Église paroissiale Saint-Glorieux et Saint-Blaise d'Ostel
Copyright
  • (c) Ministère de la culture - Inventaire général
  • (c) Département de l'Aisne
  • (c) AGIR-Pic

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes du Val de l'Aisne - Vailly-sur-Aisne
  • Commune Ostel
  • Adresse rue du Château
  • Cadastre 1984 AB 28
  • Dénominations
    église paroissiale
  • Vocables
    Saint-Glorieux et Saint-Blaise

L´ancienne église, dédiée à la Vierge, était un édifice modeste. Il s´agissait d´une chapelle bâtie en 1634 par le prieur curé d´Ostel dans la cour du presbytère. Une plaque en marbre noir se trouvant dans le choeur l'attestait. Pour toute sculpture, le tympan du portail était orné d'armoiries ovales, portant en relief deux mains tenant une branche de vigne et de laurier, attribut qui semblait se rapporter à l´abbaye Saint-Jean-des-Vignes de Soissons. Entièrement démolie pendant la Première Guerre mondiale, l'église a été reconstruite au centre du village. Mais d'après le plan d'alignement de 1923, la réalisation du nouvel édifice devait s'effectuer sur son emplacement primitif. En 1928, le chantier n'avait pas encore débuté. Le culte était alors assuré dans une baraque-chapelle en bois depuis 1921. La réalisation des plans fut assurée par l'architecte communal, Pierre Moreaux. Les travaux furent achevés à la fin de l´année 1931. L'édifice eut à souffrir à nouveau de nombreux dégâts lors des conflits de la Seconde Guerre mondiale (bataille de l'Aisne en juin 1940) ; plafonds et la toiture subirent une réfection totale en 1946.

L'église est située près de la mairie et du monument aux morts, parallèlement à la rue. De taille réduite, bâtie sur un plan allongé, elle est entièrement composée de matériaux de substitution et totalement dépourvue de décor. Dépourvue de transept, la nef est longue de deux travées. Plus haute que le chœur, elle laisse le pignon apparent. Le chevet plat est ajouré de trois baies en plein cintre. Deux colonnes encadrent la porte d'entrée. Une grande baie cintrée munie de meneaux en ciment perce le centre de la façade. L'intérieur est relativement dépouillé. Entièrement recouverts d'enduit blanc, les murs sont pourvus de pierre de taille aux angles. La charpente apparente couvre la voûte trapézoïdale.

  • Murs
    • matériau synthétique en gros oeuvre
  • Toits
    ardoise
  • Plans
    plan allongé
  • Couvrements
    • charpente en bois apparente
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Le décor de l'église ne semble pas être achevé (voir le chapiteau droit supportant l'arc triomphal) : le manque d'argent a-t-il été à l'origine de cet inachèvement ? L'humidité et le temps commencent à détériorer la pierre qui se fissure.

Documents d'archives

  • AD Aisne. Fonds Piette : Monographie d'instituteur, s.d. [fin 19e siècle].

  • Archives diocésaines de Soissons. Enquête sur l´état des églises en 1940-1945.

Documents figurés

  • Plan, par Pierre Moreaux architecte, 1928 (AC).

  • Ostel, près Vailly (Aisne). L'église et la Route de Braye, carte postale, par A. Berthe éditeur, 1er quart 20e siècle (AP).

  • Vue de l'église pendant les conflits, carte postale, par C. G. M. (photographe), 1917 (AP).

  • Carte postale, [s. n.], 1931 (AP).

  • Plan d´alignement, [s.n.], 1923 (AD Aisne : S 6907).

Date d'enquête 2003 ; Dernière mise à jour en 2003
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Département de l'Aisne
(c) AGIR-Pic