Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le hameau de Froise (Quend)

Dossier IA80007810 réalisé en 2004

Fiche

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Somme - Rue
Adresse Commune : Quend
Lieu-dit : Froise

La charte des communes obtenue pour le Marquenterre en 1199 profita aux habitants de Quend, de Monchaux, de Routhiauville, de Saint-Quentin et ceux d´une partie de Froise : le hameau était donc connu dès le 12e siècle dans les sources. Il semble que la seigneurie était divisée en plusieurs fiefs. Au 16e siècle, le moulin était dépendant du château de la Motte (ferme isolée située au nord-ouest de ce hameau). Rodière indique que la seigneurie appartenait encore au 18e siècle aux mayeurs et échevins du Marquenterre.

A la limite des 17e et 18e siècles, d´importants travaux furent entrepris dans tout le Marquenterre par la population et les ouvriers flamands établis à Flandre afin d´assécher et de mettre en culture le hameau.

Sur une carte du territoire datant de 1744, « Froize » est indiqué comme étant une gentilhommière.

Sur une carte de 1839, Froise est dit « Fraise, ferme ». D'après le recensement de population de 1872, le lieu-dit possédait 19 maisons pour 72 habitants. Il semble donc qu´il se soit largement développé au cours du 19e siècle.

Période(s) Principale : 12e siècle , (détruit)
Principale : 19e siècle

Le hameau est situé sur des dépôts de sable et de galets, buttes de formation différente sur lesquels se sont installés les premiers habitants du Marquenterre. Le canal de la Maye (creusé en 1884) traverse le pays en direction nord/sud, par Froise.

Références documentaires

Documents figurés
  • Cadastre napoléonien de la commune de Quend, encre et lavis sur papier, 1828 (AC. Quend).

Bibliographie
  • BELLEVAL, René De. Les fiefs et les seigneuries du Ponthieu et du Vimeu. Brionne, Gérard Monfort, 1975.

    p. 155
  • BELLEVAL, René De. Nobiliaire du Ponthieu et du Vimeu. Amiens, Lemer-aîné, 1861-1864, 2 vol.

    p. 45
  • LEFILS, Florentin. Mélanges d´anecdotes et légendes concernant la géographie, l´archéologie et l´histoire des côtes de Picardie. Paris, Société Française, 1859.

    p. 265
  • LEFILS, Florentin. Géographie historique et populaire des communes de l´arrondissement d´Abbeville. Marseille, Laffitte Reprints, 1981. Réimpression de l'édition originale publiée à Abbeville, J. Gamain, 1868.

    p. 69
  • MACQUERON, Jean. Et le Marquenterre nous fut conté. Bulletin de la Société d'Emulation historique et littéraire d'Abbeville, 1988, t. XXVI.

    p. 337
  • RODIERE, Roger. Statistique féodale du baillage de Rue et de quelques villages voisins. Première partie. Communes du canton actuel de Rue. Bulletins de la Société d'Emulation d'Abbeville, 1935-1939, t. XVI

    p. 319
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Fourmond Catherine