Dossier IA02010687 | Réalisé par
Barbedor Isabelle (Rédacteur)
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Fournier Bertrand (Rédacteur)
Fournier Bertrand

Chercheur de l'Inventaire du patrimoine - Région Hauts-de-France

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Jardin public de la cité-jardin de la Compagnie des Chemins de fer du Nord, dit parc des Buttes-Chaumont
Auteur
Fournier Bertrand
Fournier Bertrand

Chercheur de l'Inventaire du patrimoine - Région Hauts-de-France

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Chauny-Tergnier-La Fère - Tergnier
  • Commune Tergnier
  • Lieu-dit Quessy-cité
  • Adresse avenue du Général-Leclerc , rue des Grands-Rayons
  • Précisions anciennement commune de Quessy
  • Dénominations
    jardin public
  • Appellations
    parc des Buttes-Chaumont
  • Parties constituantes non étudiées
    kiosque, bassin, pont de jardin

Le jardin public de la cité-jardin est prévu à cet emplacement sur le premier projet dessiné vers 1919. Léandre Vaillat (1921) mentionne "une butte qui, boisée, dessinée, deviendra un parc analogue à celui des Buttes-Chaumont". Le parc, signalé en 1922, apparaît sur le plan publié en 1924.

La vue aérienne (IGN) de 1931 en donne une représentation : le parc paysager est ceinturé par une allée principale prolongée par de nombreuses allées secondaires ; il est agrémenté d'un plan d'eau avec petit pont de jardin et d'un kiosque, comme le montrent les cartes postales des années 1930. Le parc est accessible par plusieurs entrées depuis la cité-jardin : une entrée principale à l'est (rue des Grands-Rayons), une autre entrée à l'ouest (avenue Maréchal-Leclerc) et deux entrées au sud, depuis la rue de la Famille-Venet.

Le périmètre du parc est légèrement modifié au nord par l'ouverture d'une voie (rue Antoine-Parmentier), vers 1945, pour desservir la cité de logements provisoires installée dans les anciens jardins potagers. Les entrées depuis la rue de la Famille-Venet sont supprimées vers 1950 après la construction des maisons transitoires. Le tracé des allées est modifié et simplifié vers 1990. Enfin, le parc est rénové en 2019.

Le parc s'étend sur environ 33000 m2. Il dispose de deux accès principaux à l'est et à l'ouest et d'une entrée au nord, depuis la rue Antoine-Parmentier, où est aménagé un bouloir. De nombreux équipements sont présents dans le parc : tables de pic-nique, tables de ping-pong, appareils de gymnastique (parcours santé), des terrains de jeu et une aire de jeux pour enfants aménagée dans l'ancien lac artificiel. Certaines allées du parc sont bitumées.

  • État de conservation
    remanié
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • VAILLAT, Léandre. "La cité-jardin de Tergnier". Extrait de Bâtiment et Travaux publics, 14 juillet 1921. La Construction moderne, 24 juillet 1921, p. 343.

  • DAUTRY, M. "Les cités-jardins du Chemin de fer du Nord". Communication faite à la société de médecine publique et de génie sanitaire. Séance du 22 mars 1923. Revue d´hygiène, Paris : Masson & Cie éditeurs.

Bibliographie

  • BAUDOUI, Rémi. La cité-jardin de Tergnier de la Compagnie du Nord, 1921-1950. Éléments d'analyse d'un modèle de société cheminote. "Les chemins de fer, l'espace et la société en France". Actes du colloque. Paris 18-19 mai 1988. AHICF, 1989, p. 265-277.

Documents figurés

  • Plan de la cité de Tergnier. Premier projet, vers 1919 (Archives diocésaines de Soissons).

  • Plan de la cité de Tergnier. Extrait de "Les cités jardins de la Compagnie du Chemin de fer du Nord". Le Génie civil, mars 1924.

  • Quessy. Vue aérienne, 26 juin 1931 (IGN ; C94PHQ4451_1931_NP3_HR50_0007).

  • Quessy-cité. Les Buttes-Chaumont, carte postale, collection Giraud, vers 1930 (coll. part.).

  • Quessy-cité, le parc des Buttes-Chaumont et le lac artificiel, carte postale, collection Giraud, vers 1930 (coll. part.).

Date d'enquête 2017 ; Dernière mise à jour en 2022
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Fournier Bertrand
Fournier Bertrand

Chercheur de l'Inventaire du patrimoine - Région Hauts-de-France

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.