Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le patrimoine de villégiature de la Côte picarde - dossier de présentation

Dossier IA80001221 réalisé en 2002

Fiche

Á rapprocher de

Les paysages de la Côte picarde

La Côte picarde est un découpage administratif qui répond à une certaine réalité topographique. Située entre la région Normandie au sud, département de la Seine-Maritime, dont la rivière de la Bresle signifie la limite, et la région du Nord, département du Pas-de-Calais, dont la rivière de l'Authie marque la séparation, elle correspond à la façade maritime de la région Picardie et du département de la Somme. Elle tend à devenir une entité touristique, entre la Côte d'Opale au nord, et la Côte d'Albâtre au sud. La côte étudiée s'étend sur près de 65 kilomètres de long.

La Côte picarde recouvre plusieurs entités territoriales et paysagères : la plaine picarde, le Marquenterre et le Vimeu. La plaine picarde occupe la zone médiane, de transition, et comprend la baie de Somme, débouché du canal de la Somme. Vaste de 3000 hectares, l'estuaire de la Baie de Somme subit un envasement progressif limitant l'activité des deux ports de Saint-Valery-sur-Somme et du Crotoy. Les endiguements successifs (nommés renclôtures), la construction d'un pont pour assurer le passage de la ligne de chemin de fer, ont contribué à cette situation. Au sein de cette baie, les mollières sont des espaces envahis par le chiendent maritime, recouverts uniquement lors de grandes marées, où paissent des moutons dits de pré-salés. Par endroits, des poches d'eau subsistent. La pointe du Hourdel limite la baie de Somme au sud, caractérisée par une accumulation de galets qui annonce le paysage du littoral vers le sud. Les bas-champs de Cayeux s'apparentent aux polders néerlandais et au blotteland belge, que l'on retrouve sur la côte flamande entre Bray-Dune et Calais. Les terres agricoles, situées en-dessous du niveau de la mer, ont gagné sur l'espace maritime par colmatage de brèches où s'engouffrait la mer. Afin d'évacuer l'eau, des canaux (ou nocs) sont creusés. Au nord de la Baie de Somme, le massif dunaire du Marquenterre résulte du même processus d'avancée sur la mer. Les premières digues sont construites à partir du XIIe siècle par les moines des abbayes environnantes (Saint-Riquier, Valloires). Contre ces renclôtures vient buter le sable qui en s'accumulant a formé des dunes en progression continue à l'intérieur des terres, et qui rattache cette partie de la côte au paysage de la côte d'Opale (Nord-Pas-de-Calais). La fixation de ces garennes a longtemps été impossible en raison de la présence de lapins, dont la colonie est décimée par la myxomatose dans les années 1950. Naturellement, les plages sont de vastes étendues de sable. Au sud de la Plaine picarde, le Vimeu occupe un plateau crayeux. Le littoral est caractérisé par des falaises de craie, à partir de Ault, jusqu'à Mers-les-Bains, au sud, qui annoncent les falaises de la Côte d'Albâtre. Les plages sont bordées d'un cordon de galets. Le sable, toujours humide, est seulement visible à marée basse. La falaise, haute de près de 40 mètres à Ault, meurt progressivement à partir d'Onival, où la route départementale 940 suit ce que l'on nomme la falaise morte.

Cette variété paysagère favorise la variété des espèces animales et végétales. Dans la Baie de Somme, les bancs de sable attirent les phoques. Dans les bas-champs, les poches d'eau attirent les oiseaux d'eau et les oiseaux migrateurs, ce qui a aussi favorisé l'activité de chasse. Dans les dunes, prolifèrent les lapins. Les pins maritimes et oyats ont été plantés depuis le 19e siècle pour fixer cette dune. Les feuillus ont beaucoup de mal à prospérer en bord de mer : le site du Bois-de-Cise est particulièrement intéressant de ce point de vue.L'ensemble des stations est desservi par la route départementale 940, tracée à l'intérieur des terres, de laquelle partent des départementales pour atteindre chaque station. Une autoroute longe cette départementale dans le Marquenterre. Noyelles-sur-Mer et Rue sont desservies par le réseau ferré national, les stations de Cayeux, Saint-Valery-sur-Somme et Le Crotoy sont desservies par un chemin de fer touristique.

Hormis les activités touristiques, les stations de la Côte picarde connaissent diverses activités industrielles. A Cayeux-sur-Mer et le Crotoy, l'industrie d'extraction des galets (dont on extrait la silice), est une activité importante.

