Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église Saint-Paul d'Amiens

Dossier IA80000146 réalisé en 1996

Fiche

Á rapprocher de

L'église paroissiale Saint-Paul dessert la nouvelle paroisse de la zone d'habitation d'Etouvie. Elle est construite en 1968, sur les plans de l'architecte Bernard Bougeault. Témoin de l'évolution de l´espace liturgique après Vatican II (1962-1965), elle présente un plan allongé moins profond que large, ultime interprétation de l'espace unifié destiné à rapprocher les fidèles du célébrant. Bernard Bougeault est également l'auteur de l'église d'Eppeville (1961), dans la Somme.

Vocables Saint-Paul
Parties constituantes non étudiées salle paroissiale
Dénominations église
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Lieu-dit : Etouvie
Adresse : rue Jean-de-la-Fontaine
Cadastre : 1992 IV 469

Travaux : historiques : Selon le dossier établi par Nathalie Mette en 1996, la nouvelle église paroissiale Saint-Paul est construite en 1968, sur les plans de l'architecte Bernard Boujot (sic), suivant un programme de 400 places avec plusieurs salles en sous-sol permettant l´accès aux handicapés moteur. Les fonts baptismaux et le tabernacle sont l'oeuvre du sculpteur Jean-Pierre Pernault (sic).

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1968, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Bougeault Bernard, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Pernot Jean-Pierre, sculpteur, attribution par travaux historiques

L'édifice non orienté est implanté, en retrait de la voie, à l'écart de la zone d'habitation d'Etouvie. Il comprend un bâtiment principal de plan carré placé au coeur d´une parcelle non close de forme octogonale. Ce bâtiment à étage de soubassement est construit en briques, sur ossature en béton armé, avec couverture bac acier du toit terrasse. Une croix monumentale, à l'est, y est reliée par un mur en béton, qui délimite le parvis et isole des pièces annexes. Un auvent formant préau protège les portes vitrées donnant accès à l´église. La nef plafonnée, dont le sol descend en pente douce vers le choeur, est éclairée par des fenestrages continus placés à la jonction du mur et de la toiture (façades nord et sud, ainsi qu'à l'ouest au niveau du choeur) et par des baies vitrées (façade ouest au sud du choeur). Une baie étroite placée contre l´angle sépare les murs nord et ouest. Au sud-ouest de la nef, les fonts baptismaux en béton banché sont placés sur une dalle de béton isolée par un plan d´eau et accessibles par un gué.

Murs brique
béton armé
Toit acier en couverture
Étages étage de soubassement, 1 vaisseau
Typologies parti bas

Ce dossier établi par Nathalie Mette en 1996 lors d'une enquête thématique sur les édifices religieux d'Amiens a été mis à jour et enrichi par Isabelle Barbedor en 2002 dans le cadre de l'inventaire topographique d'Amiens métropole.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • INVENTAIRE GENERAL DU PATRIMOINE CULTUREL. Région Picardie. Bernard Bougeault. Un architecte, une agence 1961-1976. Réd. Fabien Sauvé. Coll. Itinéraires du Patrimoine n° 296. Lyon : Lieux-Dits, 2005.

  • INVENTAIRE GENERAL DU PATRIMOINE CULTUREL. Région Picardie. Églises et chapelles des XIXe et XXXe siècles. Amiens métropole. Réd. Isabelle Barbedor. Lyon : Lieux-Dits, 2008.

    p. 66-67 ; 71
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Mette Nathalie