Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, dite La Vigie

Dossier IA80001876 inclus dans La station balnéaire de Fort-Mahon-Plage réalisé en 2002

Fiche

AppellationsLa Vigie
Parties constituantes non étudiéesjardin
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Ponthieu-Marquenterre - Rue
AdresseCommune : Fort-Mahon-Plage
Adresse : 72 rue de la, Paix, ancienne rue de la, Poste, rue de
Paris
Cadastre : 1991 XD 82

Maison dite La Vigie (appellation non inscrite, travaux historiques) construite entre 1909 et 1912 (imposition du cadastre en 1912) pour Pierre Cayron, professeur de collège à Paris (source : matrices cadastrales). Déclarée sinistrée, elle est rénovée après 1945. Les cartes postales anciennes (collection privée non reproduite) montrent qu'à l'origine, la travée de gauche ne comportait pas d'étage de comble, mais était couverte d'un toit terrasse.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s)Personnalité : Cayron Pierre commanditaire attribution par source

Edifice établi au milieu d'une parcelle d'angle. Construction légèrement surélevée par un sous-sol semi-enterré, avec un étage-carré et un étage de comble, présentant deux travées en façade, celle de gauche étant en léger retrait. Le gros-oeuvre est en brique laissée apparente, alors que les élévations latérales gauche et droite sont recouvertes d'un essentage de matériau synthétique. Un bandeau de ciment enduit et peint en blanc marque la séparation des niveaux. La base du mur présente un enduit imitant un grand appareil. Le toit, en ardoise, est couvert à longs-pans et pignon découvert, brisé au niveau de l'avancée et formant auvent au niveau de la travée en retrait. Les baies du rez-de-chaussée surélevé sont très larges et couvertes d'un linteau, celles de l'étage-carré sont couvertes en plein-cintre et présentent une alternance de briques de couleur ocre et rouge. Le rez-de-chaussée est accessible en façade sur rue et sur la façade latérale droite.

Mursbrique
essentage de matériau synthétique
enduit d'imitation
Toitardoise
Étagessous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couverturesterrasse
toit à longs pans
toit à longs pans brisés
pignon découvert
Techniquessculpture
Représentationspilastre
Précision représentations

La travée en avancée est mise en valeur par deux pilastres enduits et peints en blanc.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 649/10. Quend, matrices cadastrales des propriétés bâties (1911-1964).

    case 464
  • AD Somme. Série P ; 3 P 333/4 et 333/5. Fort-Mahon-Plage, matrices cadastrales des propriétés bâties (1924-1960).

    case 30
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Justome Elisabeth

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.