Chronologie sommaire des débuts balnéaires de la Côte picarde

  • 1809 : 1er établissement de bains à Dieppe (Seine-Maritime), situé au sud de la Côte. L'établissement était fréquenté par des 'aliénés' et par des personnes mordues par des chiens enragés.
  • 1822 : 2e établissement de bains de Dieppe et venue de la Duchesse de Berry.
  • 1825 : établissement de bains à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais)
  • 1835, 1837 : voyages de Victor Hugo sur la Côte picarde
  • 1843 : visite de la Reine Victoria d'Angleterre au roi des Français Louis-Philippe 1er, au Tréport et à Eu. Ce dernier a déjà pour habitude de perdre de bains sur la plage du Tréport.
  • 1846 (vers) : bains de mer au Crotoy, installés par Jean-Baptiste Fanthomme, marchand de draps
  • 1852 : bains à Cayeux-sur-Mer, installés par François Dufresne, forgeron
  • 1854 : adjudication par la municipalité de Saint-Valery-sur-Somme des 'bains de la ville', avec obligation d'aménager les ruines de la Tour Harold en salon pour les baigneurs.
  • 1858 : exploitation des bains de mer à Ault par Pierre-Marie Cléré, serrurier.
  • 1858 : construction d'un casino au Bourg-d'Ault.
Aires d'études Bresle Yères, Trois Vallées
Sites de proctection réserve naturelle

Annexes

  • Victor Hugo au Tréport (1835 et 1849).

    En 1835, 1837 et 1849, Victor Hugo visite par trois fois la Côte picarde.

    En 1835, il se rend uniquement au Tréport : le 6 août 1835, il adresse un courrier à son épouse Adèle : "Le soir, je suis venu au Tréport, ne pouvant me résigner à coucher si près de la mer sans l'avoir à la semelle de mes souliers. Je suis content en ce moment, elle vient baver sous ma croisée. C'est une bien belle chose que la mer, mon Adèle. Il faudra que nous la voyions un jour ensemble. Je me suis promené toute la soirée sur la falaise. Oh ! C'est là qu'on se sent des frémissements d'aile. Si je n'avais mon nid à Paris, je m'élancerais." (p. 24).

    Depuis la même ville, il adresse une lettre à Louis Boulanger : "Je suis au bord de la mer, Louis, et c'est une grande chose qui me fait toujours penser à vous. D'ailleurs, vous savez bien que nous sommes deux frères.

    Je voudrais que vous fussiez ici, d'abord parce que [vous] seriez près de moi, ensuite parce que vous seriez près de la mer. Nous autres, nous avons quelque chose de sympathique avec la mer. Cela remue en nous des abîmes de poésie. En se promenant sur une falaise on sent qu'il y a des océans sous le crâne comme sous le ciel.

    Je suis arrivé ici hier soir. En arrivant, j'ai visité l'église, qui est comme sur le toit du village. On y monte par un escalier. Rien de plus charmant que cette église qui se dresse pour se faire voir de loin aux matelots en mer et pour leur dire : je suis là. J'aime bien un matelot dans une église (il y en avait un dans l'église du Tréport). On sent que ces hommes sur qui pèse toujours la mer viennent chercher là le seul contrepoids possible. De tristes choses au bord de l'océan qu'une charte et une chambre des députés !

    Et bien, j'ai senti que l'art restait grand ! Voyez-vous, il n'y a que cela, Dieu qui se reflète dans la nature, la nature qui se reflète dans l'art.

    A la nuit tombante, je suis allé me promener au bord de la mer. La lune se levait ; la marée montait ; des chasse-marées et des bateaux pêcheurs sortaient l'un après l'autre en ondulant de l'étroit goulot du Tréport. Une grande brume grise couvrait le fond de la mer où les voiles s'enfonçaient en se simplifiant. A mes pieds l'océan avançait pas à pas. Les lames venaient se poser les unes sur les autres comme les ardoises d'un toit qu'on bâtit. Il faisait assez grand vent ; tout l'horizon était rempli d'un vaste tremblement de flaques vertes ; sur tout cela un râle affreux et un aspect sombre, et les larges mousselines de l'écume se déchirant aux cailloux ; c'était vraiment beau et monstrueux. La mer était désespérée ; la lune était sinistre. Il y avait quelque chose d'étrange à voir cette immense chimère mystérieuse aux mille écailles monter avec douleur vers cette froide face de cadavre qui l'attire du regard à travers quatre vingt-dix mille lieues, comme le serpent attire l'oiseau. Qu'est-ce- donc que cette fascination où l'océan joue le rôle de l'oiseau ?

