qualité du décor intérieur est à signaler.

Statut de la propriété ?

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 713/6. Saint-Quentin-en-Tourmont, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1900).

    case 118
  • AD Somme. Série P ; 3 P 649/9. Quend, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

    case 116
Bibliographie
  • DELATTRE, Daniel. La Somme, les 783 communes. Granvilliers : Delattre Daniel, 1999.

    p. 139
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.