Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maisons à plusieurs logements et boutiques, dites Sam Soury et Lah-Tuh-Vuh

Dossier IA80001515 inclus dans La station balnéaire de Fort-Mahon-Plage réalisé en 2002

Fiche

Précision dénomination maisons à plusieurs logements
Appellations Sam Soury, Lah-Tuh-Vuh
Parties constituantes non étudiées cour, communs, boutique
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Rue
Adresse Commune : Fort-Mahon-Plage
Adresse : 826, 814, 816 avenue de la Plage , 10, 22 rue des Mouettes
Cadastre : 1991 XE 350

Maisons à plusieurs logements et boutiuqes au rez-de-chaussée dites Sam Soury et Lah Tuh Vuh, construite au cours du 2e quart du 20e siècle pour Eugène Noël, pâtissier à Fort-Mahon-Plage (mention dans les matrices cadastrales). Lah-Tuh-Vuh, la première construite, est édifiée entre 1926 et 1929 (imposition du cadastre en 1929) sous la dénomination de chalet, par A. Babled et M. Muller (signature), entrepreneurs à Berck-Plage (Pas-de-Calais). Sam Soury, construite peu de temps après, est édifiée par Adolphe Leclercq (signature), architecte à Fort-Mahon-Plage et l'entreprise de bâtiment le Foyer Fortmahonnais (signature). Habitations établies à l'emplacement du premier casino de Fort-Mahon, construction rudimendaire en bois. L'édifice a récemment été repeint dans des couleurs vives, masquant dans le même temps les briques anciennement apparentes. Les cartes postales anciennes montrent que Lah-Tuh-Vuh possédait à l'origine un chat en faïence décoratif sur le faîte du toit.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Leclercq Adolphe, architecte, signature
Auteur : Foyer Fortmahonnais, entrepreneur, signature
Auteur : Babled A., entrepreneur, signature
Auteur : Muller M., entrepreneur, signature
Personnalité : Noël Eugène, commanditaire, attribution par source

Habitations établies en angle de rue, le long de la voie principale de la station balnéaire. Présence d'une cour en fond de parcelle et d'une construction dont la fonction n'a pu être déterminée. Ensemble de deux habitations, construites à quelques mois d'intervalle, donnant l'apparence d'une seule construction. Chacune présente trois travées en façade, la travée centrale étant mise en valeur par une légère avancée au premier étage carré et au niveau du comble. Le gros-oeuvre, en brique, était à l'origine apparent au deuxième niveau (aujourd'hui peint), tandis que les avancées, enduites, présentaient un décor de faux pan de bois peint. Le rez-de-chaussée présente quant à lui un décor de faux appareil. La couverture, brisée et en tuiles mécaniques, est caractéristique du style touquettois. La maison Sam Soury possède deux magasins de commerce en rez-de-chaussée. Elévation où se mêlent brique apparente et enduite, avec faux pan de bois peint. L'élévation présente une diversité de baies, couvertes en plein-cintre, ou d'une plate-bande, voire d'un linteau. Le couvrement cintré d'une des baies du premier étage de Lah-Tuh-Vuh a été modifié par la pose d'un linteau. La façade latérale est agrémentée de bow-windows en surplomb. Les rez-de-chaussée des deux unités comportaient à l'origine des boutiques (dont certaines subsistent). Les étages de logements sont accessibles en façade sur rue, en position médiane pour Lah-Tuh-Vuh, et sur la façade latérale pour Sam Soury.

Murs brique
ciment
enduit
faux pan de bois
Toit tuile mécanique
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans brisés
toit à longs pans
croupe brisée
noue

Edifices sélectionnés en raison des signatures portées et du stye régionaliste affiché.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 333/4 et 333/5. Fort-Mahon-Plage, matrices cadastrales des propriétés bâties (1924-1960).

    case 190
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.