    Hier, en quelques heures, j'ai vu la mer sous trois aspects bien différents. La première fois, il était deux heures de l'après midi, c'était entre Abbeville et Valines à ma droite. La mer était loin, c'était comme un banc de brume posé sur la ligne extrême de l'horizon. La seconde fois, près d'Eu, le soleil déclinait, le ciel était gris et plein de vapeurs diffuses, la mer emplissait l'intervalle des deux hautes collines ; je ne sais comment tombait le rayon du soleil, on eût dit un triangle d'or massif sans aucun coin sombre ; seulement un léger frissonnement moiré à la surface. Cela m'apparut subitement au haut d'une montée comme un trou éblouissant au bas du ciel terne. Figurez-vous cette vision.

    Le troisième aspect, c'était cette marée montante le soir." (p. 27, 30)

    Cette première visite le mène uniquement au Tréport, mais lors d'un second voyage dans le Nord de la France, en 1837, après des étapes à Amiens, Picquigny, Abbeville, Saint-Riquier, Doullens, Arras, Boulogne, Étaples, Montreuil-sur-Mer, Crécy, Bruxelles, Bernay, Victor Hugo entreprend de visiter la côte plus au nord. Il visite notamment Le Crotoy, Ault et Cayeux (voir ces villes).

    En septembre 1849, Victor Hugo voyage une dernière fois dans la Somme et dans l'Oise. Après Compiègne, Montdidier, Moreuil, Ailly-le-Haut-Clocher puis Abbeville, il atteint Saint-Valery-sur-Somme le 11 septembre (voir cette ville) et finit ainsi son périple :

    12 septembre : parti à une heure pour Le Tréport. L'hôte du Père Adam est un alsacien compatriote du maréchal Ney sous lequel il a servi. Il s'appelle François Vidnsoller [sic], on le nomme dans le pays M. François. Sa femme est anglaise.

    Arrivé au Tréport à 6 heures. Descendu ou plutôt monté à l'Hôtel de la ville de Calais, le même où je logeai en 1835.

    Extraits de : BLIN, Jean-Pierre, BALANDRA, Eric. Victor Hugo. Lettres et dessins de Picardie. Amiens : Association Monuments de Picardie, 1985

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN ; Série F ; F14-742. Ports (18e siècle).

  • AD Somme ; Série E. Saint-Valery-sur-Somme, dépôt : inventaire en cours.

  • AD Somme. Série J ; 45 J 92. Archives du château de Rambures, archives domaniales, Mers-les-Bains (1876-1886).

  • AD Somme. Série J ; 1 J 3748. Monographie, dépliant et poème sur Quend-Plage-les-Pins par Jacques Vasseur [2e moitié 20e siècle].

  • AD Somme. Série M ; 99 M 81269/2. Circonscriptions territoriales, dossiers communaux (1865-1900).

  • AD Somme. Série M ; 4 M 98017/2. Police, casinos (1885-1905).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 450. Ault, travaux communaux (1870-1939).

  • Série O ; 99 O 451. Ault, travaux communaux (1870-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 452. Ault, travaux communaux (1870-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 453. Ault, travaux communaux (1870-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1090. Cayeux-sur-Mer, travaux communaux (casino) (1870-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1093. Cayeux-sur-Mer, bâtiments divers (1870-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1321. Le Crotoy, travaux communaux, acquisitions, aliénations (avant 1869).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1324. Le Crotoy, travaux communaux, revenus fiscaux (1870-1939).

  • Série O ; 99 O 1326. Le Crotoy, voirie, lotissements (1870-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1764. Fort-Mahon-Plage, objets généraux, biens communaux, aliénations, acquisitions, travaux communaux, imposition (1922-1939).

