Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison à plusieurs logements accolés, dits Gracieuse, Plaisance, Colibri, Beauregard

Dossier IA80001439 inclus dans Lotissement communal 4 à Mers-les-Bains réalisé en 2002

Fiche

Précision dénomination maison à plusieurs logements accolés
Appellations Gracieuse, Plaisance, Colibri, Beauregard
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Mers-les-Bains
Adresse : 35 esplanade du Général-Leclerc , ancienne esplanade de la Plage , 1, 3, 5, 7 rue Julien-Hédin , ancienne rue Fortin
Cadastre : 1982 AH 1210, 679, 678, 677

Maison à plusieurs logements accolés dits Gracieuse, Plaisance, Colibri et Beauregard, construite entre 1892 et 1895 (imposition du cadastre en 1895) par Ernest Bertrand (signature des plans publiés) architecte à Paris, pour Charles Oppenheim (source : matrices cadastrales), propriétaire à Paris. Les cartes postales anciennes du front de plage montrent qu'à l'origine, la maison sur l'angle présentait un balcon devant la baie du 1er étage-carré, travée de gauche, ainsi qu'un bow-window, même niveau, sur l'angle. Les plans des logements ont été publiés dans le recueil 'Villas et cottages des bords de la mer'.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Bertrand Ernest, architecte, attribution par source
Personnalité : Oppenheim Charles, commanditaire, attribution par source

Ensemble de logements accolés établis en front de mer et en angle de rue. Des petites cours occupent les fonds de parcelles. Le gros-oeuvre, en brique, est laissé apparent, sauf à la base du mur, recouvert d'un enduit de protection contre l'humidité. Les encadrements des baies, en brique de couleur ocre, se détachent visuellement du mur, en brique de couleur rouge. Le toit, en ardoise, est couvert à longs-pans brisés, pignons couverts du fait de la mitoyenneté et égout retroussé et débordant symboliquement soutenu par des aisseliers en bois. Ponctuellement, des noues animent la toiture, formant décrochements avec fermette débordante. La maison en angle est la plus imposante, avec six travées. Les logements établis à l'aplomb de la rue Julien-Hédin présentent trois travées en façade ou deux travées et accès excentré. La travée de l'entrée est toujours la moins large, parfois protégée par un auvent. Les travées les plus larges sont mises en valeur par des balcons. Les porte-fenêtres du rez-de-chaussée sont protégées par des balconnets. Quelques rez-de-chaussée sont fortement surélevés par un sous-sol semi enterré. Les entrées sont protégées des intempéries et du passage de la rue par un porche dans-oeuvre. Les appellations des logements sont inscrites en lettres gothiques.

Murs brique
enduit partiel
appareil mixte
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, 2 étages de comble
Couvertures toit à longs pans brisés
pignon découvert
pignon couvert
noue
Techniques céramique
fonderie
menuiserie
Précision représentations

Des cabochons de céramique ornent les emplacements entre chaque aisselier du faîte du mur. Les garde-corps des baies sont en menuiserie ou en fonte de fer.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 533/9. Mers-les-Bains, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

    case 241
Documents figurés
  • 4 : groupe de quatre villas, Gracieuse, Brimborion, Colibri, Beauregard, à M. Oppenheim, plage de Mers-les-Bains, photographie noir et blanc de la façade, d'après Ernest Bertrand architecte. In : Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 48
  • Villas de M. Oppenheim à Mers-les-Bains, plan des combles, plan des étages, d'après Ernest Bertrand architecte. In : Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 50
Bibliographie
  • Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 48 et 50
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.