Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lotissement, dit du boulevard du Nord

Dossier IA80010553 inclus dans Ville de Ham réalisé en 2015

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées hôtel, maison, atelier de fabrication
Dénominations lotissement
Aire d'étude et canton Santerre Haute-Somme - Ham
Adresse Commune : Ham
Adresse : boulevard de la République , ancien boulevard du Nord

Le lotissement de la vaste prairie, qui ceinture la ville depuis le canal jusqu'à la porte de Saint-Quentin, débute en 1867, après la construction du boulevard Napoléon III (actuel boulevard de la République). La construction du boulevard est attribuée à l'initiative de M. Allart, maire de Ham (De Cagny, 1869), qui possédait les terrains lotis. Dès 1868, M. Delicourt-Hallouin y achètera un vaste terrain pour faire aménager un jardin. On compte 17 maisons en 1872 (recensement), principalement habitées par des artisans et des ouvriers ou encore cultivateur et jardiniers et plus ponctuellement des rentiers. En 1876 (recensement), le nombre de propriétaires et de rentiers augmente légèrement, deux architectes y habitent : Senez et Tréféon. Le recensement de 1881 mentionne 21 maisons.

Plusieurs particuliers y font construire une maison, notamment Thibault Legris (1869), Zeller-Lemercier (pavillon, 1870), Debeauvais-Guilbert (maison construite en 1870, (ill.), agrandie d'une buanderie en 1876), enfin Julien Bayard (1885) et Charles Grignon (1885). On constate aussi la construction de maisons de rapport par quelques promoteurs comme Joseph Vienne (2 maisons en 1867, puis 4 en 1869), ou encore Mauroy-Charmolice (5 maisons en 1872), Constant Damay (2 maisons en 1872), Dufresnoy (2 maisons en 1875), enfin Désiré Senez, entrepreneur, qui fait construire une maison en 1869, agrandie en 1870 (buanderie), une deuxième en 1873, enfin une troisième en 1881.

La proximité avec les blanchisseries situées au bord du canal favorise la construction d'ateliers : Leborgne (1868), Goart-Araton (1873), Dufresnoy (1873 et 1876) ou Allart-Pagnier (1869, reconstruit en 1886).

Quelques cartes postales donnent des représentations du boulevard au début du 20e siècle. Les vues montrent principalement les sections plantées et bordées de maisons bourgeoises, comme la villa Beauséjour, pension de famille au début du 20e siècle, et connue par une carte postale (ill.).

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle
Dates 1867, daté par source
1868, daté par source
1869, daté par source
1870, daté par source
1872, daté par source
1873, daté par source
1875, daté par source
1881, daté par source
1885, daté par source

Le lotissement, qui se caractérise par un parcellaire en lanières, comprend actuellement 35 unités de propriétés bordant la rive est du boulevard ; il est scindé en deux par l'avenue Jean-Moulin, qui dessert collège et lycée (ouverte vers 1974). On observe une dénivellation entre le boulevard et les jardins en contrebas.

Le bâti, implanté à l'alignement de la voie ou en retrait d'une cour plantée (vers la place Peltier), est principalement construit en briques et couvert d'ardoises ou de tuiles. Il s'agit principalement de maisons à étage de comble ou à étage carré.

Quelques maisons de la fin du 19e siècle subsistent près de la place Pelletier et du carrefour avec la rue du Grenier à Sel (ill.) ou encore au nord du parc Délicourt.

Murs brique
Toit ardoise, tuile mécanique
Étages étage de comble, 1 étage carré
Typologies lotissement de type filant

Ce vaste lotissement constitue l'accroissement le plus significatif de la ville, dans la 2e moitié du 19e siècle.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Maisons provisoires et semi-provisoires acquises à l'Etat en 1928

    Localisation des 110 maisons provisoires et semi provisoires (111 logements) acquises à l'Etat en 1928 (AD Somme ; 6 R 622)

    Vieux canal

    • matériau dur
      • maisons à deux pièces et remise : 19
      • maisons à trois pièces : 24
      • maisons à quatre pièces : 3
    • bois
      • maison à trois pièces : 1
    • baraquement nissen : 1

    Cité de la Demi-lune

    • matériau dur
      • maisons à deux pièces : 8
      • maisons à trois pièces : 9
      • maisons à six pièces : 1
    • bois
      • maisons à deux pièces : 8
      • maisons à trois pièces : 2
      • maison à quatre pièces : 3
    • baraquement nissen : 1

    Esplanade du château

    • matériau dur
      • maisons à deux pièces : 3
      • maisons à trois pièces : 3
      • maisons à quatre pièces : 4
    • bois
      • maisons à deux pièces : 3
      • maisons à trois pièces : 1

    Place du Marché-Franc

    • matériau dur
      • maisons à trois pièces : 3
    • baraquement nissen : 1

    Place Peltier

    • matériau dur
      • maisons à deux pièces : 2 (ville de Ham)

    Cour du théâtre

    • matériau dur
      • maisons à trois pièces : 2 (ville de Ham)

    Boulevard du Nord

    • matériau dur
      • maisons à trois pièces : 3 + 1 face à la caserne + 1 tir à l'arc
      • maisons à 4 pièces : 1

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 410/4. Ham. Propriétés foncières 1832-1882.

  • AD Somme. Série M ; 6 M 410. Recensement de population. Ham.

    1872, 1876, 1881, 1906, 1911.
Documents figurés
  • La villa Beauséjour, cliché Montigny, carte postale, début 20e siècle (Coll. Cercle Cartophile de Ham).

  • Ham. Le boulevard du Nord et la place Pelletier, carte postale, début 20e siècle (coll. part.).

Bibliographie
  • DECAGNY, Paul (abbé). Histoire de l'arrondissement de Péronne. Péronne : Quentin.

    p. 200.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.