  • Série O ; 99 O 1765. Fort-Mahon-Plage, lotissements (1927-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1766. Fort-Mahon-Plage, eau et voirie (1922-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 2589. Mers-les-Bains, objets généraux, biens communaux, aliénations, acquisitions, biens communaux, voirie et eau (an XI-1869).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 2590. Mers-les-Bains, objets généraux, biens communaux, aliénations, acquisitions, biens communaux, voirie et eau : (1870-1930).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 2591. Mers-les-Bains, acquisitions, aliénations, leg (1874-1925).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 2592. Mers-les-Bains, travaux communaux (1870-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 2594. Mers-les-Bains, travaux communaux (1870-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 2595. Mers-les-Bains, travaux communaux (1870-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 3136. Quend, travaux communaux (1880-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 3137. Quend, voirie, lotissements (1900-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 3447. Saint-Valery-sur-Somme, biens communaux (avant 1869).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 3450. Saint-Valery-sur-Somme, travaux communaux (1870-1939).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 39/9 et 3 P 39/10. Ault, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 182/13, 3 P 182/14 et 3 P182/15. Cayeux-sur-Mer, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 182/16 et 3 P 182/17. Cayeux-sur-Mer, matrices cadastrales des propriétés bâties (1911-1937).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 228/9. Le Crotoy, matrices des propriétés bâties (1882-1911).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 228/10 et 3 P 228/11. Le Crotoy, matrices cadastrales des propriétés bâties (1911-1938).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 533/9. Mers-les-Bains, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 533/10, 3 P 533/11 et 3 P 533/12. Mers-les-Bains, matrices cadastrales des propriétés bâties (1911-1955).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 649/9. Quend, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 649/10. Quend, matrices cadastrales des propriétés bâties (1911-1964).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 721/10 et 3 P 721/11. Saint-Valery-sur-Somme, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

  • AD Somme. Série Q ; 2 Q 20. Cayeux-sur-Mer, domaines nationaux (1813-1869).

  • AD Somme. Série Q ; 2 Q 21. Cayeux-sur-Mer, domaines nationaux (1870-1881).

  • AD Somme. Série Q ; 2 Q 46. Quend, domaines nationaux (1874-1888).

  • AD Somme. Série Q ; 2 Q 47. Quend, domaines nationaux (1889-1907).

  • AD Somme. Série Q ; 2 Q 50. Saint-Quentin-en-Tourmont, domaines nationaux (1816-1868).

  • AD Somme. Série V ; 2 V 18. Cultes, Ault.

  • AD Somme. Série W ; 56 W 174. Cabinet du préfet, Fort-Mahon, adjudication du front de mer (1950).

  • AD Somme. Série W ; 56 W 471. Cabinet du préfet, Fort-Mahon, aménagement et reconstruction (1953).

  • AD Somme. Série W ; 1102 W 334. Cabinet du préfet, Fort-Mahon, association syndicale de reconstruction (1945-1961).

  • AD Somme. Série W ; 1102 W 337. Cabinet du préfet, Quend, travaux de voirie (1948-1961).

  • AD Somme. Série W ; 1272 W 379. Cayeux-sur-Mer, dommages de guerre, immeubles publics (1947-1959).

  • AD Somme. Série W ; 1297 W. Dommages de guerre, dossiers de particuliers (1945-1955).

  • AC Cayeux-sur-Mer. Registre des délibérations du Conseil municipal de Cayeux-sur-Mer (1835 - 1855).

  • AC Cayeux-sur-Mer. Registre des délibérations du Conseil municipal de Cayeux-sur-Mer (janvier 1856 - mai 1877).

  • AC Cayeux-sur-Mer. Registre des délibérations du Conseil municipal de Cayeux-sur-Mer (mai 1877 - mai 1894).

  • AC Cayeux-sur-Mer. Dossier des cabines.

  • Ault-Onival-Bois-de-Cise. Guide des touristes et des baigneurs. Ault : Syndicat d´initiative de tourisme, s.d. [1925], 24 p.

  • Bains de mer du Nord et de Belgique, du Tréport à la frontière hollandaise. Paris : Hachette, coll. Des Guides Joannes, 1912.

  • Guide pratique des familles aux bains de mer. Plages du Nord, de Normandie, de Bretagne et de Vendée. Paris : La Fare, 1895.

  • LABESSE, Paul. Syndicat des propriétaires de Mers-les-Bains, extrait des archives. Extraits des procès-verbaux de la commission et des comptes-rendus des assemblées générales. Récolement effectué par M. Paul Labesse. Manuscrit et photocopies (coll. part.).

  • MOISAND, Horace. Guide pratique et indispensable du baigneur et du touriste dans Le Tréport et ses environs. Beauvais : C. Moisand, 1883.

Documents figurés
  • Carte dite de Cassini, n°23, vers 1756 (DRAC Picardie, SRI, Amiens : non coté).

  • Gouvernement d´Abbeville, carte, lithographie, [s.n.], [s.d.] (BNF Estampes ; Va, T.1, Somme, Ault, cliché H 157196).

  • Suite des costes de Picardie et partie de Normandie depuis la pointe de Groofiliers jusqu´à Criel, lithographie. In : BELLIN, Jacques-Nicolas. Petit atlas maritime, 1764, T. 5, planche 17 (BNF Estampes ; Va, T. 1, Somme, Ault, cliché H 157185).

  • Carte des entrées de la rivière de Somme et de la Coste depuis Saint-Valery jusqu´au Tréport, lithographie. In : BELLIN, Jacques-Nicolas. Petit atlas maritime, 1764, T. 5, planche 18 (BNF Estampes ; Va, T.1, Somme, Ault, cliché H 157187).

  • Carte du cours de la Somme depuis Abbeville jusqu´à Saint-Valery, lithographie. In : BELLIN, Jacques-Nicolas. Petit atlas maritime, 1764, T.5, planche 19 (BnF Estampes ; Va, T.1, Somme, Ault, cliché H 157186).

Bibliographie
  • ANSART, Pierre, ANSART, Gérard. Pierre Ansart, architecte, Gérard Ansart, décorateur, Amiens. Architecture et décoration... Strasbourg : Société Française d' Editions d'Art, [1938].

    8 pl
  • ARDOUIN-DUMAZET. Voyage en France : littoral du pays de Caux, Vexin, Basse-Picardie. Paris : Nancy : Berger-Levrault et Cie, 1898, 17e série, 394 p.

  • ARNAUD, A. Le guide constructeur. Album de 100 modèles pratiques et économiques. Paris : Arnaud et Cie, 1907.

    179 pl
  • BLIN, Jean-Pierre, BALANDRA, Eric. Victor Hugo. Lettres et dessins de Picardie. Amiens : Association Monuments de Picardie, 1985.

  • Bois-de-Cise, Ault, Somme. Expertise. Amiens : Montreuil : DIREN Picardie, CARDO architecture et paysage, décembre 2002, dactylographié.

  • [BONNEFOND, Michel]. La Plage de Fort-Mahon. Canton et station de Rue. Arrondissement d´Abbeville (Somme). Direction et bureaux 2, boulevard Bonne-Nouvelle, Paris. Lons-le-Saunier : Imp. J. Mayet et Cie, [entre 1888 et 1892], 17 p.

  • BOURGEOIS, Théophile. La villa moderne. Paris : Librairie centrale des Beaux-Arts, [1899].

    100 pl
  • BOURGEOIS, Théophile. La villa moderne. Paris : Librairie centrale des Beaux-Arts, [1903].

    100 pl
  • BRAEUENER, Hélène, PRADIE-OTTINGER, Bénédicte. Les peintres de la baie de Somme, autour de l'impressionnisme. Tournai : La Renaissance du livre, 2001.

  • BRANDON, Raoul. Projets et exécutions. [s.l.] : [ca 1914], 40 pl.

  • CARON (abbé). Histoire de Saint-Valery. Autremencourt : Office d´édition du livre d´histoire, 1996, (réédition de 1893).

  • Cayeux d'hier. Vie quotidienne à Cayeux-sur-Mer de 1850 à 1940. Abbeville : Chemins de Traverses, Imprimerie F. Paillard, 1990.

  • CHANTREL, Etienne. Une commune picarde pendant la guerre, Mers-les-Bains, son livre d'or et son histoire. Eu : Pouchin-Perré, impr., 1922, 171 p.

  • COURBOIN, François. Saint-Valery-sur-Somme, album de dessins et d'aquarelles. [s.l.] : [s.n.], 1888.

  • DALLERY, Francis. Sur la Côte d´Opale, les rivages de la Somme, autrefois, aujourd´hui, demain. Paris : A. et J. Picard et Cie, 1955.

  • DECAS, Joël. Essai de résumé historique de la ville du Crotoy. Bulletin de la Société d'Archéologie et d'Histoire de Saint-Valery-sur-Somme, 1969, n° 2.

  • DELAMOTTE, Patrick. Mers-les-Bains, étude architecturale du quartier balnéaire. Rapport dactylographié, DRAE Picardie, 1983.

  • DELATTRE, Daniel. La Somme, les 783 communes. Granvilliers : Delattre Daniel, 1999.

  • DEMANGEON, Albert. La Picardie et les régions voisines, Artois-Cambresis-Beauvaisis. Paris : Armand Colin, 1905, 1ere édition.

  • DIMPRE, Rémi. Cayeux, Saint-Blimont et leurs environs. Paris : Res-Universis, 1990, 136 et 81 p. (fac-similé d'une édition de 1900 intituléé Histoire de quelques pays du Vimeu).

  • DUBRULLE, Pierre et Monique. Secteur sauvegardé de Mers-les-Bains. Eléments historiques sur l'architecture balnéaire à la veille de la Première Guerre mondiale à Mers. Rapport dactylographié, Ministère de l'Equipement, de l'Aménagement du territoire et des Transports, Direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, avril-mai 1987.

    [n.p.]
  • DUFETELLE, Alfred. Monographie de Quend. Le Marquenterre. Paris : Le Livre d'Histoire, 2003, fac-similé de l'édition de 1907.

  • ESTIENNE, Jean. La Société du Nouveau Brighton, 1883-1913. Bulletin de la Société d'archéologie et d'histoire de Saint-Valery-sur-Somme, 2005, n°26.

  • FALKMAN, Didier, MAQUET, Jacques, VENEL, Jean Il était une fois... 3 villes soeurs. Eu, Mers, Le Tréport. Eu : Le Messager eudois, décembre 1984-mai 1992, 34 numéros.

  • FLAMENT, Emile. La naissance de l'activité touristique sur le littoral picard. In : Oisiveté et loisirs dans les sociétés occidentales au XIXe siècle. Abbeville : Imprimerie Paillard, 1983.

    pp. 207-214
  • FOSSIER, Robert. Histoire de la Picardie. Toulouse : Privat, 1994.

  • GODIVIER, H. La maison pour tous. Petites villas de 3.000 à 10.000 francs édifiées récemment par divers architectes. Dourdain : Emile Thézard, [ca 1900].

    34p., 40 pl
  • Guide de l´étranger dans Saint-Valery-sur-Somme et ses environs. Abbeville : Imp. C. Paillard, [s.d.].

  • JOANNE, Adolphe. Géographie de la Somme. Paris : Hachette et Cie, 1876.

  • JOLY, Robert, PICARD, Dominique. Secteur sauvegardé de Mers-les-Bains, rapport définitif. Rapport dactylographié, juin 1988.

    [n.p.]
  • LABESSE, Paul. Le quartier balnéaire de Mers-les-Bains. Mers-les-Bains : les Amis de Mers, [s.d.], 32 p.

  • LABESSE, Paul. L'église Saint-Martin de Mers-les-Bains. Woincourt : Imprimerie Chantrel, 1999.

  • LABESSE, Paul. Cent ans de vie mersoise, Mers-les-Bains de 1900 à l'an 2000. Woincourt : Imprimerie Chantrel, 2000.

  • LABESSE, Paul. Histoire de la délimitation des communes de Mers et du Tréport. Woincourt : Imprimerie Chantrel, 2003.

  • LABESSE, Paul. Histoire des casinos de Mers-les-Bains. Woincourt : Imprimerie Chantrel, 2003.

  • La plage de Fort-Mahon. Paris : Imp. Monzein, [1910], [12 p.].

  • La Picardie historique et monumentale. Amiens : Paris : Imprimerie Yvert et Tellier : Librairie Auguste Picard. T.III, n°2 : Arrondissement d´Abbeville, canton de Saint-Valery, notices de R. Rodière et de Guyencourt, MDCCCCV.

  • La Picardie historique et monumentale. Amiens : Paris : Imprimerie Yvert et Tellier : Librairie Auguste Picard. T.III, n°3 : Arrondissement d´Abbeville, canton de Rue, notices de R. Rodière, MDCCCCVI.

  • Le Crotoy d'hier. Vie quotidienne au Crotoy de 1860 à 1940. Saint-Valery-sur-Somme : Chemins de traverses, 1988.

  • Le Crotoy-Plage, guide illustré pour la saison 1929. Rue : Imp. Dumont, 1929, 21 p.

  • LEFILS, Florentin. Histoire de la ville du Crotoy et de son château. Paris : Office d'édition du livre d'histoire, 1996, fac simile de 1860.

  • LE HERON, P. Cayeux-sur-Mer en 1882 avec le plan des terrains à vendre sur la nouvelle avenue d´Umont-d´Urville. Amiens : Carton-d´Hangest, 1883.

  • Le Nouveau Brighton, nouvelle station balnéaire entre Cayeux-sur-Mer, le Hourdel et le Crotoy (Somme), à 4 heures de Paris par le chemin de fer du Nord (16 trains par jour). Paris : Imprimerie Donnadieu, 7 p. (AD Somme ; 4 M 98017/2).

  • LOMIER, Eugène. Le chemin de fer de Noyelles-sur-Mer à Saint-Valery-sur-Somme. Amiens : Imprimerie des Echos picards, 1936.

  • MAILLARD, A. La céramique architecturale, 1880-1930. Paris, Normandie, Beauvaisis. Paris : Septima, Conseil Général de l'Oise, 1995.

  • MASSART, Christian. Cayeux. Joué-les-Tours : Alan Sutton, 1996.

  • MEURANT, O, POIDEVIN, F. Guide album du Crotoy. Abbeville : Imprimerie Nouvelle A. Delonné, 1902.

  • MINARD, Alain. Ault et ses environs, Onival, Bois-de-Cise. Saint-Cyr-sur-Loire : Alan Sutton, 2003.

  • MINARD, Alain. La Plage du Bois-de-Cise. Ault : Aquadec, 2004.

  • MINOTTE, André. La mobilisation et la guerre. Bulletin de la Société d'Archéologie et d'Histoire de Saint-Valery-sur-Somme, 1969, n° 2.

  • MONBORGNE, Jean. Histoire du bourg d'Ault. Luneray : Editions Bertout, 1989.

  • MONBORGNE, Jean. Il était une fois, le Bois de Cise, perle de la Côte picarde. Luneray : Editions Bertout, 1994.

  • MOPIN, Anatole. Histoire de Cayeux-sur-Mer. Woignarue : la Vague verte, 1998.

  • NOYON, Roger. Peintres du littoral picard. Fressenneville : Imprimerie Carré, 1991.

  • PACEY, Philip. Les chemins de fer de la baie de Somme. Le réseau des bains de mer. [s.l.] : Oakwood Press, 2002.

  • Petite maison de rapport à Onival. L'Habitation pratique, 2 janvier 1909.

  • Picardie gothique. Tournai : Casterman, 1995.

  • PLANAT, Paul. Habitations particulières. Maisons de campagne, villas et châteaux. Paris : Dujardin et Cie, [s.d.].

  • PLANAT, Paul. L´architecture du littoral (Picardie, Flandre, Normandie, Bretagne). Paris : Librairie de la Construction moderne, [vers 1910].

    55 pl
  • PRAROND, Ernest. Ault et ses environs. Paris : Res-Universalis, 1988, réédition de 1863.

  • Quend-Plage (Somme). Société Anonyme au capital de 700.000 francs. Statuts déposés en l´étude de Me Emile Godet, notaire à Paris. Paris : Chaix, 1897, 30 p.

  • RAGUENET, A. Monographies de bâtiments modernes. Paris : Ducher, 1888-1914, 294 livraisons.

  • RIVOALEN, Emile. Petites maisons modernes de ville et de campagne récemment construites. Paris : Georges Fanchon, [ca 1900], 40 livraisons.

  • ROUILLARD, Dominique. Le site balnéaire. Liège : Mardaga, 1984, 357 p.

  • Saint-Valery d'hier. Vie quotidienne à Saint-Valery-sur-Somme de 1866 à 1940. Abbeville : Chemins de Traverses, Imprimerie F. Paillard, 2002.

  • Souvenirs de Somme. Voyageurs et touristes du XVIIe siècle à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Catalogue d´exposition, archives départementales de la Somme. Amiens : Conseil général de la Somme, 1995.

  • THEULOT, Jean-Baptiste. La plage du Bois-de-Cise. Suresnes : G.A. Richard, [v. 1898], 34 p.

  • THOREL, Octave. Lettre sur Mers, Froideville, Blingues et Rompval, suivi d´une réponse par Janvier A. Amiens : Becquet-Decobert, 1891, 103 p.

  • Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

  • Villas jumelles à Mers-sur-Mer. La Semaine des constructeurs, 1890-1891.

    pp. 294-296
  • WISCART, Jean-Philippe. Le tourisme balnéaire sur la Côte picarde au 19e siècle. Mémoire de maîtrise en Histoire contemporaine, Mme Chaline directeur de recherches, Université de Picardie Jules Verne, 1997.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.